L’entraînement dans la période des fêtes c’est compliqué à gérer ! Et la question d’une coupure de l’entraînement se pose vraiment. En fait, ça dépend de votre objectif. J’ai 3 options à vous proposer qui devraient convenir à tout le monde.

On pourrait presque dire que la période des fêtes c’est l’ennemi numéro un de la progression. Autant sur le coté alimentaire que sur la boisson ou la gestion du sommeil… c’est en général proche du zéro pointé en terme de récupération !

Entraînement dans la période des fêtes : oui ou non ?

Est-ce qu’il faut pour autant être le chiant de service ? Celui qui passe son temps à refuser tout ce qu’on lui propose pour optimiser son entrainement ? Ça dépend évidemment de vos objectifs. Mais dans la majeure partie des cas je vous répondrais que non. Non, le jeu n’en vaut pas la chandelle pour les amateurs que nous sommes.

Je sais que je suis le premier à dire que la progression passe avant tout par une récupération impeccable. Je n’ai pas changé d’avis là-dessus. Mais je n’ai pas non plus dit qu’il fallait être au taquet 365 jours par an !

En fait, pour être précis sur ce que je vous propose de faire, j’ai 3 scénarios à vous proposer. 3 scénarios que j’ai pu tester pendant mes 15 années d’entrainement. Choisissez celui qui correspond le mieux pour vous ! (Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, prenez celui qui est le plus adapté à votre situation)

Option 1 : Faire sa coupure annuelle

Coupure de l'entraînement dans la période des fêtes ?

Vous n’avez pas d’objectif dans les 2-3 prochains mois et vous n’avez pas fait de coupure annuelle cet été ? C’est le moment de profiter pour en faire une maintenant. Surtout si vous avez vraiment envie de profiter des fêtes !

Pourquoi devrait on faire l’autruche si on a envie de profiter des fêtes ? Profiter e la famille et des excès qui vont avec ? Psychologiquement, ce genre de moments est très important. Pour bien récupérer, se relâcher et pouvoir évacuer tout le stress accumulé pendant les mois précédents. On est sérieux la majeure partie de l’année, on peut s’autoriser à tout oublier pendant ces moments exceptionnels !

Les fêtes c’est une fois par an ! Ensuite on repart tranquillement sur une nouvelle année. On aura un corps et surtout un esprit qui se sera régénéré pendant cette pause ! Et au final si la coupure dure du 25 Décembre au 2 Janvier… ça ne fait que 8 jours ! Ça limite vraiment les pertes en terme de forme !

>> À LIRE : Tout sur la coupure annuelle et comment l’organiser

Option 2 : Entraînement réduit

Coupure de l'entraînement dans la période des fêtes ?

Un possibilité : entrainez-vous fort sur les quelques jours avant le fêtes ! Un bon entrainement le 22 et le 24 Décembre par exemple pour clore un cycle d’entrainement. Et ensuite utilisez la période du 24 au 1er Janvier comme une semaine de récupération. Pas de coupure totale de l’entraînement mais une semaine beaucoup plus facile. Nécessaire pour assimiler le travail fait précédemment et laisser le temps à votre corps de bien en récupérer avant de repartir sur une nouvelle année en pleine forme !

Il n’y a pas vraiment de perte de forme, ici, on est sur un schéma d’entrainement classique. Les semaines de récupération sont indispensables pour bien assimiler l’entrainement, faire redescendre le niveau de fatigue et repartir sur un autre cycle de travail. Et pour tout savoir sur la semaine de récupération et quels entrainement y mettre cliquez ici.

Option 3 : Entraînement intensif

Coupure de l'entraînement dans la période des fêtes ?

Dernière option pour ceux qui ont des congés et veulent en profiter pour un bon entraînement dans la période des fêtes. Ça a souvent été mon cas dans le passé et ça m’a été très utile pour booster ma forme avant la saison de cross-country.

Mais je dirais quand même qu’il faut faire attention avec cette stratégie qui peut amener plus de mal que de bien. Considérez vraiment l’option 2 avant d’aller sur celle-ci. Car si vous avez prévu de bien profiter des fêtes en même temps, c’est difficilement compatible. Sachez que la récupération et donc la progression peut être très dégradée avec tous ces écarts. Il faut prendre cela en compte quand on choisit de s’entraîner à ce moment et surtout il faut planifier intelligemment les entrainements.

Mieux vaut s’entraîner fort avant les repas de fêtes qu’après

L’idéal, c’est de faire un dernier gros entrainement le 23 ou le 24 Décembre et s’assurer d’avoir un repas ou une collation post entraînement vraiment idéale pour bien récupérer. Ensuite votre 25 décembre sera totalement au repos, le 26 aussi ou alors un simple footing de 30’ juste pour s’aérer. Le but est de courir le moins possible dans cette période où tous les niveaux de stress sont au maximum à cause des excès du réveillon et du jour de Noël.

Ensuite entre le 27 et un bon entrainement le 31 vous avez à nouveau la place pour faire de bons entraînements. Reproduisez le même schéma : gros entrainement le 31, bonne récupération tout de suite après et rien le 1er voire le 2 Janvier pour ne pas courir avec un corps en état de stress maximum avec tout ce que vous lui aurez fait manger, boire, le sommeil perdu…

Coupure de l'entraînement dans la période des fêtes ?

Bon entraînement dans la période des fêtes !

Voilà pour les 3 options d’entraînement que je vous conseille, j’espère qu’elle vous aideront à passer la période des fêtes sans encombres. Et si vous devez retenir une chose, c’est que mieux vaut y aller mollo dans cette période et perdre un tout petit peu de sa forme, que de vouloir cumuler fêtes + entrainements et d’en ressortir blessé car on aura trop perturbé le corps et qu’il n’aura pas pu encaisser ça…

>> À LIRE : Voilà pourquoi on se blesse !

En attendant, bonnes fêtes à vous tous !

1 COMMENT

  1. Salut Niko. Encore un excellent article, bravo ! Selon toi peut-on profiter d’une intervention chirurgicale (petite j’entends) pour effectuer sa coupure annuelle ?
    Est-ce que ça ne va pas générer de la fatigue supplémentaire et ainsi annuler les effets bénéfiques de la coupure ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.