S’il y a bien une chaussure de trail à ne pas mettre entre toutes les mains, c’est bien cette Salomon S-Lab Sense 7 ! La chaussure qui a été créée en collaboration avec Kilian Jornet en est à sa 7ème version… Et ce modèle est le signe du retour aux sources. Au fur et à mesure des années, la chaussure avait en effet un peu perdu son profil de base.

Salomon a peut-être voulu en faire une chaussure « grand public ». Est-ce que ça a été un échec ? Je ne sais pas mais ils ont fait un virage à 180° car les deux versions de la Salomon S-Lab Sense 7 reviennent sur ce qui avait fait leur signature initiale… l’agressivité !

Salomon S-Lab Sense  7 : visuellement identique

En terme de design, on ne change rien. Ce qui a fait la réputation de cette chaussure de trail c’est aussi sa signature visuelle unique. La Salomon S-Lab Sense Ultra 7 garde évidemment le mélange de « rouge Salomon » avec son talon blanc alpin. Personnellement j’adore et en effet, impossible de la louper quand on la voie aux pieds d’un trailer ! Et quand on les voit, en général ça annonce la couleur, ça va aller vite !

Salomon S-Lab Sense 7 : brutale !
Un talon blanc comme neige reconnaissable entre mille !

Un chaussant minimaliste mais efficace !

Ceux qui aiment les chaussures très rigides au niveau du tendon d’Achille vont être mal. Ici on est tout en flexibilité. Pas de coque en plastique qui vient bloquer le mouvement naturel du pied. C’est une bonne chose, ça apprend au pied et à la cheville à se stabiliser sans support additionnel. Mais attention quand même pour ceux qui ont des problèmes de ce coté !

Ensuite, le chaussant reste assez classique : simple, fin mais enveloppant bien le pied. Ajoutez le serrage des lacets quicklace spécifiques à Salomon… On est bien ficelé à l’intérieur de cette Salomon S-Lab Sense 7 !

L’agressivité de la Salomon S-Lab Sense initiale est de retour !

Qu’est-ce que je veux dire par agressivité ? D’abord cette Salomon S-Lab Sense 7 est très légère. 208g sur une chaussure de trail c’est un poids plume. Et c’est surtout près de 20g de moins que la version précédente, ça annonce bien la couleur ! 

Légèreté donc mais aussi un amorti qui est extrêmement raide ! J’ai testé la bête sur route sur une séance d’allure semi-marathon pour voir ce qu’elle avait dans le ventre… je n’ai pas été déçu, elle m’a flingué les mollets. 100% de ma faute je suis en début de saison et pas prêt pour ça. Mais je ne l’attendais pas aussi raide…

N’y voyez pas forcément du négatif car les sensations que j’ai eu à courir avec cette Salomon S-Lab Sense 7 ont tout simplement été énormes. Je pourrais clairement envisager de courir un 10km sur route avec elle sans soucis ! Et autant vous dire que quand on pousse le rythme sur les trails… C’est un vrai régal ! (et les mollets préfèrent…)

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Salomon S-Lab Sense 7 : brutale !
Évitez quand même le bitume avec cette Sense 7, les picots fondent comme neige au soleil ! 🙂

Cette Salomon S-Lab Sense 7 est faite pour aller vite ! 

Faire du footing avec cette Salomon S-Lab Sense 7 est… désagréable ! Elle n’est pas faite pour ça, elle ce qu’elle aime, c’est juste aller vite ! Clairement, en-dessous des 4’30/km les sensations ne sont pas là, ça tape, c’est horrible. Mais dès qu’on passe cette vitesse, ça devient bon…

Et plus ça va vite, plus elle devient agréable ! Vraiment pas pour tout le monde cette chaussure comme je vous le disais… Mais pour ceux qui courent vite et qui visent les trails courts… Il y a de quoi se faire vraiment plaisir avec !

Salomon S-Lab Sense 7 : brutale !

En terme de grip, il y a le choix !

Si je n’ai parlé que de la Salomon S-Lab Sense 7 jusque là, il ne faut pas oublier la version Soft Ground qui complète bien la panoplie. En gros, la différence entre la Salomon S-Lab Sense 7 Soft Ground et la classique, c’est l’épaisseur des picots en caoutchouc. Sur la classique ils ne font que quelques millimètres, elle est donc plus propices aux terrains secs ou légèrement humides. Mais si vous voulez vous attaquer à de la boue ou à de la neige, mieux vaut passer à la version Soft Ground qui est mieux équipée pour ça !

comparaison de la semelle de la salomon s-lab-sense 7 en version classique et soft ground
Semelle S-Lab Sense 7 à gauche et version Soft Ground à droite

Conclusion : j’adore mais beaucoup vont détester !

Je le répète mais la Salomon S-Lab Sense 7 n’est vraiment pas à mettre entre toutes les mains. Sa conception est sans concession, clairement orientée vers la compétition, la vitesse. Si on prend bien ça en compte, il y a moyen de se faire très plaisir avec cette chaussure ! Sinon, on risque de la trouver très rigide et peu réactive… C’est comme s’il y avait une fonction automatique qui activait un boost à partir d’une certaine vitesse ! 😀

>> ACHETER la Salomon Sense en version normale ici ou ici en version Soft Ground

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.