Le marathon est mythique depuis toujours. Et la distance marathon et ses 42,195 km n’est pas tordue par hasard ! Enfin… oui il y a un gros penchant d’histoire dans cette mesure hyper précise. Mais vous allez voir que comme pour beaucoup de sujets historiques, l’histoire est floue et a même évolué avec le temps… Promis, à la fin de cet article, vous serez incollable sur la distance marathon. Vous pourrez alors impressionner un peu les collègues en leur racontant cette histoire !

La distance marathon date de la Grèce antique

Il existe une histoire datant de la Grèce antique et qui est le fondement de la distance marathon. Cette histoire est celle du messager grec Philippidès. Lors de la 1ère guerre Médique en 490 avant JC, les grecs ont vaincu les Perses lors de la bataille de Marathon. Philippidès aurait alors couru de la ville de Marathon jusqu’à Athènes (villes séparées de 40km) pour annoncer cette victoire. Philippidès aurait alors rendu son dernier souffle en arrivant à Marathon juste après avoir transmis le message de victoire.

On ne sait pas si cette histoire est réelle car il existe d’autres versions et les historiens ne sont pas tous d’accord… Notamment celle qui est à l’origine du mythique Spartathlon qui se court entre Sparte et Athènes sur pas moins de 250km ! Reste que, vraie ou pas, la distance marathon vient bien de la première version de l’histoire… Et que la mort de Philippidès après son marathon a suffi pour devenir un symbole de cette distance marathon, si difficile à maîtriser…

Mais alors pourquoi la distance marathon est de 42,195km

Pourquoi la distance marathon est-elle de 42,195 km ?

Je vous le disais, l’histoire prend parfois des détours qui à posteriori semblent totalement incongrus ! Car les 42,195km de la distance marathon auraient simplement dû ne jamais exister ou tout simplement ne pas être gardés ! Car lors des premiers Jeux Olympiques modernes en 1896, la distance marathon était encore de 40km.

Et elle le serait restée sans… les Anglais bien évidemment ! Le système de mesure impérial ne donnant pas une mesure simple pour les 40km, les Jeux Olympiques de Londres en 1908 ont été planifiés sur 26 miles. Mais ce n’est pas fini car 42,195km est égal à 26,2 miles… C’est pour satisfaire la famille royale que le parcours fut allongé et permettre un départ au château de Windsor et une arrivée devant la loge royale d’Edouard VII au White City Stadium… Ah ces anglais ! 🙂

Pourquoi cette distance a été gardée par la suite alors qu’elle est totalement aléatoire ? Le mystère reste entier mais le fait est qu’aujourd’hui la distance marathon est de 42,195km pas un mètre de plus ou de moins !

Une distance devenue mythique

Pourquoi la distance marathon est-elle de 42,195 km ?
À l’approche du 30ème km de mon premier marathon, rien ne va plus… La suite ici

Si le côté historique donne à la distance du marathon un côté mythique, ses lettres de noblesse se sont aussi écrites récemment. Si le premier marathon olympique fut couru par des paysans à l’entraînement qui devait être minimaliste (même si il a été gagné en 2h58, sacré paysans qu’ils étaient !). L’intérêt pour cette course et les méthodes d’entraînement évoluant, les chronos ont rapidement pris des claques…

Et l’histoire du marathon est vraiment devenue mythique après guerre… Avec Zatopek et ses célèbres séances de 100x400m… Ou encore le français Alain Mimoun, vainqueur du marathon olympique de 1956 à Melbourne, sous un soleil de plomb… sans boire ! (C’était un sacrilège à l’époque, on pensait que ça pénalisait de boire…). Et que dire du marathon des Jeux Olympiques de 1964 à Rome remporté par Adebe Bikila en 2h15 pieds nus ! Oui, c’est sûr, le marathon a bien évolué depuis !

42,195km de connaissance du corps humain !

Oui cette distance marathon a énormément à raconter et une belle histoire qui continue de s’écrire aujourd’hui. Ce n’est pas la seule distance que les physiologistes et entraîneurs cherchent à décrypter. Mais c’est sûrement celle qui crée le plus de bruit. Tous les ans le marathon de Berlin et la quête d’un record du monde aujourd’hui porté à 2h01’39 (20,8km/h) font rêver les spécialistes. Les équipementiers mettent le budget pour monter des projets fous comme celui du Marathon en moins de 2h de Nike… On veut pousser le corps humain au bout de ce qu’il est capable de produire sur ce type d’effort… Et je suis persuadé qu’on n’est pas encore au bout de nos surprises !

>> À LIRE : Le plan d’entraînement du recordman du monde du marathon

Le marathon, une expérience à part !

Mais le meilleur moyen de se rendre compte que cette distance marathon est mythique… C’est encore de le vivre ! Mon premier marathon, extrêmement difficile, restera un souvenir impérissable. Celui de Paris, 6 mois plus tard, s’est bien terminé mais restera aussi gravé dans ma mémoire. Certaines courses s’oublient, les marathons, par l’intensité qu’ils requièrent et l’émotion qu’ils procurent, ne peuvent pas s’oublier…

Tenté par le marathon ? Rendez-vous dans mon guide pratique de l’entraînement pour cette distance… exigeante mais où la récompense vaut l’investissement ! 🙂

 

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

5 COMMENTS

  1. Belle histoire!
    Et un objectif qui jusque-là me semblait impossible à atteindre.
    Mais…. bien tentée d’essayer en 2019, l’année de mes 40 ans.
    L’idée a fait son chemin, plus qu’à boucler mon premier semi et persévérer.
  2. Salut Niko

    Juste quelques mots pour te dire que je suis ton blog avec passion depuis quelques mois… Que grâce à lui, et donc à toi, j’ai renoué, à presque 53 ans, avec le plaisir de courir, de me fixer des objectifs et l’envie de progresser…
    J’ai trop longtemps confondu course avec souffrance et, même si je cours depuis longtemps (sans jamais avoir vraiment progressé !), j’ai l’impression de tout redécouvrir et d’être enfin un passionné INTELLIGENT !
    Merci pour tout !

    Frédéric

  3. Salut coach !

    Je ne savais pas qu’on a le droit de faire le marathon en 4×4 BM… Avec la grosse pancarte horloge, c’est pas le top de l’aérodynamisme, mais je suis sûr qu’il y a moyen de faire exploser les 2h 🙂
    Plaisanterie mise à part, merci pour cet article. Un peu de culture ne fait jamais de mal !

    Yan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.