Pourquoi un top 5 des chaussures de running que j’utilise ? Parce que ça faisait un moment que je n’avais pas parlé de chaussures de running… j’en parlais souvent sur le blog avant… je ne l’ai pas trop fait dernièrement par manque de temps… Je ne sais pas à quel point c’est un sujet qui vous intéresse ? Si oui dîtes le moi dans les commentaires, ça va me motiver à refaire des tests running ! 🙂

Au final, je me suis rendu compte qu’avec beaucoup moins de test de réalisé, j’ai tourné sur la dernière année sur 5 chaussures running seulement. Ça peut paraître beaucoup mais pour moi qui avait l’habitude de faire une dizaine de tests par an minimum c’est très peu ! Cette année, j’ai beaucoup plus « choisi » les chaussures que je voulais utilisé et je vais donc vous expliquer pourquoi elles m’ont plu et en quoi je pourrais vous les conseiller.

Au passage, c’est un top 5 des chaussures de running que je vais vous donner mais il n’y a pas vraiment d’ordre. Car on va y trouver des chaussures typées entrainement, une paire typée course et une paire de trail… Bref c’est varié !

1. New Balance Beacon : mes chaussons !

Je vais commencer ce top 5 des chaussures de running avec mon gros coup de coeur de l’année niveau chaussure. Je sais, j’ai écrit « pas de classement » dans la phrase précédente… mais c’est de loin celle qui a le plus de kilomètres au compteur. Et surtout je suis tellement bien dans cette chaussure que je me dois d’en parler en premier.

Je ne suis pas spécialement un adepte de New Balance en général. C’est même la première fois que je courais avec une paire de la marque. Et cette semelle extérieure sans aucune protection ou presque m’avait fait peur au premier abord… Pourtant 600km plus tard elle est toujours là… et surtout toujours aussi confortable !

Je fais mes sorties longues avec cette New Balance Beacon… je fais aussi régulièrement des séances de VMA avec ! Je suis tellement bien dedans que je l’amène partout ! Bref vous l’avez compris, c’est un vrai coup de coeur ! 😉

>> Vous trouverez la New Balance Fresh Foam Beacon ici pour moins de 100€

Test New Balance Fresh Foam Beacon : un vrai chausson !

2. Nike Vaporfly 4% : tous mes triathlons avec !

La deuxième chaussure que j’ai beaucoup aimé cette année c’est la controversée Nike Vaporfly 4% et sa petite soeur la Next %. Je sais qu’on est en pleine polémique sur ses performances en terme de vitesse… Moi ce qui m’a le plus intéressé sur cette chaussure, c’est l’amorti qu’elle permet d’avoir en fin de course. Cet amorti qui m’a permis d’éviter (ou plutôt de réduire l’intensité) des habituelles crampes que je récupère en course à pied en fin de course.

Mon mur à moi étant principalement musculaire, mes muscles étant au bout de ce qu’ils sont capable de donner… le fait de réduire l’intensité des chocs grâce à l’amorti de la chaussure aide beaucoup. Et le faire sans compromettre la vitesse de déplacement, c’est royal ! On ne parle que de vitesse avec cette chaussure… personellement c’est pourtant ce point que je trouve le plus intéressant, la mousse ZoomX est à la fois très légère et très amortissante… et ça c’est le pied ! (je vais sûrement tester la Pegasus Turbo d’ailleurs car elle me semble un super compromis avec cette même mousse ZoomX)

>> Vous trouverez ce modèle ici… au prix (très très) fort de 275€…

Test Nike Vaporfly Next% : pour courir très vite uniquement

3. Hoka One One Tracer 2 : Pour les séances intenses !

Je ne vais pas m’étaler sur cette Hoka One One Tracer 2 puisque j’en avait déjà fait un test complet ici. Mon avis n’ayant pas évolué depuis… je vais juste vous résumer ici pourquoi j’ai apprécié cette chaussure.

En fait c’est une Hoka… mais qui n’a rien d’une Hoka… Je m’explique ! Une Hoka ça rime avec semelle vraiment épaisse, gros amorti… alors que là on a une chaussure beaucoup plus classique. 24mm au talon, 20 mm sur l’avant soit une épaisseur digne d’une Adidas Boston… bref du classique pour une chaussure qui sert à l’entraînement rapide. Par contre, contrairement à l’allemande qui tourne à 10mm de drop… cette Hoka n’a que 4mm de drop. Ayant toujours apprécié des drops entre 4 et 6mm pour bien dérouler la foulée, c’est parfait pour moi !

Sur la piste, avec ses 207g, c’est réactif, le pied est bien calé dans la chaussure, elle permet d’être vraiment à l’aise sur des allures VMA à 10km. Au-dessus elle pourra paraître un peu raide à ceux qui ont l’habitude d’un amorti plus conséquent !

>> La Hoka One One Tracer est disponible ici

le test des hoka one one tracer 2 une chaussure de compétition et d'entraînement fractionné

4. Salomon Sense Ride GTX : chaussure de trail obligatoire…

L’hiver au québec est long, neigeux, glissant… et je passe forcément une bonne partie de l’année avec des chaussures de trail aux pieds. Logique d’en retrouver une dans mon top 5 ! Et de ce côté pas de surprise, c’est du côté de Salomon que j’ai attaqué mon 6ème hiver québécois. C’est efficace, ça accroche sur la neige et mon pied est vraiment bien dans les chaussants de la marque… bref on ne change pas une équipe qui gagne !

>> Retrouver la Sense Ride Gore-Tex ici

Test Salomon Sense Ride GTX

5. Kiprun KS Light : Oui, une Kalenji dans mon top 5 !

J’en ai peu parlé car j’ai pas mal été accaparé par le développement du Campus ces derniers mois mais j’ai beaucoup couru en Kalenji. Après mon passage dans le Nord en Septembre (je vous dois toujours un reportage sur les dessous de Decathlon… promis je fais ça dans le mois !), j’ai testé plusieurs modèles de la marque donc cette Kiprun KS Light.

En reprise, sans objectif autre que de retrouver tranquillement ma forme, j’avais besoin d’une chaussure qui encaisse bien les kilomètres avant tout. Une chaussure qui amortie correctement, qui soit stable mais sans être un pavé. C’est exactement ce que fait cette KS Light. Avec l’ancienne chaussure typée « long », c’était un peu l’impression que j’avais, il y a eu une grosse évolution avec celle-ci qui est bien plus agréable ! Une bonne surprise pour une chaussure à 100€… et qu’on trouve même à 63€ en soldes !

On continue après ce top 5 des chaussures de running ?

Sur Running Addict, c’est vous qui décidez du contenu que je fais. C’est vos retours qui me permettent de décider de faire plus de tel ou tel contenu. J’attend donc vos commentaires pour me dire si ce top 5 des chaussures de running vous a plus ? Et surtout, est-ce que vous souhaitez voir plus de test de chaussures cette année sur Running Addict ? Dites moi ça dans les commentaires ! 🙂

33 COMMENTS

  1. S’il n’y avait pas eu de test de runnings, je n’aurais pas découvert Running Addict ou très tard. Et quand je vois tout ce que j’ai appris ici….. Longue vie à Campus.

  2. Je dois dire avoir suivi ton avis sur le prix des chaussures il y a déjà quelques temps, et d’avoir lancé un ami sur le test de la kiprun long. Après son retour, (et une fracture de fatigue avec des Boston usées prématurément…) je me suis dit, pour 70 ou 80 € je teste. Si ça ne me plait pas, je reviendrais à Adidas. Hé bien ! certes les Kiprun long sont un peu lourdes, pas super dynamiques, mais pour les entrainements du quotidien, quel plaisir ! elles tiennent vachement la distance (je les ai poussés à 1300 km). Franchement pour les coureurs du dimanche (+++ quand même, à 3-4 sorties par semaine, je ne me sers pas de mes chaussures pour le jardinage 😉 ) elles ont le rapport qualité / prix imbattables.

  3. Intéressant et fait naître la tentation d’essayer d’autres marques que mes éternelles saucony mais toujours la peur de la déception

  4. Toujours interessant de connaitre d’autres marques de chaussures mais surtout pour quel utilisation (plutôt pour la séance longue, ou piste, utilisation plus sur un semi qu’un marathon) il y a tellement de nouveautés et de marketing qu’on se laisse bien souvent influencer pour quelque chose qui ne nous convient pas vraiment. J’ai 2 questions : peut-on mettre des semelles ortho dans des Hoka ? Comment gérer l’utilisation des Altra quand on n’est habitué avec des drops de 8 ou 10. Merciiii Nico

  5. Salut Nico. Merci pour les conseils éclairés que tu nous prodigues. Tes tests de chaussures sont pour moi LA référence pour me faire une idée de ce qui pourrait me convenir pour aligner les kilomètres. Contrairement aux tests de magazines ou autres « chaines » aux parti-pris plus ou moins affichés, les tiens sonnent plus justes.avec les ressentis d’un coureur bien plus proche de moi que Kipchoge (pour grossir le trait de mon exemple). Alors oui, continue à nous informer !

  6. Très intéressant, surtout en pleine polémique de dopage technologique qui nous fait nous interroger si on doit passer aux « supers » chaussures !
    Avec plaisir pour avoir d’autres avis!

  7. Merci ! Je suis en new balance 890 sur le cours, elles sont super dynamiques et leur nouvelles version très très légère . C’est impressionnant !
    Je suis très déçue de la nouvelle version des wave rider de Mizuno ( étroite et envie de plus de dynamisme), du coup Je suis intriguée par les beacon NB. Ça passe sur un marathon?

  8. Les chaussures c’est un choix tellement personnel que ce qui convient à une personne peut ne pas du tout convenir à une autre !
    De mon côté, après avoir commencé la course à pied (sur le tard) avec des Asics Trabuco (je cours majoritairement sur du chemin en terre), je suis passé sur des New Balance 1080 et 880. En 2019, avec mon projet de marathon de Berlin, j’ai investi sur deux paires de Brooks Adrénaline 19 (utilisée en alternance). Cela s’est avéré être un super choix pour moi ! Le pieds est bien tenu, l’amorti est suffisant et très agréable et avec ces chaussure.
    Grace à ces chaussures et à l’entrainement que je m’étais imposé ; à 54 ans, j’ai terminé mon 1er marathon en 3h50’25 », soit 10 minutes de mieux que ce que j’avais espéré et tout ça sans crampes et grosses courbatures après l’arrivée…

  9. Bonjour Nico. Je te suis assidument, mais je met peu de commentaires et j’ai tort. J’ai bien progressé en marathon. De 5h22, à Paris en 2018, je suis arrivé à 5h06 à la Transléonarde en juin 19 puis 4h55, à Deauville en nov. 19. Et cette progression, je la dois à tes articles, tes vidéos et tes plans d’entrainements. UN GRAND MERCI pour tout cela. Là je prépare, comme en 2018, le doublé Semi et Marathon de Paris, avec comme objectifs ambitieux, moins de 2h00 et 4h30.
    Lee choix des chaussures est très personnel. Je suis wave rider de Mizuno depuis longtemps et la tentative vers Hoka m’a valu quelques déboires. Donc je suis prudent sur ce sujet même si je suis interpellé par la NB FF Beacon et la Kiprun KS light.
    Alors, ENCORE MERCI et continue à nous abreuver d’infos, conseils, articles et vidéos. C’est clair, concis et simple !

  10. En effet, super travail et de surcroît de qualité, quelle énergie pour faire tout ce que tu fais !!! Cependant, il manque quelque chose que je trouve PRIMORDIAL pour le choix d’une chaussure, c’est le drop, ce dernier à un réel impact sur la posture et le positionnement de notre corps durant l’effort. Quel est ton point de vu à ce sujet ?

    • J’en reparlerai de ce sujet ! 😉
      Il a un impact mais en meme temps, deux chaussures à drop équivalent si l’épaisseur de la semelle est très différente… vont se ressentir très différemment. Je pense qu’il faut prendre en compte plus que le drop ! (bref j’y reviendrais)

  11. Bonjour Nico,
    Etant débutante en running, je suis à la recherche du bon équipement de départ et ce genre de sujet est top pour choisir chaussures à son pied ! Même si chacun va ressentir différemment une chaussure identique. Les essais permettent de cibler les points forts ou les défauts.
    Bonne course !

  12. Vraiment très intéressant. Vos tests m’ont permis de découvrir entre autres la Salomon Speed Cross 4 que j’ai pu obtenir en solde lors du Black Friday et qui me donne entière satisfaction. J’avais l’habitude de courir presque exclusivement avec Nike Pegasus depuis le début des années 1990. Je suis déçu des modèles plus récents tels que Nike Pegasus 35 car c’est cher et la semelle se décolle très vite sur l’arrière de la chaussure, ce qui n’était pas le cas des premiers modèles que j’ai utilisé jusqu’à la corde. Je découvre qu’on peut finalement obtenir des chaussures de qualité pour parfois 90 euros ou même en solde pour 75 euros. Merci et bonne continuation. Fabian

  13. Bonjour Nico,
    pour ma part je ne suis pas du tout à l’aise dans les Salomons, lourdes, étroites pour mon pied alors obligée de prendre 2 pointures au-dessus.Je suis passée aux Saucony, souples , bon amortit et meilleure accroche (peut-être parce que plus souple). Bon je ne suis pas une grande joggueuse, je fais des footings (et souvent du fractionné) en forêt avec mes chiens, pour notre bien être et pour être plus performante en agility dog (d’où le fractionné, cela correspond mieux à l’activité).
    Merci pour tous tes conseils et tout ce que tu nous apporte en terme de connaissance dans le domaine du running. Laure

  14. J’ai toujours adoré NB, et pour marathon, je ne jure que par Saucony (mes chaussons à moi)
    J’avoue être tentée de tester les NB Beacon, et retrouver le confort que j’avais avec les 890 🙂
    Merci pour tes articles qui me font toujours plus progresser 🙂

  15. Merci pour cette parenthèse chaussures.
    J’apprécie d’autant plus que tu restes loin des éternels discours marketing pour te concentrer sur l’essentiel: les sensations !

    • Tout le monde utilise les argument marketing des marques pour pondre des tests… c’est pour ça que j’avais arrêté d’en faire je ne voyais plus l’intérêt aux tests classiques… je vais repartir sur des tests 100% focus sur les sensations cette année en espérant pouvoir apporter quelque chose de différent ! (même si les sensations sont individuelles on ne va pas tous avoir les mêmes dans la même chaussure !)

  16. Bonjour à toutes et tous,
    Tout d’abord, un Grand Merci à Niko pour tous tes conseils d’expert !!
    Je suis un modeste coureur de marathon et je cours avec les Bondi 6 de Hoka.
    Et pour mes entrainements, j’alterne avec la Glycerin17 de Brooks.
    J’en suis plutôt satisfait mais si vous avez des conseils spéciaux « poids lourds » (90kg) pour les conforts de mes petits pieds creux supinateurs et fragiles, oui, je sais je cumule :)) , je suis preneur !
    MERCI !
    Bonne année à Vous, et bonnes courses !
    éric

  17. Salut oui finalement tu as le même ressenti que moi pour les chaussures j’utilise les sensi-ride pour les trail et les New- balance pour le fractionné tout simplement magnifique . Fabien

  18. Et quel est votre avis sur les Asics Gel Kayano 26 ? Je veux bien votre éclairage, car je n’arrive pas à me faire un avis. Je les teste depuis bientôt 100 bornes maintenant et elles sont toujours aussi raides 🙁

    • Elles resteront raides ! 😉
      La Kayano c’est une chaussure qui existe depuis des lustres et qui au final garde la même philosophie… je ne dis pas qu’elle est mauvais mais c’est clairement pas une chaussure souple, on mise sur beaucoup d’amorti et de contrôle de la foulée sur une Kayano !

  19. ALTRA Forever, enfin une chaussure qui ne me comprime pas les doigts de pied. D’accord, il faut s’habituer au Drop 0, mais ça envoie et j’ai retrouvé du plaisir à courir

  20. Bonjour Merci pour ces évaluations. Je cours l’hiver par temps difficile avec la Salomon Speedcross mais difficile pour les intervalles. Donc la sense ride semble très intéressante et un drop de 8. Pour la New Balance depuis 3 ans je cours avec la Fresh Foam Zante v3, v4 que j’aime mais a été remplacée par la Pursuit. Je vais regarder du côté de la Beacon. J’aime drop de 6 mm et chaussure légère surtout pour les demi ironman. Merci

  21. Bonjour, merci pour ton article ! Je dois changer de paire et je pense que je vais prendre les new balance que tu as cité en premiere. Je suis pas un super coureur donc je pense que ca ira tout a fait 😉 J’hésitais beaucoup mais je suis désormais décidé !
    Lorsque je commande sur I-RUN, j’utilise toujours ce site : http://bit.ly/CashBackfacile
    Le site te reverse environ 5% de ta commande et même quand c’est les soldes… A ne pas oublier pour faire des économies supplémentaires.

  22. salut Niko,
    hier, avant de démarrer, j’ai hésité : 10 tours de parc (500m) à 12km/h (en endurance fondamental je serais plutôt à 10km/h) ou 10x1tour plus vite que 12km/h entrecoupés de demi-tour de récup. Finalement j’ai choisi la première solution.
    Puis, sur outside.fr, je tombe sur le début de cet article : « Fractionné ou endurance, sur quoi miser ? » d’Alex Hutchinson. Je ne suis pas abonné au magazine, donc je n’ai pas pu profiter de l’article entier. Mais je me suis dit : tiens, voilà un bon sujet pour Niko ! Non ?
    (Toujours pour te booster) 😉
    Sinon, j’ai couru ces 25min avec mes Saucony Type A8, extra légères, extra minimalistes (souples, peu d’amorti, drop de 4mm). Parfaites.

  23. Bonne vidéo, et bonne chaîne.

    Aprés avoir porté pendant plusieurs années des skechers modéle go run (marque peu connu). Je cherche une nouvelle paire de chaussures en sachant que je me suis tordu la cheville plusieurs fois avec les skechers, mais je ne m’y retrouve pas (trop de modèle sur internet et en magasin d’un vendeur à l’autre le discours varie). J’aime bien le contenu sur ton site que pense tu des chaussures de marche ou trails (pour faire des petites sorties seulement 5-10 km 2 fois par semaine max). 1.75cm 65kg « ectomorphe » lol.

    Pouce en haut
    Bonne continuation à
    Laval 53, Fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.