Quelques conseils running pour bien courir en hiver aujourd’hui. Car, courir dans le froid ce n’est pas aussi compliqué qu’on peut l’imaginer ! Et puis c’est un impératif pour qui veut progresser en course à pied. Le running est un sport où régularité fait partie des fondamentaux de la progression. Courir l’hiver n’est donc pas une option. L’hiver doit donc faire partie intégrante de la saison sportive. Soyons clairs, ce n’est pas forcément la saison la plus agréable pour courir à la base ! Mais puisqu’on doit s’y faire, je vais vous montrer qu’en respectant quelques règles, on peut réussir à oublier le froid et à se faire plaisir en courant, même avec des températures négatives !

Comment peut-on courir dans le froid ?

Là est le cœur du problème. On peut courir dans à peu près toutes les conditions si on a un équipement running adapté aux conditions que l’on va rencontrer. La preuve, je vis au Québec depuis 3 ans et si les hivers y sont rudes… Je n’ai pas arrêté de courir l’hiver dernier, loin de là. Si mes séances intenses se font régulièrement sur tapis de course, courir dans le froid ne me fait pas peur pour toute la partie développement de l’endurance fondamentale. J’y prends même beaucoup de plaisir au final et j’explose mes records personnels au Printemps depuis plusieurs années !

plaisir-de-courir-en-hiver-froid

Penser aux zones stratégiques pour courir dans la froid

Une fois que la sensation de froid est installée, difficile de s’en débarrasser et la sortie running hivernale peut devenir désagréable. Savez-vous que le froid touche d’abord les extrémités ? Le froid diminue l’afflux sanguin dans les extrémités pour privilégier les parties « plus importantes » du corps. Et comme c’est l’afflux sanguin qui permet de réchauffer les extrémités… Vous voyez le cercle vicieux ? Mieux vaut les protéger à tout prix, ça réglera bien des soucis avec le froid et rendra le fait de courir en hiver bien plus facile ! (PS : Tous ce qui apparaît en orange, ce sont des liens vers les produits que j’évoque)

La tête

La déperdition de chaleur se fait principalement par la tête (environ 30% de la perte de chaleur totale !) donc l’hiver c’est bandeau ou bonnet obligatoire ! Le bandeau de chez Odlo, WindStopper et déperlant est un très bon choix. Une version bonnet est aussi intéressante  quand le thermomètre descend largement sous les zéros degrés. Et pour ne pas laisser s’infiltrer l’air, un tour de cou est l’accessoire parfait pour terminer de garder votre chaleur corporelle ! La marque Buff en a fait sa spécialité depuis toujours et ils sont diablement efficaces. Vous pouvez les retrouver ici.

Les mains

Avoir les mains gelées en courant fait partie de ces choses vraiment très désagréables. Et une fois que les mains sont froides, c’est en général la galère pour tout le reste de la sortie… Alors avoir des gants, et des bons, est un impératif. Personnellement, je ne me sépare jamais de mes mes Gants Gore. Mais ceux que je préfère d’entre tous quand il fait très froid, ce sont les mouffles de Raidlight. Idéal pour avoir une couche supplémentaire et isoler correctement de l’air extérieur en cas de froid plus important, c’est un must to have !

Les pieds

Ne pas oublier les pieds, une bonne paire de chaussettes peut parfois vous épargner les ennuis ! Là encore, il y a des basiques qui peuvent éviter les problèmes. Personnellement, ce n’est pas aux pieds que j’ai le plus froid en courant. Mais lorsqu’il fait vraiment très froid, une bonne paire de chaussette fait la différence. Les chaussettes X-socks Winter Run sont par exemple très efficaces ! Elles sont en laine mérinos, matière qui n’a plus à faire ses preuves quand il s’agit de courir dans le froid !

Une autre bonne option pour vos pieds lorsque vous avez à courir dans la neige ou dans la gadoue, une paire de chaussure de trail Gore-Tex type Salomon Speedcross GTX est de mise ! Mais si vous courez principalement sur route, vous ne voudrez pas forcément utiliser une paire de chaussure de trail. Dans ce cas, la meilleure option que vous avez est de regarder les chaussures de route avec « membrane hivernale ». Le membrane protège de la pluie mais aussi et surtout du vent qui refroidit les pieds en moins de deux dans des chaussures classiques au mesh très fin ! Regardez par exemple les modèles en version « Shield » chez Nike qui sont parfaits pour ça.

Courir en hiver ? Courir dans le froid ? Misez sur l'équipement !

Courir en hiver avec la technique des trois couches

OK vous avez désormais les basiques pour éviter de perdre bêtement votre chaleur corporelle. Mais le reste du corps doit bien-sûr être lui aussi au cœur de votre attention pour pourvoir courir en hiver tout en profitant. Et pour le corps, l’équipement pour courir dans le froid repose sur la technique des trois couches.

Pourquoi trois couches et pas deux ? Car avec trois couches, on a deux zones « tampon » entre les couches de vêtements qui vont permettre d’isoler le corps de l’air froid. Ces zones tampons vont contenir de l’air que vous aurez chauffé avec votre effort. Et comme pour les fenêtres, l’air est un des meilleurs isolants qu’il soit. Donc porter trois couches, c’est un peu comme porter une fenêtre triple vitrage sur soi !

Première couche : Vêtement seconde peau

On va ici chercher un vêtement technique moulant pour garder la chaleur au plus prêt du corps. Lorsqu’il fait légèrement froid, on peut opter pour une seconde peau classique, multi-saison comme le t-shirt Kiprun Cardio de Kalenji ou encore les Nike Dri-Fit Knit qu’on retrouve ici. Lorsque le froid est plus intense, un Mizuno Breath Thermo est plus opportuns. Il est fait pour créer de la chaleur grâce au mouvement (modèles femme Mizuno c’est ici).

Seconde couche : Vêtement isolant

Ici, la logique voudrait que je vous indique d’opter pour un vêtement isolant comme la veste Craft, que je porte sur la photo ci-dessus. Je n’en ferai rien. Autant je trouve que l’on peut à peu prêt tous se retrouver dans le choix d’une première couche, autant c’est beaucoup plus complexe pour celles-ci. N’étant pas très frileux, je me contente souvent d’un T-shirt respirant (comme un t-shirt Running Addict) que j’utilise en première couche au Printemps venu.

Certains auront plutôt besoin d’une deuxième couche doublée de polaire pour un effet thermique important comme ce Gore Mythos 2.0 (modèle femme ici). Chacun est différent, chaque région a des conditions climatiques différentes, ne cherchons pas à rentrer dans un moule, choisissons ce qui convions le mieux à notre besoin !

Troisième couche : Veste de protection

Pour lutter contre les éléments, si vous ne voulez pas arrêter de courir à la moindre mauvaise journée… Car courir en hiver c’est souvent accompagné de pluie ou de neige, l’idéal est donc d’avoir une veste imperméable. Ces vestes coupent aussi bien du vent donc vous serez protégé de ce côté. C’est souvent un investissement mais clairement lorsqu’on court en hiver on se rend vite compte que c’est rentable pour apprécier courir. Vous pouvez retrouver les vestes que j’ai pu tester ici.

Adaptez votre tenue aux conditions météo !

Courir en hiver ? Courir dans le froid ? Misez sur l'équipement !

Tenue de course : Collant SkinsChaussures Salomon S-lab SpeedVeste Kiprun Rain

Courir l’hiver, c’est connaître en permanence la météo et prévoir tout revirement de situation… Et aussi se connaître soi même ! Car on est tous différent dans notre réaction face au froid. Certains courent habillés en esquimaux et ont froid… d’autres courent en short tout l’hiver même au québec (si, si je vous assure on en a un comme ça !).

La technique des trois couches que je donne au-dessus est donc à adapter. Faîtes des tests et vous verrez ce qui fonctionne le mieux pour vous. S’il ne fait pas si froid, ne partez pas avec trois couches. Mettez par exemple seulement la première et la deuxième couche. Ou bien la première et la troisième couche s’il pleut ou que c’est venteux.

Les conditions sont terribles ? La technique des trois couches peut-être transformée en ce qu’on appelle la technique de l’oignon. En ajoutant des couches intermédiaires supplémentaires pour isoler encore plus votre corps de l’air extérieur. Un Running Addict n’est jamais à court de solution quand il s’agit d’aller courir hiver ou pas ! Et si vous hésitez sur votre tenue avant de sortir courir dans le froid… Regardez cette courte vidéo avec l’astuce que j’utilise !

Et le bas alors ?

Concernant l’équipement pour le bas du corps, je suis assez minimaliste tant que les températures ne sont pas extrêmes. Ce n’est en général pas aux jambes qu’on a le plus froid lorsque l’on court. Mes collants toute saison comme le Skins A400 font également une bonne partie de mes courses en hiver.

Mais lorsque le vent se lève et fait baisser drastiquement le ressenti, j’aime contrer cet effet avec un bon collant windstopper. Avec une matière spécifique sur les cuisses en particulier pour empêcher le vent de traverser le tissu du collant, c’est bien agréable ! Presque toutes les marques en fond, vous trouverez forcément votre bonheur en regardant ici.

>> À LIRE AUSSI : Comment courir en toute sécurité la nuit ?

Courir en hiver oui, mais bien équipé

Courir en hiver ? Courir dans le froid ? Misez sur l'équipement !

Arrive l’heure de la conclusion et vous vous dites, c’est un sacré budget tout ça ! Oui c’est clair. Pour autant sur ce sujet, je pense qu’on est pas uniquement dans le Running Business. Là on parle d’utile, voire d’indispensable pour qui veut courir dans le froid ou courir en hiver au Québec comme moi.

N’achetez pas forcément tout cette année, je me suis équipé au fur et à mesure de mes années de pratiques ! Mais si vous devez vous faire un ou deux cadeaux pour Noël… Vous savez de quel côté envoyer regarder votre mari ou votre femme. Et puis vous penserez à moi quand vous serez en train de courir cet hiver par -4 degrés… En souriant au collègue moins bien équipé que vous et qui lutte pendant que vous profitez du paysage hivernal !

En plus, avec le code IRUN15 c’est -15% d’office sur les produits non soldés en cliquant ici, plus de raison d’hésiter à s’équiper pour l’hiver !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

40 COMMENTS

  1. Bonjour !
    Après avoir regarder votre site qui est très bien fait et très intéressant , j’aurais quelques questions
    J’ai commencé à courir depuis quelques mois, j’aime beaucoup ca et j’aimerais vraiment continuer cette hiver mais déjà depuis deux sorties le froid me donne des problèmes de respiration. On dirait que je fais de l’asthme tellement je respire fort , et mon air reste pris dans mes poumons . J’aimerais savoir si vous connaissez des façons de respirer? J’ai essayer un bandeau sur la bouche mais là je manque d’air !
    Mon autre question , je ne porte in tuque, bandeau, ou gant , j’ai toujours chaud . Sur votre site vous dites qu’il faut absolument porter quelque chose ?

    Merci de votre temps

  2. @naelleoip Mieux vaut tard que jamais… L’hiver revient donc je reviens avec ! 😉
    Pour le -20… il arrive on a eu un petit -11 ressenti -16 ce matin… Courir en hiver, courir dans le froid, ce n’est pas juste pour faire beau dans le titre, je suis en plein dedans au Québec !
    Mais sinon 100% d’accord, j’aime ce type de condition qui te forge le mental… Et puis j’aime ca tout court le froid en fait… A bientôt Naelle ! 😉

  3. @sophie-paquet Hello Sophie ! Tout dépend du degré de froid pour les gants, le bandeau etc… Mais autant je ne me couvre pas beaucoup sur le corps, autant les gants dès que la température est sous les 5 degrés j’en ai besoin!
    Pour la respiration, certains supportent mieux que d’autre le froid dans leurs poumons. Je n’ai par exemple aucun problème même par -20…
    Essaye de faire de la marche rapide pour voir si ca fait pareil ? Puis de la course trèèèès doucement pour habituer tes poumons à fonctionner dans le froid ! 🙂
    En espérant pourvoir t’aider à mieux courir dans le froid !

  4. Merciii beaucoup pour vos conseils ! En effet je confirme la technique des 2 ou 3 couches par grands froids c est excellent. il est certain que courir en hiver au Quebec ou dans le sud de la France n’est pas comparable (j’en ai fait l’expérience) ! Le tout est d’adapter son équipement et après ce n est que du plaisir !

  5. @prudhomme Courir en hiver, quel que soit l’endroit ça se fait bien, au Québec comme ailleurs ! Et des fois le froid est même un plaisir ! Ce matin on avait -10 mais avec un grand soleil c’était juste génial, je me suis rappelé pourquoi j’adore courir en hiver ! 😉

  6. Bonsoir ! j’ai un petit conseil à vous demander : lorsque je cours, durant ces périodes froides (j’adore !!) je mets bien mes 3 couches mais …j’ai une veste Salomon qui garde toute ma sudation. Quand je l’ouvre, elle est complètement mouillée à l’intérieur …est-ce que j’ai fait le bon choix ? Moi je suis bien pendant ma course, j’ai même chaud et j’ouvre souvent un peu ma veste, mais est-ce qu’il ne faudrait pas qu’au contraire, elle laisse passer ma transpiration ? J’espère que vous aurez le temps et la gentillesse de me donner votre avis ! merci ! Christine 🙂

    • Hello Christine,
      Je connais aussi ce problème avec ma veste de pluie. Les membranes sont souvent bien étanches mais malheureusement pas toujours assez « respirantes ».
      Personnellement, afin de réduire cet inconvénient, je ne mets qu’une seule couche sous ma veste.
      Tu devrais essayer, quitte à avoir un petit peu froid les cinq premières minutes, tu verras que tu vas te réchauffer très vite en courant. ( Attention toutefois de ne pas s’arrêter trop longtemps une fois chaud. )
      D’ailleurs tu dis que tu as souvent chaud et que tu ouvres ta veste, je pense donc qu’il serait mieux de supprimer une couche et de garder ta veste fermée.
      N’oublie pas de faire varier la première couche et de l’adapter en fonction de la température.
      Voilou … c’est tout ! Maintenant, à toi de tester.
      Sinon l’autre solution … changer la veste 😉

  7. Bonjour,

    J’ai une petite question technique à laquelle je ne trouve pas de réponse dans les différents blogs.

    Cela concerne l’équipement l’hiver. Depuis peu je vis en Haute Savoie et n’ai jamais couru un hiver entier dans cette région. Je voudrais m’équiper d’une veste à la fois imperméable mais aussi qui pourrait me protéger du froid…je viens de la région Sud est donc pas du tout équipée même en hiver ou à peine !! et pas trop pour la pluie. Je cours à peu près tous les 2 jours par tous les temps, j’aime bien m’éprouver 🙂 mais je crains que le froid arrivant je n’y prenne plus autant de plaisir :(.
    Je ne sais pas si je dois investir ou juste une dernière couche imperméable avec de bonnes couches dessous ferait l’affaire. Je pense que malheureusement chacun est différent et du coup difficile d’estimer mon besoin si ce n’est en essayant…

    Si vous avez un conseil il serait le bienvenu 🙂

    Merci d’avance de votre attention
    Geraldine

  8. La technique de l’oignon je la maitrise bien maintenant, par contre j’ai toujours un souci avec le coupe vent qui protège bien, mais qui bloque la respiration du corps et qui souvent fait office de sauna…
    Si tu as des pistes et des conseils, je suis preneuse !

    • Salut @marine !
      Perso je ne met pas souvent le coupe-vent au final ! Je le met vraiment quand je pense que j’aurai froid sans et en cas de grand vent. La majeure partie du temps même quand il fait froid c’est une première couche chaude et une deuxième plus ou moins chaude selon le froid. Je déteste avoir trop chaud en courant (d’où le fait que l’été n,est pas ma saison pour courir !! :))

  9. Bonjour de Toulouse à toi NIKO et à tous les runneuses et runneurs.
    Bon ok à Toulouse le froid n’est pas souvent trop grave… Mais une question:
    Comment n’as-tu pas la sensation de brûlure au niveau des poumons lorsque que la respiration devient plus intense?
    Belle sorties à vous toutes et vous tous. Marc
    ps: ma 1ère course ce week-end…..!!!!!….

    • Salut Marc !
      L’hiver j’évite de faire des séances intenses en extérieur pour éviter ce problème c’est aussi simple que ça ! 😀
      Bonne course à toi !!

  10. Bonjour,
    As-tu testé des protections pour les voies respiratoires? Car courir avec le froid m’irrite les voies respiratoires et je suis à la recherche d’une bonne solution.
    Merci pour tes publications et tes retours d’expérience.
    Cordialement

    • Salut @herrero-christophe ! Non je n’ai pas testé ça mais j’envisage justement de le faire cet hiver pour faire un retour sur cette solution ! J’utilise mon tour de cou pour le moment mais pas pratique du tout avec l’air expiré qui gèle et fait une croute de glace ! 🙂

  11. Bonjour Nico je voulais savoir si tu privilégies le béton lors de tes sorties en hiver car même avec un bon échauffement et un bon équipement je ressors toujours avec des maux aux genoux lorsque on est en dessous des 5degres une chose que je n’ai pas lorsque la température est entre 10 et 30

    • Salut @val ! En hiver je ne choisis pas vraiment, au québec la météo choisit pour toi ! Neige, bitume, tapis de course… J’alterne en fonction des conditions ! mais ce c’est pas mon point. Je ne sais pas si c’est ça pour toi aussi mais quand il fait très froid, je reviens toujours de mes sorties longues avec des douleurs dans les deux genoux. De mon côté elles disparaissent une fois qu’ils sont réchauffés donc… Comme ça arrive aux deux genoux et que c’est juste à cause du froid je ne m’en soucis pas vraiment et depuis que j’habite ici je n’ai pas eu de problème donc je fais avec ! 🙂

  12. Bonjour Nico, je te suis depuis un moment ici et sur Strava alors merci pour tes nombreux partages et bravo pour tes superbes perfs ! 🙂
    Je voulais te demander conseil sur les chaussures en hiver (froid et pluie, par forcement neige). En effet, j’ai flingué mes saucony freedom ISO en seulement 300km, je suis dèg car je les adorais…Je pense que c’est à cause des nombreuses sorties dans le froid et la pluie, le mesh s’est très vite fragilisé pour finir par lâcher. Erreur de débutant car c’est la première fois que je cours en hiver..
    Je cherche donc des chaussures plus robuste, waterproof, mais sans trop faire de concession sur le dynamise et légèreté. Les speedcross me semblent trop orientées trail, car je pratique surtout sur asphalte et chemins tracés. Aurais-tu du coup des suggestions pour ce type de paire ? En sachant que ma foulée est universelle et medio-pied.
    Merci d’avance, et bonne prepa pour Prague 🙂

    • Salut Guillaume ! En effet courir l’hiver demande beaucoup à nos petites chaussures de course… Et je ne te parle même pas du Québec ou il y a du sel partout et ou elles sont bouffées ! Bref dans ton cas je te conseille de regarder du côté des modèles « Shield » de Nike par exemple (voir ici : https://bit.ly/2z34ttl ) qui vont être plus résistant, protégé de la pluie et donc bien plus chaud aussi pour les pieds l’hiver ! Bref c’est un bon compromis entre chaussure classique et protection pour courir l’hiver !

      • Merci pour l’idée des Nike Shield, j’étais passé à côté. Je vais regarder de plus près la free RN je pense, car le modèle « non shield » m’avait déjà plu en magasin 🙂

    • Salut @alexe ! Une paire de crampon type Yaktrax qui va se fixer sous n’importe quelle paire de chaussure c’est vraiment l’idéal ! mais le mieux est d’Aller dans les boutiques de course spécialisées de québec ou autre, tu pourras avoir en main les différents modèles et voir ce qui te convient (certains ont des spikes pour vraiment accrocher la glace, mais il faut les retirer dès que tu arrives sur un terrain moins hostile … bref différents choix pour différentes utilisation !)

  13. Salut!
    Quelle bonne idée de ressortir cet article alors que le froid arrive au Québec!
    Personnellement je n’ai pas de problème pour m’habiller, j’ai fait pas mal de ski de fond l’an dernier et je supporte très bien les basses températures. Par contre la raison qui m’a poussé vers le ski de fond au lieu de la course a pied c’est les plaques de glace… J’ai vraiment la hantise de courir tranquillement et de me retrouver sur les fesses surtout avec ma propension aux blessures…. Et je n’ai pas spécialement envie de m’équiper de crampons d’appoints juste « au cas ou ». Des chaussure type trail peuvent suffire? Tu as des conseils a ce niveau? Ou je refais un hiver de ski de fond?^^
    Merci par avance

    • Salut @fab !
      Oui c’est le moment de penser à l’équipement d’hiver ! Ma paire de chaussure de trail pour l’hiver 2019 est prête elle n’attend que la neige ! En fait, une bonne paire de chaussure de trail suffit largement pour courir sans soucis l’hiver ! Le vrai problème c’est le verglas… Là je cours à l’intérieur (ou crampons mais la course en crampon ce n’est pas aussi agréable je trouve !) car même en trail running shoes c’est compliqué… Si tu tombes sur une plaque de « glace noire » bien cachée… Ça peut faire mal alors je préfère ne pas prendre de risque avec ça perso ! 🙂

      • Merci de ta réponse, tu ne fais que confirmer ma pensée donc on va garder le ski de fond cet hiver avec peut etre une petite sortie en trail running shoes sur de la neige^^
        Bonne journée!

    • Bon courage @mathieu-mormont ! 😛
      Non je blague, bien équipé il n’y a vraiment pas de problème hormis quelques journées avec un vent très froid… Mais rien empêche de sauter ces journées ou de courir en intérieur si on arrive pas à s’y habituer ! 😉

  14. Bonjour je cours depuis plusieurs hiver a l »extérieur. La problématique est pour moi les souliers sur la glace. J’ai des salomons speedcross mais un peu lourd lorsque tu veux faire des courts intervalles. On m’a mentionne des semelles tres legeres que tu mets sur tes souliers réguliers. Est ce que tu connais ce produit ? Sinon j’ai vu les nikes shield que tu as référés.merci

  15. Hello Nico,

    Jusqu’à – combien cours tu dehors ?
    J’ai un déplacement prévu la semaine prochaine, avec -13 prévu le matin… !!!!
    Sachant que je cours 9 mois sur 12 entre 25 et 40 degrés, j’appréhende un peu 🙂

    Merci !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.