Aujourd’hui on va parler de chaussures et plus précisément de comment bien lacer ses chaussures de course à pied. Oui je t’assure, c’est un sujet très sérieux qui pourrait t’éviter bien des problèmes en courant. En fonction de ton type de pied, un laçage différent de tes chaussures pourrait vraiment te donner plus de confort ! D’ailleurs, j’ai également fait une vidéo à ce sujet.

De mon côté, ça a sauvé ma dernière prépa marathon. L’hiver passé, à force d’enchaîner les kilomètres dans la neige fraîche, un nerf s’est irrité sur le dessus du pied causant beaucoup de douleur. Le simple fait de changer de serrage m’a permis de réduire la pression et courir quasiment sans douleur. Avec un laçage classique, même en marchant, c’était compliqué !

Le laçage de chaussures classiques

Comment bien lacer ses chaussures de course à pied ?

J’imagine qu’aujourd’hui, ta chaussure elle est lacée à peu près comme ça. Il s’agit du laçage classique et la plupart des chaussures sont lacées de cette façon quand on les achète. D’ailleurs, c’est bien normal puisque c’est le laçage qui convient le mieux « à la moyenne ». Par contre, ce n’est pas forcément le laçage qui te convient.

Je le dis régulièrement pour l’entraînement, si tu ne corresponds pas à cette moyenne, tu n’auras pas l’effet désiré. C’est là qu’un laçage différent de tes chaussures pourrait faire toute la différence.

Bien lacer ses chaussures de course à pied pour pieds larges et douloureux

Comment bien lacer ses chaussures de course à pied ?

Le premier type de laçage, c’est d’ailleurs celui que j’utilise en ce moment, pour pieds larges ou douloureux. Les pieds larges c’est ceux qui souffrent le plus souvent d’un mauvais laçage.

La méthode est simple et consiste à sauter des œillets en allant en vertical, au lieu de croiser les lacets, pour diminuer. Si la chaussure le permet, on va le faire deux fois au total. De plus, si comme moi tu as une douleur sur le dessus du pied, tu peux même, temporairement, utiliser cette technique en sautant un œillet.

Je te rassure, le pied est quand même maintenu dans la chaussure, tu ne vas pas te faire une cheville à cause de ce laçage !

Avec un pied fin, la sensation peut être un peu bizarre. Mais j’ai quand même fait une sortie longue de 24km sans problème. J’avais un peu peur au début car j’ai l’habitude de vraiment serrer mes chaussures mais un serrage un peu moins prononcé, une fois qu’on a habitué notre cerveau au fait que c’est voulu et bien ça roule. Et si tu as un pied large, au niveau du coup de pied, ça pourrait vraiment te donner du confort en plus !

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Le laçage pour pieds sensibles

Comment bien lacer ses chaussures de course à pied ?

Il existe un autre serrage pour les pieds un peu sensible, c’est celui-ci. Là aussi on saute des trous en quelque sorte et on lace totalement à l’horizontale sans croiser. Je l’ai testé récemment et il fonctionne aussi pour mon problème de douleur sur le dessus du pied mais il est moins efficace que le précédent.

Si tu as l’avant pied qui est large et demande plus de place, tu peux simplement ne pas utiliser la première rangée de trou et commencer à lacer à partir de la deuxième.

Bien lacer ses chaussures de courses à pied quand on a les pieds fins

Pour les pieds fins qui ont tendance à glisser dans les chaussures, à l’inverse on cherchera à maximiser la capacité de serrage. Il y a deux méthodes possibles :

1- Si c’est au niveau du coup de pied que tu ressens un besoin de maintien alors tu peux utiliser ce serrage.

Après le premier croisé on va passer directement à l’œillet du dessus puis passer nos lacets dans la boucle ainsi créée, ce qui va créer un point d’ancrage plus fort et mieux maintenir le pied.

Comment bien lacer ses chaussures de course à pied ?

2- Si c’est plutôt ta cheville qui a besoin de maintien…

… Ou que tu as tendance à avoir le talon qui glisse dans la chaussure, alors tu peux utiliser le dernier trou en haut de la chaussure pour serrer au plus près de la cheville et mieux la maintenir.

Comment bien lacer ses chaussures de course à pied ?

Comment bien lacer ses chaussures de course à pied ?
Alternative avec le dernier trou si le laçage précédent vous compresse un peu trop !

Le laçage dit marathonien apporte également du maintien au niveau de la cheville en créant un verrou au niveau du serrage. Il consiste à créer une boucle avec les deux trous du haut puis repasser le lacet à l’intérieur avant de serrer.

Autre avantage de ce laçage ? Il va empêcher le pied de glisser vers l’avant de la chaussure et empêcher l’apparition des ongles noirs, très fréquents chez les marathoniens.

>> À LIRE: Les ongles noirs en course à pied, que faire pour les soigner et comment y remedier ?

Quel est le meilleur laçage pour courir ?

Pour finir, je dirai qu’il n’y a pas UNE meilleure façon de bien lacer ses chaussures de course à pied. Le meilleur laçage c’est celui qui te semblera le plus confortable pour toi. Il faut que tu te sentes suffisamment maintenu, tout en gardant du confort pour ne pas créer une douleur au niveau du coup de pied ou au niveau des tendons des releveurs du pied.

On a tous des pieds différents et que c’est à ça que servent ces différentes méthodes : à s’adapter au mieux à chacun. L’idéal est de les essayer les pendant tes footings et garder celui que tu préfères, c’est ça la règle !

Coureur expérimenté avec 18 ans de pratique en athlétisme, course sur route, trail. Je cours le marathon en 2h41. Je conseille les coureurs depuis 10 ans sur Running Addict et Campus.coach ! Auteur de 650 articles sur la course et 400 vidéos, j'ai lu plus de 200 livres et études scientifiques sur l'entraînement, la physiologie, le fonctionnement du corps humain et rencontré 100 professionnels de la course (coach, scientifiques, kinésithérapeutes, ostéopathes...) ces 10 dernières années. C'est ce qui me permet de vulgariser l'entraînement au mieux pour vous accompagner dans votre progression !

1 COMMENT

  1. Super tutoriel pour savoir comment bien lacer ses chaussures en course à pied ! Mes pieds sont plutôt larges et j’essaie d’adapter mon laçage pour ne pas me sentir oppressé dans la chaussure. Et si au passage je peux éviter quelques ongles noirs, je serai le plus heureux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.