Le choix est grand voire énorme alors comment choisir la meilleure chaussure running pour votre besoin ? Car il est au final très facile de s’y perdre avec des marques qui se battent à coup de concepts toujours plus innovants pour vous faire acheter ! Une paire de chaussures running pour la route, une pour le trail, une autre pour la compétition, etc… On peut facilement avoir 10 paires de chaussures running dans son placard si on suit ses envies en se promenant dans les magasins ou sur les sites internet spécialisés avec le nombre de modèles en vente. Mais de là à avoir la meilleure chaussure running qui nous convient… rien n’est moins sûr !

Quand j’ai commencé à courir, choisir une chaussure running était facile, on avait une seule paire. Elle nous faisait la saison et quand elle était usée… on rachetait la même… point. Est-ce que c’était la bonne méthode ? Je dirais que quand on court plus que 3 fois par semaine et qu’on enchaîne donc plusieurs jours, il est intéressant d’alterner les paires pour les laisser « reposer » un peu. Sinon, c’est souvent un confort supplémentaire dans sa pratique mais pas un indispensable non plus !

Bref, dans cet article vous trouverez tout sur comment choisir une chaussure running qui vous convient (guide des pointures, type de foulée, quantité d’amorti et confort…). Et aussi une sélection des modèles que j’ai trouvé les plus intéressants par catégorie (confort en priorité ou vitesse de course par exemple).

Préambule : y a-t-il une meilleure chaussure running ?

Mettons tout de suite les choses au clair au moment de choisir une chaussure running. Je ne pense pas qu’il y ait de marques qui fasse fondamentalement une meilleure chaussure running qu’une autre. Nous sommes en 2020 et les technologies de chaussures de course sont éprouvées depuis des lustres maintenant. La preuve, des marques assez nouvelles comme On Running (j’ai testé la CloudFlow pour la route et la CloudVenture pour le trail) entrent dans le jeu par la grande porte. Pas besoin de temps d’adaptation, leurs chaussures sont au niveau de la concurrence en terme de qualité.

Est-ce que pour autant je conseille de courir en On Running ? Pas forcément ! Personnellement, j’ai de très bonnes sensations à courir avec mais… c’est quelque chose de très personnel ! La sensation que l’on a dans une chaussure de running dépend grandement de la forme de notre pied et de notre foulée. Ainsi il y a des modèles / marques avec lesquels je ne suis tout simplement pas capable de courir… Pourtant ce n’est certainement pas que la marque en question fait de mauvaises chaussures… juste qu’elles ne conviennent pas à mon pied !

En bref, si vous courez avec une paire de chaussure running dans lesquelles vous êtes vraiment confortable aujourd’hui… Pourquoi changer ? Faîtes une recherche du même modèle et voyez les fins de série ou attendez des soldes pour le racheter !

>> À LIRE : La foulée medio-pied n’est pas forcément meilleure que l’attaque talon

Comment choisir une chaussure running

Comment choisir une chaussure running : le confort avant tout !

Quand vous vous posez la question de comment choisir une chaussure running… la seule réponse qu’on devrait trouver en priorité est donc : une chaussure confortable ! Je ne parle pas forcément de la quantité d’amorti de la chaussure ou de son drop ou tout autre point technique. Non, je parle du chaussant. Quand on enfile une paire de running, on doit tout de suite être à l’aise, sentir que notre pied va bien s’adapter à la chaussure.

Pas si facile évidemment. Mais si on ressent une gène, que le pied ne se place pas comme il voudrait dans le chaussant, cela risque de s’amplifier avec la course ! Si vous avez un doute en l’essayant, n’achetez pas ! Et si vous avez acheté en ligne, pas de problème vous avez généralement largement le temps de la renvoyer. Mieux vaut perdre un peu de temps et bien choisir ses running que de courir avec une chaussure inconfortable !

Comment choisir une chaussure running : en fonction de sa morphologie !

Je fais 1m79 pour 62kg. Je ne fais pas les mêmes choix que quelqu’un qui fait 1m95 pour 85kg c’est clair ! Une chaussure légère et dynamique comme Adidas Boston Boost va être très adaptée pour moi jusqu’au marathon. Pour un profil plus lourd, peut-être qu’elle sera à réserver aux compétitions courtes comme le 5 ou le 10km et que c’est une chaussure comme la Infinity Run voire une Vomero qui sera plus adaptée ?


À noter que la morphologie seule ne suffit pas. Il faut aussi prendre en compte le type de foulée. Avec une foulée en fréquence (au-delà des 180 pas par minute) où le pied attaque le sol sous le corps et pas en avant de celui-ci… on peut miser sur une chaussure avec moins d’amorti. Je suis d’ailleurs d’avis que travailler sa foulée est plus efficace à long terme que de choisir une chaussure running avec une tonne d’amorti pour compenser. Mais c’est un autre sujet ! 🙂

>> À LIRE : Comment travailler et améliorer sa foulée au quotidien ?

La meilleure chaussure running ? La plus polyvalente est surement la Pegasus

Comment choisir une chaussure running en fonction de sa foulée ?

Il y a trois types de foulées pour caractériser le coureur à pied. 50% des coureurs ont ce qu’on appelle une foulée universelle. 40% des coureurs ont une foulée pronatrice. Et enfin 10% des coureurs ont une foulée supinatrice. Pour savoir quel est votre type de foulée, vous pouvez regarder l’usure de vos anciennes chaussures si vous en avez (pas de chaussures de marche, de course uniquement !). En trouvant les endroits qui sont plus usés que la moyenne vous pourrez facilement définir votre type de foulée en regardant le schéma ci-dessous !

Mais est-ce que c’est un vrai critère de choix d’une chaussure ? Je ne pense pas. Les études scientifiques démontrent que la correction de la pronation par les technologies de chaussures ne diminuent pas vraiment les blessures. Je conseille donc d’utiliser une chaussure universelle et de travailler à améliorer sa foulée comme je le disais déjà plus haut. Et pour ceux qui veulent comprendre tous les détails au sujet de la pronation, de la supination et de ce que ça implique, j’ai fais un article complet sur le sujet ici.

graphique des types de foulées (pronateur, neutre, supinateur) pour bien choisir ces chaussures

Comment choisir une chaussure running en fonction du terrain sur lequel on court !

Encore un point très personnel car dépendant de là où l’on habite. Idéalement, on voudrait éviter de courir sur le bitume au maximum car il est traumatisant pour le corps. Un sol plus souple est beaucoup plus adapté. L’avantage, c’est que si on a la possibilité de courir majoritairement sur des chemins, on peut avoir une chaussure où l’amorti est un peu moins présent. Le sol va amortir une bonne partie de l’impact et nous préserver des blessures.

Pour les citadins comme moi qui n’ont pas cette chance, faire ses footings et sorties longues avec une chaussure disposant d’une quantité d’amorti raisonnable est sûrement une bonne idée. Ce n’est pas l’avis des pro minimalisme mais encore une fois c’est un autre sujet !

>> À LIRE : Les chaussures minimalistes, pour qui ? Pour quoi ?

chaussure minimaliste = meilleure chaussure de running ?

Une sélection de chaussures running pour chaque type de coureur

Les chaussures les plus confortables

À la question « Doit-on vraiment investir dans une paire de chaussures plus légères, spécifiques aux compétitions ? », la réponse vient vraiment de vous. Si votre priorité lors des compétitions est de prendre du plaisir et d’être confortable dans vos chaussures de course… Courez simplement avec vos chaussures d’entraînement, c’est aussi simple que cela. Assurez-vous quand même que leur amorti est encore efficace avant de vous lancer pour vous protéger des blessures !

Toutefois, pour ceux qui me connaissent, vous savez que j’aime choisir une chaussure running qui ne soit pas trop pataude, qui permette quand même d’accélérer si l’envie me prend. La sélection ci-dessous a donc ce petit plus : ce sont des chaussures très confortables, mais qui sont tout de même agréables à porter si on accélère le rythme pour une séance ou une compétition.

>> Mes choix de chaussure running confortable * :

* Cliquez sur le nom des chaussures pour lire le test que j’en ai fait

Le compromis d’une chaussure légère mais pas trop pour entraînement + compétition

Si vous voulez une chaussure relativement confortable mais qui va vous permettre quand même d’être à l’aise en accélérant le rythme, il existe des chaussures mixtes pour l’entraînement et la compétition. Elles sont plus légères que celle prévues pour l’entraînement uniquement et vous donnent un dynamisme qui va vous aider à tenir votre allure de compétition.

Pour autant elles restent sécuritaires avec un amorti qui protège, le choix idéal pour qui veut une seule paire de chaussures à utiliser tous les jours et en compétition. Ce sont aussi des chaussures généralement adaptées pour courir le marathon pour les coureurs entre 2h45 et 3h30 (hors grosse attaque talon). Une quantité raisonnable d’amorti pour la fin de course mais un dynamisme qui aide à économiser de l’énergie avant ça !

>> Mes choix de chaussure running mixte :

Comment choisir une chaussure running marathon

Les bêtes de course pour coureurs avertis !

Sur les courtes distances, on peut aller chercher de la vitesse en utilisant des chaussures ultra légères. Ces chaussures sont (en partie) minimalistes dans leur conception et s’usent plus vite donc à utiliser avec modération. Si on veut un meilleur compromis, une chaussure comme l’Adidas Adios Boost se révèle être mon choix numéro un. C’est une chaussure également très dynamique mais avec un peu d’amorti et qui résistera dans le temps, avec une conception un peu plus classique. Dans tous les cas ce ne sont pas des chaussures de tous les jours, à réserver pour les séances de fractionné sur piste et les compétitions !
>> Mes choix de chaussures de compétitions courtes :

Et comment choisir un chaussure running pour le trail ?

En trail, les chaussures d’entraînement sont bien souvent les chaussures de compétition car il faut beaucoup s’habituer à courir avec sa paire de chaussures pour ressentir correctement le terrain. Certaines paires ont une approche sécurisante (Salomon SpeedcrossOn-Running Cloudventure…) mais sont assez lourdes et peu flexibles. D’autres vont jouer sur un profil plus fin, de la légèreté, du dynamisme (la référence étant la Salomon s-lab sense). Comme les chaussures de route, mais sur du trail, attention à ne pas « se casser » musculairement avec ce type de chaussures, ça peut se payer cash !

Comment choisir une chaussure running trail

Comment choisir la pointure de ses chaussures running ?

Vaste débat que celui de la pointure des chaussures running… Je n’ai personnellement jamais compris comment d’une marque à l’autre les tailles européennes pouvaient être si différentes… Choisir une chaussure running peut vite être un casse-tête avec ces histoires de pointure ! (Heureusement depuis que j’habite au Canada, tout est en taille US et c’est un peu plus cohérent)

Bref pour choisir sa pointure de chaussures running en taille européenne mieux vaut être bien armé ! Le mieux est encore de se baser sur la taille de son pied en cm comme je vais vous le montrer. Je vous ai mis une procédure de mesure ci-dessous ainsi qu’un tableau comparatif avec les tailles de chaussures running européennes homme et femme pour chaque marque. Il inclue les principales marques de chaussures running. Donc si vous avez déjà une paire de chaussures running à votre taille, c’est simple. Vous pouvez simplement utiliser ces tableaux pour comparer et choisir la pointure adaptée.

Mesurer la taille de son pied en cm

Comme vous pouvez le voir dans les comparatifs de pointure par marque (ci-dessous), l’écart va jusqu’à 1,5 pointure de différence, c’est vraiment un gros changement… Et vous ne pouvez pas vous baser sur vos chaussures de ville car les pointures sont différentes… Si vous ne connaissez pas votre pointure, dans aucune marque, regardez la petite procédure ci-dessous qui vous permettra de définir votre pointure de manière précise.

guide des tailles pointure pour choisir ces chaussures de course à pied

Guide des pointures des chaussures de running Homme

Centimètres2424,52525,52626,52727,52828,52929,53030,53132
ADIDAS394040,541,542434444,545,54646,54748495051
ASICS38394040,541,54242,543,544454646,547484950
BROOKS3838,54040,5414242,5434444,54545,54646,547,548,5
MIZUNO3838 1/2394040,5414242,5434444,5454646,54748,5
NIKE38,5394040,5414242,5434444,54545,5464747,548,5
SALOMON38394040,541,54242,543,54444,545,54646,5474849
SAUCONY38394040,5414242,5434444,5454646,5474849

Guide des pointures des chaussures de running femme

Centimètres2222,52323,52424,52525,52626,527
ADIDAS3636,537,538394040,5414242,544
ASICS3535,53737,5383939,54041,54242,5
BROOKS35,53636,537,53838,5394040,54142
MIZUNO353636,5373838,5394040,54142
NIKE35,53636,537,53838,5394040,54142
SAUCONY363737,53838,5394040,5414242,5
SALOMON3636,537,53838,5394040,5414242,5

La meilleure chaussure running ? Celle qui vous convient !

J’en ai déjà parlé au début mais la majeure partie des chaussures de running se valent aujourd’hui ! Il n’y a pas vraiment de meilleure chaussure running. Regardez simplement le description du modèle pour valider que c’est une chaussure « classique ». En gros vérifiez la « catégorie » ou « l’usage » de la chaussure sur le site qui la vend. Ne vous orientez pas par erreur vers une chaussure de compétition très aggressive, une chaussure minimaliste ou encore une chaussure de cross-fit qui ne sera pas adaptée à la pratique de la course à pied…

C’est toujours indiqué, donc on ne peut pas vraiment faire d’erreur de ce côté si on lit correctement les descriptions. Et si c’est votre premier achat, que vous avez des doutes et que vous avez besoin d’être rassuré… le meilleur endroit pour choisir une chaussure running, c’est en boutique spécialisée pour vous faire conseiller directement ! Mais rappelez vous de toujours choisir avec le confort de votre pied comme critère numéro un ! Pour aimer courir, il faut être bien dans ses chaussures ! Voilà, vous êtes maintenant paré pour choisir une chaussure running efficacement !

>> À LIRE : Hoka Carbon X : mon coup de coeur de 2020 !

Cet article vous a aidé ? Alors aidez-moi à en faire d’autre !

Si cet article vous a aidé ou que vous appréciez mon travail en général, sachez que si vous achetez quelque chose via les liens i-Run que je mets sur mon site, je gagne une petite commission qui ne vous coûte rien mais qui de mon côté permet de faire vivre le site et créer tous ces articles. Alors merci d’avance si vous passez par mon site avant de faire vos achats !

Autre précision, mon site n’est sponsorisé par aucune marque. Je ne reçois pas d’argent pour faire les tests produits. D’ailleurs la majeure partie du temps, c’est même moi qui paye les chaussures que je teste. Mon avis reste et restera toujours libre sur ce site, c’est une priorité soyez en assuré !

Et dite moi en commentaire quelle est votre meilleure chaussure running, celle que vous préférez utiliser ! 🙂

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

22 COMMENTS

  1. Est-ce que tu réalises des séances de fractionnés sur piste ? Si oui, qu’est-ce que tu conseilles comme chaussures ?
    Très sympa cet article en tout cas.

    Matthieu

  2. Merci pour cet article Niko.
    C’était intéressant à lire.

    C’est gentil d’avoir synthétisé le tableau des équivalences de pointures pour les tailles européennes.
    Quand on a pas la chance de vivre au Canada, cela permet effectivement d’y voir plus clair 😉

    Aussi, je te rejoins pleinement sur le fait qu’il faut se sentir à l’aise dans les chaussures dès le 1er essayage.

    Pour le +0,8cm que tu indiques par rapport au gonflement du pied, est-ce une moyenne ou est-ce basé sur ton expérience personnelle ?
    Enfin, avec toutes les chaussures dont tu parles, je me demande bien combien de paires de chaussures tu as au total en ce moment 😉 ?

    Je te souhaite un bon entraînement.
    Sportivement,
    Julien

  3. Bonjour Niko,
    je finis de lire le « petit guide pour progresser en course à pied sans se stresser » et franchement, il est de très bon conseil. je recommence la course à pied après avoir atteind 120kg.
    je pèse aujourd’hui 108kg et je cours avec les wave création qui sont adapter à moins poids et comme je change de fréquences d’entrainement pour passer de trois à quatre entrainements semaine.
    j’ai acheté des nouvelles chaussures, les wave prophesy qui sont recommandés pour cela et pour mon poid. le poid est pour mon cas, un crière essentiel au choix des chaussures.

  4. Bonjour,

    Merci pour ce super article ! J’ai deux questions pour toi :
    – j’ai les pieds plats : est ce qu’un type de chaussure est à privilégier ?
    – je pars aux US bientôt, est ce que les prix des chaussures valent plus le coup qu’en France ?

  5. Bonjour,

    J’ai commencé le running en Novembre 2018, j’ai acheté ma première paire : Saucony Ride ISO (qui ont maintenant près de 800km)
    En appliquant tes conseils, j’ai pu terminer mon premier semi-marathon en 1h29 et mon second en 1h26 ! Je compte encore descendre le chrono !

    J’aimerai maintenant changer de chaussures et passer sur quelque chose de plus léger et compétitif.
    Malheureusement, comme c’est ma première paire, je ne connais que Saucony en terme de sensation.

    Est ce que la transition vers des chaussures plus compétitives, combiné à un changement de marque (de Saucony vers Adidas) peut représenter un risque de blessure ?
    (Les Boston et Adios de chez adidas m’ont été recommandées)

    Merci pour tes conseils !
    Téo

  6. Bonjour
    J’ai 47 ans, 1m58, 60kg. Je courre depuis longtemps mais un peu plus depuis 2 ans, avec un marathon en 2018.
    J’essaie de courir 2 fois/semaine et envisage d’autres marathons. J’ai facilement des pubalgies….
    J’ai très longtemps eu des Mizuno, mais la dernière ne m’est pas vraiment confortable voire gênante (wave prophecy 7)
    On me parle des puma speed sutamina…
    Que pourriez vous me conseiller ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement

  7. Bonjour.
    Merci pour ce super article 🙂
    Petite question. Je souhaite m’acheter une paire de on running. Vous n’avez pas mis l’équivalence En taille. Sur quel modèle dois je me baser ? Merci.

  8. Bonjour, merci pour les conseils et les différents tests, j’ai beaucoup appris ! J’aimerai avoir votre avis, j’hésite entre des Air zoom Pegasus 36 et des Pulseboost HD.. Je ne suis pas un grand coureur, je cours généralement 10km à une allure de 5:00/km et cherche avant tout a éviter les blessures (tendinite au genou dès que j’essaie de faire mieux que 10km a 5:00/km). Une de ces deux paires est-elle plus adaptée à mon profil ?

  9. Bonjour,

    Super article,

    Qu’en est-il de la différence de drop que l on peut avoir entre nos chaussures d’entrainement/compétition, route/trail
    Cela a il un impact sur les blessures/résultats

    Merci

  10. Bonjour,
    dans le choix des chaussures, un critère important est le poids du bonhomme.
    Un choix par rapport au poids serait intéressant.
    Merci

  11. Salut,
    En cette période de confinement, je pratique beaucoup plus la route que le trail et je découvre ainsi d’autres manières de m’entraîner, notamment les sorties en EF et les différentes allures plus soutenues. Habituellement je cours avec des drops de 4mm (brooks puregrit, la sportiva helios) en trail ainsi que sur la route (kinvara) sur laquelle je ne faisais que des sorties rapides jusqu’à présent histoire de varier (fractionnés courts ou au seuil sans le savoir jusqu’à présent). Du coup je cherche une chaussure plus polyvalente pour sortie longue, travail en allure intermédiaire, footing récup et je pensais me tourner sur la ON cloudflow car je ne souhaite pas repasser sur un drop élevé j’ai beaucoup de mal à courir avec maintenant ! Qu’en penses-tu ? Judiceux ou pas ? Sachant que je ne suis pas un coureur à 15 Km/h !!!! Merci beaucoup

  12. Bonjour,
    Il y un truc intéressant que j’ai appris récemment. Faisant partie de ceux qui ont un pied plus grand que l’autre, 1 cm quand même, mon vendeur qui est aussi podologue m’a appris qu’une chaussure cela s’allonge chez un bon cordonnier.
    Testé et approuvé sur un On Running CloudFlow!
    Ceci dit ce même spécialiste déconseille la CloudFlow à moins d’être un coureur averti. Personnellement je l’aime bien, mais à plat sur parcours rapide. Je vais racheter une Adidas Boost beaucoup plus polyvalente à mon avis.

  13. Bonjour,
    Je voulais connaitre votre avis les chaussures de la marque « Pumas », je n’en ai vu aucune dans vos listes. Elles ne sont pas faites pour du running ?

    Merci !

  14. merci pour ton article ! ayant vu que tu t’entraineà à Montreal
    ou achètes tu tes chaussures de courses ?
    merci ! et continue de nous aider avec tes articles super hyper géniaux !

  15. Personnellement je me suis au minimaliste depuis 2ans (transition en Merrel et Five finger depuis un an). Je cours depuis toujours et surtout pour le plaisir. J’ai fait 6 marathons et à chaque fois j’ai des crampes à partir du 32ème km sans raison apparente alors que je suis bien hydraté et que je cours doucement. Le dernier j’ai été obligé d’abandonner à cause de ses dernières et aussi des chaussures Hoka qui ne m’ont jamais convenus et que je n’ai pas voulu changer bêtement car j’avais investi. Je pense que c’était une erreur et je suis entièrement d’accord avec l’analyse de début comme quoi il faut trouver la chaussure qui nous convient, j’ai beaucoup d’amis qui courrent en Hoka et qui ne jurent que par elles. Pour en revenir au minimaliste, il faut au minimum 1 an de transition mais depuis que je cours avec cette technique, je n’ai plus aucune douleur et aucun mal de dos ce qui m’arrivait régulièrement avant. Par contre je n’ai pas encore refait de marathon ou plus de 25km donc verdict en octobre sur mon prochain marathon si le Covid l’autorise

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.