Pour moi, la Skechers GoRun 4 est un choix de chaussures running qui suit une certaine logique. Quand j’ai réfléchis à quelle chaussures j’allais prendre pour préparer mon prochain objectif, Skechers s’est affiché comme une option intéressante. Parce que j’avais eu l’occasion de discuter avec un des responsables marketing pour Skechers aux US et au Canada premièrement, et parce que ça fait un moment que j’avais envie de voir ce que valent ces running assez différentes de celles qu’on a l’habitude de voir en magasin. Contexte parfait pour attiser la curiosité du Running Addict que je suis.

Skechers GoRun 4 : un modèle abouti

J’ai beaucoup lu sur Skechers avant de me lancer dans ce test. Sur la Skechers GoRun 3 notamment, souvent décrite comme un chausson, une chaussure de running très confortable en tous cas. Un peu trop peut-être et donc assez peut enclin au dynamisme. Moi qui met le dynamisme comme critère numéro un dans une chaussure, j’ai peur d’être déçu avec cette version 4.

Une fois déballée, inspection habituelle sous toute les coutures, comme un enfant avec ses cadeaux de noël, typique du Running Addict. C’est mou, c’est différent, bref je suis attiré par cette nouveauté et je ne résiste pas longtemps à un premier enfilage. Skechers GoRun 4 aux pieds aux pieds, je suis plutôt enthousiaste, mon pied se sent bien, ni trop large, ni trop fin, parfait. C’est parti pour un run test. D’autres suivront, une centaine de kilomètres au total depuis Janvier.

skechers gorun 4 semelle souple

Skechers GoRun 4 en quelques caractéristiques

– Souplesse : comme le montre la photo, elle se tord dans tous les sens que ce soit au niveau de la semelle ou du chaussant. C’est agréable du coup car le pied est libre.

– Poids : 237g en 42 : ce n’est pas une chaussure qui cible la compétition mais la légèreté, c’est dans les gènes de Skechers, cette GoRun 4 ne faut pas d’affront à cela.

– Drop : 4mm si on décide de ne pas ajouter la semelle fourni pour augmenter celui-ci. C’est la première fois que j’ai un drop de 4mm sur une running (j’y suis habitué en trail). La transition se fait très bien. Contrairement à mes Mizuno Wave Rider, je ressens ici totalement ma foulée médio-pied.

– Dynamisme : inquiétude effacée, cette Skechers GoRun 4 est dynamique. Moelleuse certe, mais juste ce qu’il faut. J’arrive a bien profiter de ma foulée médio-pied, sans aucun amortissement trop important à l’impact, bref la restitution d’énergie est plutôt bonne.

– Durabilité : Le défaut des Skechers en géneral. Elles sont très légères car utilisant une semelle minimaliste. La mousse amortissante est en contact direct avec le sol. Celle-ci s’use telle une gomme et ce ne sont pas les quelques plots carbonnés qui vont changer cela, sa durée de vie sera inférieure à un modèle classique. La photo de la semelle a été prise après 100km, j’éditerai l’article pour vous informer là-dessus ultérieurement! 😉

– Prix : 95€ en prix régulier, à part chez Kalenji, trouvez-moi une marque dont le modèle phare est à moins de 100€… De nos jours c’est plutôt 140€ donc j’apprécie d’autant plus cette chaussure.

la running skechers gorun 4 2016 en image

Skechers GoRun 4 version 2016

Un court paragraphe spécifique à la Skechers GoRun 4 2016 car oui il y a quelques ajouts sur cette version 2016. Je cours avec depuis quelques semaines et je peux donc vous en dire quelques mots. Quelques mots seulement car grossièrement… C’est la exactement la même chaussure ! Même semelle, même souplesse, etc.

Grossièrement seulement car l’élément que Skechers a modifié sur cette Skechers GoRun 4 m’a vraiment séduit : le chaussant / le mesh extérieur. La matière utilisée avec un minimum de couture rappelle le Flyknit de chez Nike et est vraiment très agréable au pied ! Bien vu Skechers ! 😉

la semelle des skechers gorun 4
Skechers GoRun 4 2015 bien usée, 2016, en train de prendre le même chemin ! 🙂

Skechers GoRun 4 : Tout usage

J’ai été surpris dans le bon sens par cette Skechers GoRun 4. Que ce soit en footing ou sur des séances un peu plus poussées (jusqu’à des 1′-1′ à 19km/h), elle ne m’ont pas fait défaut. Je ne suis pas totalement addict à ses chaussures au point de vous dire “allez tout de suite les acheter c’est une révolution” mais elles sont tout de même très intéressantes.

Particulièrement pour quelqu’un qui désire travailler pour avoir une foulée plus efficace. C’est en effet avec la Skechers GoRun 4 que je ressens le plus ma foulée médio-pied et c’est avec elle que j’ai vraiment pu améliorer ma foulée. Cette sensation permet d’en travailler l’efficacité en se concentrant sur sa pose de pied et la bascule vers l’avant. Elle reste d’ailleurs depuis une de mes chaussures favorites lorsqu’il s’agit de faire un footing.

Bref entre 59 et 109,95€ selon la couleur je pense que c’est vraiment une bonne affaire. Je les au adopté en tous cas. Vous pouvez trouver le modèle homme ici et le modèle femme ici !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

44 COMMENTS

  1. Très bon test qui répond aux questions que l’on peut se poser avant d’acheter une chaussure de running !
    Il me manque cependant un point : les as-tu testées sur route mouillée ?
    Personnellement j’ai les GoMeb (ou Go Run Speed) pour les séances rapides et la compétition, elles sont superbes au niveau dynamisme et légèreté, mais la tenue sur sol mouillé laisse à désirer…

    Merci.

    • Je cours avec depuis presque un an j’ai fait deux marathon avec et je les trouve très stable même sous la pluie. Plus stable sur sol mouillé que les boost glide avec semelles continentale

  2. Salut Nicolas,

    Une question : impossible de savoir précisément si le fait de laisser la semelle intermédiaire ajoute seulement de l’épaisseur ou aussi du drop.
    Je lis sur pas mal de sites (voire presque tous) que la semelle rend la chaussure un peu plus réactive et n’ajoute pas ou très très peu de drop.
    Alors, qu’en dites-vous ? Drop en plus ou pas ?

    Je m’aperçois que mon problème de gène dans le pied droit s’estompe depuis quelques temps parce que je laisse mes pieds “tomber” naturellement plutôt que de forcer une attaque milieu de pied. Quand-même, en me concentrant, je remarque que je pose très peu le talon (il effleure le sol et le pied se déroule tout de suite) et que mon pied se pose d’avant en arrière. C’est lorsque j’accélère et que ça monte que la gène s’installe. En fait, ce n’est pas vraiment une gène, c’est le pied qui fatigue, puisque dès que je ralentis ça s’estompe à nouveau. J’en déduis donc que mes cuisses, mes mollets, mes ischios sont faibles et que c’est probablement un peu à cause des chaussures type Nimbus que j’utilise depuis 10 ans.

    J’ai commencé à faire des exercices de PPS et du renforcement musculaire, mais je songe à acheter une paire de chaussures avec un drop plus faible et à les instroduire progressivement dans mes entrainement (10/15 minutes au début, puis de plus en plus, dans les sorties longues, et dans le fractionné en revenant à des exercices plus courts dans un premier temps). Comme je ne peux pas sortir plus de deux fois la semaine, il me faut un peu d’aide côté chassures et ces GoRun me paraissent pas mal et en plus elles sont légères et donc moins difficiles que les Nimbus (tout de même très lourdes) pour les phases plus rapides, voire les côtes.

    Concrêtement, plutôt un drop plus faible et plus de légèreté ou continuer avec des grosses chaussures mais plus légères et plus dynamiques (type Adidas boost) ?

    En plus, les Skechers sont vraiment pas chères, alors en solde, ça vaudrait vraiment le coup.

    Merci de l’aide éventuelle ;o)

    @+
    Jérôme

  3. @guillaume Bon point ! Je ne t’avais pas répondu au mois de Juin sur la “tenue de route” des Skechers GoRun 4 car n’ayant pas couru avec sous la pluie… Et depuis j,ai oublié ! 🙂
    J’ai eu des séance humide cette automne, c,est sûr que ce ne sont pas les chaussures montrant le plus d’adhérence au sol pour les séances rapide !! Pas sûr que je les mettrais pour un 10km sous la pluie !

  4. Salut @jerome
    Clairement je pense que vu ce que tu me racontes, aller vers les Skechers GoRun 4 serait parfait pour toi ! Tranquilement, progressivement comme tu le précises bien mais oui définitivement c’est une bonne idée. Elles vont t’aider à remuscler ton pied et tes mollets notamment. En complément de la PPS ce sera parfait.
    Pour ta foulée, il ne faut jamais forcer un changement! Il faut éviter d’attacher très franchement du talon mais après l’objectif est d’avoir un déroulé de pied “naturel” et non forcé.
    La forme de la semelle des GoRun 4 aide bien à cela !
    Pour la semelle intermédiaire… Je t’avoue que je l,ai jetée au premier jour… Donc je ne peux pas te dire, mais je suis très confortable sans ! 🙂

  5. Salut !

    Et bien, finalement, contre toute attente (ben oui, les chaussures qui ne sont pas d’une grande marque, en général, ça n’attire pas trop le client), je me suis payé………une paire de Kalenji !!!! Des Kiprace oranges et bleues !

    En fait, j’avais lu de très bonnes critiques à propos de ce modèle et hier en passant chez Décath voir les soldes, je tombe sur ces chaussures. Je les trouve très jolies, déjà. Mais surtout en m’approchant, je lis “fin de série” et “soldes”……..30 euros la paire !

    Rien à perdre, j’en prends une paire car il reste ma taille parmi les 5 paires disponibles. Dans la foulée, je suis allé faire une sortie tempo de 40 minutes…….je suis bluffé. 200 grammes chacune pour ma pointure, une accroche excellente et pour relancer c’est le rêve. Elles sont justes un peu raides et le drop un peu haut pour ma transition médio-pied, mais passer à ces shoes depuis mes Nimbus de 340 grammes, c’est une révolution. En fait, je n’avais jamais couru avec des chaussures légères et je crois que c’est ce qu’il me faut.

    Et pas mal au pied droit.

    Pour 30 euros, ce sont les mêmes caractéristiques que les Asics DS Racer (même poids, même drop, même type de chaussure).

    J’en suis tout étonné. Dès que le modèle actuel arrive en fin de série, je m’en prends une autre paire (en plus, rouge et turquoise, elles sont magnifiques).

    A essayer d’urgence.

    @+
    Jérôme

  6. Salut @jerome !
    Je ne suis pas étonné, Kalenji fait de très bons modèles et j’ai déjà eu la Kiprace aux pied, elle est vraiment pas mal ! Mais je crois que je préfère quand même ma Skechers GoRun 4 ! 😀

    • Re re !

      Juste pour info. Ca faisait des semaines et des semaines que je me tatais pour baisser un peu le drop de mes chaussures. Histoire d’être à mi-chemin entre le 10/12mm et le rien du tout, j’ai commencé à chercher du côté des drops de 6mm, parmi lesquels l’Asics Hyperspeed 6. Je suis un grand fan d’Asics depuis de nombreuses années, donc pas évident de changer ;o)

      Je les ai achetées à la faveur des soldes.

      Premier essai hier. Je comptais ne courir que 20 minutes, histoire de pas me flinguer les mollets et passer tranquillement du drop haut à un drop plus faible. Finalement, j’ai fait 45 minutes, avec deux passages au seuil de 10 minutes……..de la balle atomique ! J’ai moins mal aux mollets (aucun courbature quelle qu’elle soit) que quand je “force” l’attaque médio-pied avec mes sabots de 12mm ! Essai concluant.

      Je termine mes chaussures à talons-hauts et ensuite, je ne vais me prendre que des shoes en 6mm (NB M1500v2 pour tous les jours et Hyperspeed pour la VMA et le fractionné), puis me diriger tranquillement vers du 4 mm puisqu’a priori, un drop plus faible semble me convenir plus que les grosses pompes que j’utilise d’habitude.

      En même temps, l’amorti monstrueux ne me convient peut-être pas avec mes 62 kilos pour 1,80m ! Donc, des chaussures plus basses, plus légères et plus flexibles semblent être la solution pour moi.

      @+
      Jérôme

      • @jerome J’aime ton histoire, ça ressemble beaucoup à mon passage au drop léger ! Je continue de dire attention car selon sa foulée on peut avoir des problème à diminuer le drop et à passer à du plus léger et je connais des gens qui ont galéré au niveau du renforcement de leurs mollets. Mais quand la transition se passe comme pour toi ou moi, sans douleurs, c’est idéal ! 😉
        Et puis j’aime les Skechers, mais j’ai aussi testé le Zero Drop Altra par exemple qui est pas mal aussi… C’est le principe du drop léger en lui même que je trouve top ! Si le structure de la chaussure est adaptée, pas trop rigide, qui laisse le pied bien dérouler… On y est donc je ne suis pas étonné que tu “prennes ton pied” avec tes Asics ! 🙂

  7. Salut Les Runners,

    Well done … le test des Skechers !!
    J’ai découvert cette marque il y deux ans, avec la GoRun2 – puis la GO bionic (Trail) .
    Ce sont vraiment des chaussures qui méritent que l’on s’y intéressent.
    Cependant, comme tu le mentionne très justement leur point faible concerne leur durée de vie.
    Elles s’usent trés rapidement, ma paire de trail n’a pas fait une saison 🙁
    Aussi, si l’on considère le prix de ces chaussures, ce n’est pas complètement surprenant.

    Good Run

    • Salut @pat
      J’aurai tout de même pensé que mes Skechers GoRun 4 s’useraient plus vite que ça quand j’ai vu comment elles étaient conçues… Au final, la semelle s’use plus vite que sur d’autres modèles mais quand je fais le rapport des sensations de course éprouvée et à l’usure que ça génère… J’adhère !
      En fait comme tu le dis c,est surtout que le prix plus bas que la concurrence permet de renouveler plus régulièrement ses Skechers sans que ça ne coûte plus cher donc c’est tout bénef ! 🙂

  8. je repond à ma question il faut prendre sa propre pointure elle taille grand…..en effet elles sont hyper legère et pour des footings de la piste elles sont extra!!

    • @run-esther Pas été assez rapide ! 🙂
      Content qu’elle te plaise en tous cas ! As-tu les Skechers GoRun4 2016 ? Avec le nouveau chaussant ? Je les trouver encore mieux pour bien contenir le pied !

    • Bonjour run Esther

      Petite question je souhaite acheter ces chaussures et tu dis “prendre sa pointure habituelle, elle taille grand”. C’est à dire? Quand on prend sa pointure habituelle elle taille plus grand??
      Merci pour ta réponse et bonne journée
      Carine

  9. oui Niko Skechers GoRun4 2016, recu hier, mais pas encore essayé mais elles sont super legere et je pense que sur bitume elles vont donner!

    • Top @run-esther ! J’ai les Skechers GoRun 4 2016 depuis quelque semaines, c’est les mêmes mais en mieux ! J’aime beaucoup le chaussant. Comme tu le dis, on est léger dedans notre pied fait ce qu’il veut, c’est agréable ! ^^

  10. Bonjour Niko. Comme je te disais dernièrement (à la réception du maillot Running Addict) , j’ai fait mon premier marathon (à Paris) avec les gorun4. Parfait ! Je m’y suis senti très bien durant ces 42 kms.
    Je vais revenir maintenant à mes premières amours, le 10 kms. A ton avis, les Gorun4 seront elles adaptées, ou dois je m’orienter plutôt vers la GoMeb Speed 3, à priori plus rapide d’après ce que je peux lire.
    Merci d’avance.
    Bonne journée !

  11. Salut Nico. J’ai des sketchers go run 4 et je te rejoint sur plusieurs points : l’usure rapide de la semelle (les miennes n’ont que 300km mais la semelle est déjà bien attaquée), elles sont très confortables même sur des sorties longues. Enfin je trouve que mes saucony kinvara (drop de 4mm aussi) sont beaucoup plus dynamiques ..

    • @julien j’avoue que je n’ai même pas pris le temps d’essaye cette semelle intermédiaire au final… Pour le kilométrage, c’est vraiment une usure différente des chaussures classiques car oui on les use mais même si on les “gomme” rapidement en-dessous ça n’enlève rien à leurs qualités même après des centaines de kilomètres comme tu le dis (pas compté pour me première paire mais je pense qu’elle a dû en faire au moins 6-700 avant faiblesse sur le mesh.

        • @julien marrant moi qui ai les pieds fin je ne suis pas gêné !! Bon ok il y a une bosse en bas des lacets avec le serrage que je fais qui n’est pas des plus agréable c’est vrai mais je l’oublie vite en courant ! 🙂

    • Pour moi oui @amry la Skechers GoRun 4 est une bonne chaussure pour le débutant car elle va forcer à prendre une bonne foulée tout de suite et à ne pas se “reposer” le gros amorti des chaussures traditionnelles !

  12. J’ai bien aimé ton test et je vais me lancer…par contre très difficile de trouver sa pointure encore dispo sur le net :-/ Si je ne me trompe pas, skechers font des entres deux tailles (43.5 pour ma part soit 10 en taille US)
    Merci

    • OUi c’est le deéfaut @jago pas toujours facile à trouver !
      Pour les tailles… C,est pas vraiment de l’entre deux, si tu regarde la majeure partie des marques font leur tailles en US et après la conversion est je dirais approximative et donc différente selon les marques ! 😉

  13. Salut Niko.

    Merci pour ton test très complet et ton site que je découvre un peu plus chaque jour. Je voulais te demander deux choses car j’hésite encore à passer sur les go run 4. Est ce normal d’avoir un espace très important entre les 4 orteils et le haut de la chaussure ? L’espace entre le gros orteil et l’avant de la chaussure lui ne choque pas. J’ai l’impression d’être un clown les chaussures aux pieds. Je pense prendre la chaussure dans ma pointure sans ajouter 1cm mais je voulais savoir si cela ne me poserait pas de pb par la suite. En 43 au lieu de 42 je passe un doigt derrière mon talon sans difficulté…

    • Salut @jf !
      La Skechers Go Run 4 est volontairement un peu large de ce que je sais pour laisser l’avant du pied “avoir de la place” pouvoir s’étendre et reproduire un peu l’effet d’une course pieds nus. Le mesh pourrait être un peu plus rigide pour éviter de plier, mais sur la Skechers GoRun 4 version 2016 il est un peu mieux je ne sais pas quelle version as tu ?

  14. Je ne les ai pas encore achetées en réalité car l’espace entre le haut des ‘petits’ orteils et le haut de la chaussure me bloque un peu. Je le trouve très important. Est ce que cela te gêne lorsque tu cours ? Au sujet de la pointure, est ce que tu as pris une demi pointure ou une pointure supplémentaire par rapport à ta taille habituelle de chaussure de ville ? Impressionné par ton retour aussi rapide, merci beaucoup!!

  15. Elles chaussent grand quand même ces Gorun4 : j’ai pris une demi-taille américaine en dessous (10,5 au lieu de 11), mais sinon quel confort pour l’avant pied !

  16. Très bon article ton blog est génial, je me suis commandé ces chaussures aujourd’hui pour passé en médio parait que c’est leurs buts premier, j’hésitais avec les Kinvara 7 de Saucony.
    Ce qui me fait peur par contre c’est la taille vu tout ce qui est dit, chez brooks, saucony ou nike je prend une taille de plus (pour le gonflement) donc la j’ai pris du 42 (je fais du 41) est ce que ca sera bon a ton avis? Je te remercie.

    • Salut @michael-vinitzki difficile d’avoir un avis c’est asses personnel les tailles !
      Mais pour une transition vers une foulée medio-pied oui clairement je l’ai utilisée pour ça ! 😉

  17. Avez vous eu l’occasion de tester les sketchers Go run 5. En effet, j’ai couru un an avec les gorun 4, 2 fois par semaine environ et quel plaisir pour un coureur plutôt pépère comme vous dites.

    Je les ai troué sur le dessus donc j’ai changé pour des Mizuno et je retrouve pas autant de plaisir, beaucoup plus lourde et moins naturelle à mon gout. Qu’est ce que vous me conseillerez comme chaussure légère et dynamique comme les skechers go run 4

  18. Acheté, reçu et testé les GoRun4 : j’aime vraiment beaucoup pour les sorties longues. Je confirme pour ceux et celles qui veulent se lancer : elles taillent grand et large, je recommande de prendre sa pointure de ville. À moins d’aimer comme Niko les serrages saucisson qui font effectivement une bosse à la base des lacets !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.