Cette Saucony Kinvara 11 m’a totalement trompé ! Son profil très sage fait penser à une chaussure pépère qu’on va emporter pour les footings et apprécier son amorti lors des sorties longues…

Erreur, je me suis totalement planté, elle a beaucoup plus de tempérament que ça ! Tant mieux puisque lors de ma première sortie avec ces Saucony Kinvara 11 j’avais une longue d’1h45 à faire. Avec du bon tempo à y intégrer, la réponse de cette chaussure m’a surpris, mais dans le bon sens !

Saucony Kinvara 11 : elle cache bien son jeu

Quand on regarde le chaussant de cette Saucony Kinvara 11 et notamment sa languette moelleuse, son bon support autour du talon d’Achille… on pense à une chaussure pépère, tout confort qui va nous amener tranquillement à enchainer les kilomètres.

Pourtant quand on regarde de plus près… des indices ne trompent pas. Son poids de 216g en taille 42 et son drop de 4mm donnent déjà plus le ton. Si on regarde la mousse PWRRUN utilisée dans la semelle, c’est la mousse légère et dynamique de Saucony. Et sans être une bête de course, cette Kinvara 11 en a clairement sous le pied vous allez voir.

En regardant la gamme Saucony, j’ai compris mon erreur puisque le slogan autour de cette Kinvara c’est « A lightweight feel for a personal best » autrement dit une sensation de légèreté pour battre ses records. Pas vraiment pépère comme description ! Pour du tout confort il faut aller chercher du côté de la Triumph et de la Hurricane chez Saucony.

Idéale pour les allures semi / marathon

Là ou j’ai le plus apprécié cette Saucony Kinvara 11, ça n’est pas en endurance fondamentale comme je l’imaginais mais bien sur les sorties sur un bon tempo. En particulier au seuil, c’est un régal. La souplesse de la semelle et le répondant très intéressant qu’elle offre en fait une chaussure qui permet d’enchainer agréablement les kilomètres à ses allures intermédiaires. La Saucony Kinvara 11 est dans la même catégorie que l’Adios 5 que j’ai testé juste avant… pourtant la sensation n’a rien à voir !

>> Lire le teste de l’Adios 5 : la référence pour le 10k/semi de chez Adidas 

J’adore la souplesse de la semelle de la Saucony Kinavara 11

En terme de drop déjà avec ses 4mm, le pied, le tendon d’Achille, le mollet… toutes ces structures travaillent un peu plus. Personnellement j’aime ça, si on en fait pas trop, c’est bon d’avoir des chaussures qui vont faire travailler et donc renforcer un peu plus les différentes structures.


Et puis en terme de sensations, c’est très agréable ! La semelle est assez souple, laissant le pied guider l’allure. Pas de système de contrôle de stabilité notamment… ça pourra être un défaut pour ceux qui en ont besoin. Mais quand ça n’est pas le cas, ça donne une sensation de liberté au pied vraiment agréable.

Quand j’en vois s’entrainer 100% du temps dans des grosses chaussures, très rigides avec un pied qui ne travaille pas du tout… je trouve ça dommage car bien utilisé le pied est un vecteur de performance très important dans la foulée. C’est aussi pour ça que je conseille à tout le monde de faire régulièrement les exercices d’échauffement dynamique que je donne dans la vidéo ci-dessous. Mais passons, ce n’est pas le sujet du jour.

Un peu légère sur l’amorti pour les sorties longues

Ce point dépendra des coureurs mais avec ces 4mm de drop, son amorti présent mais sans être très important, je n’en ferai pas une chaussure dédiée aux sorties très longues. Typiquement sur les deux sorties d’1h40 et 1h45 que j’ai fait avec, une fois fatigué, j’aurai aimé plus d’amorti, je commençais à « trop sentir le sol ». C’était un avantage sur le point précédent ou je disais aimer avoir le pied qui travaille… ça l’est un peu moins quand on veut faire des sorties longues.

La Saucony Kinvara 11 est à l’aise aux allures les plus rapides !

Ce qui en fait à mon avis la chaussure idéale pour courir des 10km et semi-marathon ! Les sensations que j’ai eu au seuil étaient vraiment très bonnes, je les ai aussi prises sur une grosse séance de VMA de 2x (7×1’/1’) à 20km/h qui s’est avéré là aussi très agréable avec ces Kinvara. Enfin agréable… juste au niveau de la chaussure, évidemment ! Pour le reste, une séance avec 14’ de temps de maintient à VMA comme ça, c’est long et difficile, aucune chaussure ne pourra changer ça malheureusement ! 😄

Je dirai quand même que cette mousse PWRRUN est moins dynamique que le Boost d’Adidas ou le ZoomX de chez Nike. Mais encore une fois, vu qu’il y a une bien meilleure sensation en terme de travail du pied au sol, c’est une chaussure que j’apprécie tout de même beaucoup.

Un prix assez contenu, le vrai plus de cette chaussure !

Je l’ai payée à 139$ sur le site de Saucony au Canada ce qui en fait vraiment une chaussure abordable. Malheureusement, ils se sont fait plaisir chez Saucony en convertissant leur prix en euro puisqu’on est… à 130€. Alors qu’1€ = 1,5$ dans la vraie vie ! On aurait donc dû la retrouver autour de 105/110€ en théorie, là ça aurait été vraiment cool ! Avec le code IRUN15 vous l’aurez à 110€, ce qui donne un tarif très correct quand on voit l’évolution sans fin des prix des chaussures de running ces dernières années… Donc oui j’approuve totalement cette Saucony Kinvara 11… même si dans l’idéal il faut une autre paire en complément pour les sorties longues et les footings de récupération !

>> Acheter une paire de Saucony Kinvara 

Et oui, si vous achetez par ce lien, je toucherai une petite commission. C’est vous qui sponsorisez l’achat des prochaines paires que je vais tester sur Running-Addict.fr ! D’ailleurs dites-moi dans les commentaires quelles chaussures de running vous aimeriez que je teste !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

3 COMMENTS

  1. Salut Niko, je coure en kinvara depuis + 1 an, j’adore cette chaussure, j’ai fait mon premier marathon avec en 3h19, alors comme tu dis passé 25km tu dois faire très attention a pas sabrer ta foulée sinon ça devient dur, mais sachant cela, ça te pousse justement a garder le contrôle.
    J’avais lu pas mal de post négatifs sur ce modèle 11 par rapport a la 10, et j’étais bien embêté de me mettre a chercher un autre modèle.
    Ton essai me rassure, je resterai fidèle a ma KinV, je la change juste pour du très rapide par une Type A, toujours de Saucony.
    Pressé de voir ton test de la Saucony plaque carbone qui arrive en juin

  2. Bonjour Niko ! Avec la pandémie et tous les problèmes économiques que la situation actuelle provoque, on parle de plus en plus d’acheter «local». Le fameux «Panier bleu» québécois. Il serait intéressant que tu testes les chaussures Math Sport fabriquées au Québec. D’autant plus qu’ils viennent de sortir leur troisième génération de chaussures.

  3. Salut Niko,
    Tout d’abord merci pour ce test et félicitation pour ton RP sur 10km.
    J’hésite entre la Kinvara et la Razor 3 pour un marathon aux alentours de 3h (175 cm, 62kg, foulée plutôt légère et médio). Pourrais-tu donner/comparer avantages/inconvénients de ces 2 paires pour cet usage ?
    Par avance merci et bonne continuation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.