Nouvelle paire de Skechers passée au banc d’essai de chez Running Addict avec les Skechers GoRun Ultra 2. Après les modèles phares GoRun 4 et GoMeb 3 plutôt minimaliste dans leur conception, le GoRun Ultra 2 apparaît comme très différente. On parle en effet ici d’une chaussure plutôt maximaliste pour avaler les longues distances avec un certain confort.

Skechers GoRun Ultra 2 : Pour des runs pépères

Pour tout vous dire j’étais sceptique d’aimer ces Skechers GoRun Ultra 2 quand je les ai déballé. La grosse semelle n’y était pas pour rien. Heureusement la prise en main a révélé une légèreté qui m’a redonné le sourire. La semelle en Resalyte, la matière magique des Skechers y est pour beaucoup. 220g pour une chaussure au profil plutôt maximaliste c’est ultra léger !

Aussitôt déballées aussitôt aux pieds pour une petite course. Les premiers mètres révèlent une chaussure bien équilibrée. Je suis loin du sol, j’ai un peu l’impression de courir en pantoufles par rapport à mes chaussures habituelles. Précision : je cours plutôt en Salomon Sense Ultra. Mais sans pour autant que ce soit désagréable, la semelle qui comme toute Skechers incite à une foulée en médio-pied reste efficace. Je suis agréablement surpris !

>> À LIRE AUSSI : La foulée médio-pied c’est si important ?

la skechers gorun ultra 2 est une chaussure de trail très souple

Courir longtemps oui, mais pas en trail !

C’est parti pour une sortie trail au Mont Royal à enchainer les chemins pendant 1h avec le Club de Trail de Montréal. Et là je suis partagé… Autant en terme d’accroche, de traction, la semelle est vraiment efficace sur le terrain trempé et boueux du jour, autant je ne me fais pas à leur stabilité. En descente, sur un rythme un peu rapide, j’ai le pied qui bouge beaucoup trop dans la chaussure, m’empêchant d’être précis sur les appuis et j’ai eu quelque fois la cheville qui a vrillé à cause de ça. Certes le chaussant est large, mais c’est surtout le fait qu’il soit trop flexible à mon goût pour une chaussure de trail qui me déplait.

Le lendemain je les ai emporté sur mon trajet vers le boulot, un 7 km de course à jeun sur un rythme vraiment tranquille. Là, j’ai su apprécié tout leur confort! C’est moelleux, on court tout en déroulé, et la stabilité est beaucoup moins nécessaire! Ces Skechers GoRun Ultra 2 sont devenues mes meilleurs compagnons pour aller au boulot, lorsque le rythme prévu est tranquille.

>> EN TEST : La Salomon Speedcross, la référence en terme d’accroche / stabilité

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

En bref sur cette Skechers GoRun Ultra 2 ?

, si vous ne prévoyez pas de faire des folies avec, que vous recherchez le confort et que vous voulez tout de même travailler votre foulée, elles sont un bon choix! Si vous voulez pouvoir appuyer un peu sur l’accélérateur il faudra aller voir du côté des il faudra passer du côté des GoRun 4 !

>> Vous trouverez cette Gorun Ultra ici

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.