3 mois que j’attendais ce record du semi-marathon. 3 mois que je m’entraînais dur pour être au top en ce Dimanche 26 Avril 2015. Un entraînement hivernal à courir sur tapis motivé comme jamais, enchaînant les bornes en imaginant les beaux jours et la délivrance du Printemps. Ma première course de la saison il y a un mois fût un bon avant gout. Un record au 10km par -6 degrés qui m’a donné une bonne dose de confiance au moment d’aborder ce premier objectif de la saison : battre mon record du semi-marathon.

semi-marathon-de-montreal-1

Tout est en place pour battre ce record du semi-marathon

En fait un record du semi-marathon n’aurait pas suffit aujourd’hui à mon bonheur. Les 1h25 réalisées l’an dernier sont loin, j’ai progressé et je savais que sauf pépin, ça devait aller beaucoup plus vite. Un objectif fixé initialement à 1h22, puis au fur et à mesure des entraînements, la possibilité de descendre encore semble envisageable. Jerem me voyait en 1h20 ce qui me semblait personnellement compliqué… Mais avec un bon plan d’entrainement semi-marathon, sans problème, sérieux, qui sait…

Après une semaine vraiment moche, le temps nous réserve une belle surprise aujourd’hui. Très peu de vent, un soleil timide mais tout de même présent. Il n’y aura donc aucune excuse à ne pas réussir à mettre une claque à ce record du semi-marathon ! J’ai le visage fermé ce matin, je sais que la tâche qui m’attend est ardue. J’ai aussi le visage fermé car je suis concentré, je sais ce que je dois faire et je vais le faire. Deux petits kilomètres d’échauffement, quelques gammes et direction la ligne de départ. Quelques photos et derniers encouragement de ma Running Addict Girlfriend et le départ est déjà imminent. Mes Skechers GoMeb au pieds, ma Garmin Fénix 3 prête à me suivre, je mange un Fruit3 pour un petit coup de fouet d’avant départ…

semi-marathon-de-montreal-4

Départ vers un record du semi-marathon?

C’est parti ! Pas trop vite pour respecter la stratégie censée m’amener à battre ce record du semi-marathon. Partir sur un rythme d’1h22 et faire le point à mi-course, la voilà la stratégie. C’est 3′ sous mon record actuel mais je suis très confiant sur le fait d’y arriver donc c’est la stratégie “safe” ! En plus c’est facile, j’ai du monde autour de moi, un bon petit peloton de 10 coureurs qui évolue à ce rythme. Les virages sont souvent serrés, ça joue des coudes, il faut se placer… J’adore ça, ça me rappelle la piste et le cross d’où je viens. 19’20 au 5km, je suis facile, le cardio se porte bien, figé autour des 172-174 bpm soit 88% FCM.

semi-marathon-de-montreal-3

Rester sage pour ne pas payer l’addition

On attaque alors le circuit de Formule 1 Gilles Villeneuve, ce qui me donne un sourire plus large que mon visage. Je revois les voitures passer sur cette piste, c’est comme si j’avais le bruit des moteurs qui raisonnait dans mes oreilles. Evidemment ça me fait accélérer… Mais je me raisonne et viens me replacer au sein de mon petit peloton, sérieusement. Les ravitaillements me prouvent une fois de plus qu’à cette vitesse là je n’ai vraiment pas la technique ! J’avale quelques gorgées d’eau, le reste finissant par terre ou sur mon cuissard. Pas de quoi me faire sortir de ma concentration. On est désormais sur la grille de départ du circuit, j’ai des frissons !! Retour par la ligne droite de stands… Je suis aux anges ! Et le passage au 10km se fait en 38’33 soit un chrono de 1h21’20 si je continue comme ca, bref aucune ombre au tableau jusque là !

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Un record du semi-marathon ça se mérite

Le point est vite fait, ça va bien je vais donc essayer de relancer l’allure sur la deuxième partie de la course. Le premier essai est un peu timide, le groupe recolle assez vite. C’est encore un peu loin de l’arrivée pour vraiment se donner. Je resterai donc dans mon groupe mais en restant en tête pour imprimer mon rythme. Du 14ème au 16ème km, on repasse sur le circuit de Formule 1 mais je ne suis clairement plus en train de faire la visite. Le sourire s’est transformé en grimace et je sens le coup de mou bien arriver. Je sors donc le gel que j’avais gardé dans la poche de mon cuissard au cas où et en prends quelques bouchées. Ça remet les idées claires mais ça ne fait pas sortir du dur pour autant. On est au 16ème kilomètre, c’est dans la tête que ça se joue désormais. Les jambes sont dures, le cardio a passé la barre des 180 bpm soit autour de 92% FCM mais ce n’est pas le moment de lâcher. Je peux bien tenir 5 km non?

le semi-marathon de montréal 2015

Finir fort, finir au mental

La première féminine de la course est dans mon peloton depuis le début, bien cachée. C’est un peu avant le 17ème qu’elle décide de fausser compagnie au groupe avec une attaque franche. Je décide de l’accompagner. Je n’ai plus les jambes mais j’ai l’envie et je trouve même la force de l’encourager lorsqu’elle marque le pas, l’emmenant dans mon sillage pendant 2km. Nous sommes au 18ème km lorsqu’elle ne peut plus suivre. Un dernier “Aller” pour lui dire de tout donner et je remets un coup d’accélérateur pour remonter le concurrent suivant. Il est cuit et m’ordonne presque de ne pas ralentir en le passant.

Le 19ème km se profile, c’est 100% au mental désormais, je suis vraiment cuit. Le 20ème km sera vraiment long mais c’est quand même 2 concurrents de plus de dépassés donc je me dis que ça pourrait être pire… La dernière ligne droite est là, mais elle est très longue. Je tire sur les bras et sur tout ce que je peux jusqu’à atteindre le couloir d’arrivée et les 100 derniers mètres. J’aurai même la chance de finir par mon “jeu” préféré de pistard, un sprint de folie pour passer un dernier coureur sur la ligne.

un record du semi-marathon en 1h20 avec negative split
Un record au semi-marathon sous le signe de la régularité!
Voir sur Strava

Record du semi-marathon en Négative Split

Je suis vraiment mal une fois la ligne passée. Je vous passerai les détails mais entre les crampes et l’estomac, j’ai du mal à profiter de ce record du semi-marathon explosé ! Car oui il est explosé : 1h20’10 soit 4’50 de moins qu’à Paris en 2014. Et surtout une stratégie de course très efficace : le Negative Split ! 38’33 au premier 10km, autour de 37’40 sur le 10km de fin… Je suis satisfait, très satisfait même, la régularité de mon entraînement à payé ! Merci à tous pour vos encouragements, que ce soit pendant ma préparation ou pendant les derniers jours avant la course, ça aide quand il s’agit de ne pas lâcher en fin de course de se savoir soutenu ! 😉

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

25 COMMENTS

  1. Bravo ! Il faut dire qu’un circuit de F1 ça motive
    Belle performance et en prime un bon compte-rendu pour tes fidèles running addicts

  2. Très belle perf, super gestion…rien a dire tout est au top!!!
    Bah si, quand même félicitations!!! C’est un chrono de dingue qui valide a fond toutes ces heures passées sur tapis!!!
    Encore bravo

    • Merci l’ami! 😉
      C’est exactement ça, ça valide ces heures à trimer sur le tapis et ça confirme que le tapis ça renforce énormément le mental!! Je pense que sans ça j’aurai craqué en fin de course!!

  3. Solide. Une semaine avant toi, avec exactement le même objectif – assurer le 1h22 et tenter de passer sous les 1h21 si le corps va bien – j’ai connu une course quelque peu différente. 38’33 au 10km mais ensuite un gros manque de caisse m’a pénalisé à partir du 12-13ème pour un chrono final d’1h22’47 à l’arrivée. Tout de même heureux de battre mon PB mais il faut travailler fort pour être performant sur semi-marathon! Félicitation pour cette belle course référence!

    • Même chrono au 10km! 😀
      J’ai beaucoup travaillé la caisse ces derniers mois donc ça a sûrement joué dans cette deuxième partie de course plus rapide malgré la fatigue! L’avantage c’est que tu sais ce qui t’as manqué, la prochaine fois tu les auras ces 1h20! 🙂

  4. toute proportions gardées, je comprends parfaitement ce que tu ressens, prends ton temps avant de redescendre, ce sont de supers moments aussi les moments d’après, surtout quand la course s’est passé aussi bien, savoures!!!
    ;o))

    • Je savoure d’autant plus que l’hiver sans compétition je n’ai jamais vraiment fait, c’est long de passer l’hiver uniquement à s’entraîner sans jamais se jauger!
      Celle-ci n’était que le début d’une saison ou le plaisir va encore être mon principal moteur! 😀

  5. Oh purée de patate!!!!! Quel record de ouf (enfin à mon niveau…) Bon et les 11 secondes de trop on en fait quoi là!!!! Un peu plus et tu étais sous les 1h20!!!!
    Bon je rigole bien sûre…
    Superbe gestion, une vitesse de malade… Je ne sais quoi dire d’autres si ce n’est que l’entraînement ben ça paye mine de rien!!!
    Félicitations en tout cas!!!!
    Ça doit être bien fun de passer sur le circuit de F1 quand même. Et puis ils avaient l’air sympa tes concurrents quand même, je trouve que sur route les concurrents sont généralement moins sympas qu’en trail habituellement.
    Et du coup la première fille elle a finit loin de toi?

    • Merci! Je me rappelle très bien regarder ma montre quand j’ai aperçu la ligne d’arrivée au loin et me dire, zut c’est impossible! Mais sans réelle déception car je n,avais jamais imaginé en être aussi proche! 😀
      Le circuit de F1…C’est juste énorme, j’adore, un point c’est tout!! Et oui mes concurrent étaient sympa! On a pas vraiment “parlé” en tant que tel mais les quelques mots qu’on a pu échanger à certains moment étaient amicaux, la rivalité est plutôt saine je trouve ici, on se bat en course mais on se félicite mutuellement à l’arrivée! 🙂

  6. bravo pour ta nouvelle performance – je ne doutais pas un instant de toi surtout avec ce tshirt jaune magnifique – on ne voyait que toi dans le groupe – ton tapis qui finalement t’a pas trop aimé mais il t’a permis de bien suivre ton plan et cette belle météo qui au final joue un peu au moins sur le moral ! bravo – bizzz

    • En fait celui qui doute le plus de moi ce n’est autre que… moi! 🙂
      M’enfin on s’y retrouve tous quand ça fonctionne! 😀
      Je repasserai surement sur le tapis l’hiver prochain vu les effets positifs que ça a!!

  7. Pfiou alors là quel mental purée !!!!!!!
    Encore un énorme bravo pour ce RP que tu as amplement mérité mais de loin !!!!
    Je suis impressionnée, admirative de ce que tu as réussi à faire malgré les jambes qui font défaut.
    Incroyable à lire! Un bel exemple à suivre !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.