Nike Flyknit Racer : chaussure running compétition supersonique

11
7526
Nike Flyknit Racer : Chaussure running compétition supersonique
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.
Revue de test des Nike Flyknit Racer au programme aujourd’hui. Ce test est peut-être celui que j’attendais le plus de faire cette année. Je l’avais prévu de longue date, mais ce n’est pas une chaussure typée marathon, donc mes premiers pas en Nike Flyknit Racer ont dû attendre. Depuis plusieurs semaines je suis repassé sur de l’entraînement court et je cavale avec ces petites bombes aux pieds. Car sans gâcher le suspense, mon titre n’est pas qu’un superlatif gratuit, je trouve que ce sont de vraies chaussures supersoniques ! 😃

Nike Flyknit Racer : une pure chaussure de compétition

Nike Flyknit Racer : Chaussure running compétition supersonique

Je vais donc commencer par de la nuance. Non cette Nike Flyknit Racer n’est pas pour tout le monde. C’est une compétitrice, minimaliste qui va traquer le moindre gramme et cela au prix de l’amorti et de la stabilité. Ce n’est pas une chaussure de tous les jours ni de tous les runners. Remplacez votre paire d’entraînement par celle-ci et vous serez forcément déçu, ce n’est pas son rôle. Son poids est de 160g, cela vous en dira sûrement beaucoup sur son caractère agressif. Des chaussures d’entraînement polyvalentes comme la Mizuno Wave Rider font presque le double, un gouffre ! Même mon actuelle chaussure de compétition, l’Adidas Adios Boost 3 fait autour de 220g, on est ici dans une autre catégorie : les avions de chasse !

Un confort étonnant pour ce type de chaussure

Pour aller à contre courant et tester cette Nike Flyknit Racer dans un cadre complet, j’ai commencé par un footing en endurance fondamentale. Et à ma plus grande surprise celle-ci est loin d’être inconfortable ! Alors bien sûr il faudra avoir une foulée médio pied, une attaque par le talon prononcée serait rédhibitoire sur ce type de modèle. Mais quand on pose le pied par le milieu, à plat, cela se fait dans une relative douceur rare pour ce type de chaussure.

Une semelle à la fois réactive et souple par rapport aux chaussures de cette gamme, très agréable. Le chaussant en flyknit n’y est pas étranger non plus il est très bien fait. Très proche du pied, mais avec une nature flexible qui permet une mobilité naturelle du pied. Elle serait d’ailleurs clairement classée dans les chaussures minimalistes si le drop de la chaussure était inférieur aux 8mm proposés ici.

Nike Flyknit Racer : Chaussure running compétition supersonique

Nike Flyknit Racer : pour aller vite, très vite !

En enfilant ces Nike Flyknit Racer, j’ai eu l’impression de revenir à l’époque où je faisais de la piste et courait en pointes. Le chaussant qui épouse parfaitement le pied, la semelle effilée, très peu large… Et la sensation de dynamisme énorme dégagée ! Quand on les enfile, on a instantanément envie de pousser la machine. Et ça se fait tout en douceur, quand on pousse un peu, l’énergie que l’on met est immédiatement transmise et l’effet de renvoi au sol est tout simplement top.

Pour avoir couru mes grosses séances d’allure 5 et 10km récemment je peux vous dire que c’est de la bombe ! On verra si je fais un nouveau RP au 10km ce soit avec ces bombinettes aux pied ! Et non, même si ça parait trop enthousiaste je ne suis pas sponsorisé pour écrire tout ça, j’ai acheté cette paire avec mes propres deniers ! (si quelqu’un veut la facture je lui enverrai volontiers ^^)

Nike Flyknit Racer : Chaussure running compétition supersonique

Une qualité et un défaut majeur sur cette Nike Flyknit Racer ?

Si on va dans le subjectif, je me dois de vous préciser que je suis un fan inconditionnel de cette Nike Flyknit Racer. Son look est tout simplement parfait pour moi et quand elles auront rendu l’âme en tant que chaussures running de compétition, elles trouveront clairement une deuxième vie en tant que sneaker d’apparat pour flâner en été ! On en vient au défaut majeur, j’espère que cette deuxième vie n’arrivera pas trop vite…

Les Nike Flyknit Racer ont la réputation (et quand on regarde un peu la semelle pas de grands doutes sur la véracité de cette réputation !) de s’user très vite. C’est souvent le cas des pures compétitrices mais ça fait tout de même cher au kilomètre couru. Je pense quand même qu’en la gardant pour les séances clés et les compétitions, il y a quand même de quoi faire quelque temps avec !

>> Améliorer sa foulée : Les conseils !

Nike Flyknit Racer : Un achat pour puriste !

Je n’oublie pas mon disclaimer de base… Cette Nike Flyknit Racer n’est pas adaptée à tous pour autant ! Mais pour ceux qui ont une foulée dynamique, qui n’attaquent pas trop talon et qui veulent performer sur les courtes distances ou simplement aller vite sur leurs séances de piste… Vous allez adorer cette Nike Flyknit Racer, foi de Running Addict ! Hors période de promo, elle est disponible ici en modèle homme et femme (c’est une chaussure mixte quand on regarde chez Nike malgré le Men indiqué). Et si vous entrez le code RUNNINGADDICT vous aurez une réduction de 15%.

>> Acheter la chaussure de compétition Flyknit Racer de Nike
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

SHARE
Previous articleLa traversée du désert d’un coureur
Next article10km d’Ottawa : Une déception utile ?

Athlète touche à tout, de l’athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon.
Autodidacte passionné des méthodes d’entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise “S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux” pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

11 COMMENTS

  1. Salut Niko,
    Super test, comme d’habitude !
    Je viens d’acheter les Adidas Takumi Sen 3. Mais avant de les recevoir un problème de TFL est apparu (syndrome de l’essuie-glace) ! Du coup je ne les ai pas encore testé ! Connais-tu ce modèle qui est dans la même catégorie que les Nike Flyknit Racer ? Pense-tu les tester ?
    À+, Laurent
    • Salut ! Oui je connais ce modèle sans pour autant l’avoir testé ! J’ai la Adidas Adios Boost 3 (testée ici : https://www.running-addict.fr/test-running/adidas-adios-3-boost-adizero/ ) qui est sa grande soeur en quelques sorte. Un peu plus d’amorti et de confort pour les plus longues distances mais un dynamisme fou je l’adore ! Donc j’imagine que j’aimerais aussi beaucoup la Takumi ! 😉
      Pas prévu en test à court terme mais dans ma liste potentielle en tous cas !!
      Et bon courage pour venir à bout de ton TFL !!
  2. Hello Niko,
    Je les ai eues aussi (il y a 2-3 ans) et la sensation de course est telle que tu la décris, incroyable! Par contre tu es sûr que le drop est de 10mm? Je n’ai pas pu les garder longtemps, je les trouvais trop plates et mes mollets ont dit non, et je suis passé sur des zoom streaks qui ont un drop de 10…
    • Salut ! Peut-être que cela a changé depuis mais j,ai plusieurs sources avec un drop 10mm pour ces Flyknit Racer ! D’ailleurs à la sensation je trouve que le drop est là ! Par contre l’architecture de la chaussure ne pousse pas à poser le talon en premier donc l’impression est agréable malgré tout pour moi ! Pour les zoom streak je suis justement curieux de voir ce qu’elles donnent j’ai hésité entre ces deux là ! 🙂
  3. Le drop est de 8mm d’après le site de Nike. En revanche, c’est vrai que ça fait beaucoup pour une chaussure aussi typée compétition. Sur la Lunaracer, on est à 6 en drop et ça se sent bien. Enfin tout ça pour dire, que le test est top et qu’elles ont l’air bien sympa, mais … 160€ !!! Pfiou !
    • perso 160€ pour une paire de pompe très peu pour moi, j’attends les soldes en général ou on se retrouve autour de 100, voire moins ce qui est plus autour de ce que je suis près à payer pour !
    • Salut !
      Tu me poses une colle entre guillemet, ce sont deux chaussures à la philosophie très différente ! Je dirais que la Racer est plus compétitive mais elle a aussi un profil beaucoup plus agressif, notamment avec une largeur au talon réduite au minimum, interdit de talonner autrement que très légèrement avec elle ! 🙂
      La GoMeb est un peut plus sage et en même temps comme toutes les Skechers “différente” aussi avec son chaussant et sa semelle très flexible qui laisse le pied “vivre sa vie”.
      J’ai aimé les deux chaussures dans tous les cas !
      PS: Je ne répond pas de manière franche à ton commentaire mais j’espère qu’il t’aidera ! 😉
  4. Merci niko
    Après quelques recherches il est quand même plus facile de trouver la Nike que la skechers.
    Au vue de mon attaque medio, la nike devrait être pas mal. De plus je suis très peu assujetti aux blessures
    Maintenant il y a plus qu’à voir si le père Noël sera sympa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here