Entraînement de duathlète : Semaine 1

0
696
Baisse la tête, t'auras l'air d'un coureur !
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un bon entraînement de duathlète, c’est trouver un équilibre dans la pratique de ces deux disciplines. C’est tout le challenge (intéressant) qui s’offre à moi. J’ai écrit une trame générale d’entraînement pour les 3 prochains moins et j’ai attaqué la première semaine. Aujourd’hui, je vais donc vous expliquer comment vont se passer ces prochains mois et la composition de cette première semaine d’entraînement de duathlète.

14 semaines d’entraînement vers l’objectif


Même nombre de semaines avant mon objectif du Duathlon Olympique Esprit Montréal qu’avec mon plan d’entraînement Marathon de Paris. c’est encore frais dan ma mémoire et je sais qu’il ne faut pas se précipiter sous peine d’être en forme trop tôt. Le premier cycle de ce plan est donc clairement axé sur le volume. 8 entraînements au total… 145km de vélo (+ grosse semaine de Bike Commute avec 86km) 44km de course. Un beau volume mais surtout beaucoup d’endurance fondamentale que ce soit à pied ou à vélo. Le détail sur mon Strava en cliquant ici.

entrainement de duathlète

Challenge supplémentaire : De la vitesse !

Du volume mais un peu de vitesse quand même… Car ta première course de la saison de duathlon, dans un mois, sera un duathlon sprint. Comme son nom l’indique, il va donc falloir envoyer du pâte ! Un duathlon sprint c’est 5km de course, 20km de vélo et 2,5km de course…. Pas le temps de niaiser comme on dit chez moi ! En gros, c’est partir proche d’une allure 10km puis appuyer à fond sur les pédales et finir par 2,5km à fond malgré les cuisses qui brûlent… La place du mental est évidemment prépondérante, ça va piquer tout le long ! Du coup… mon premier cycle d’entraînement de duathlète inclus de la vitesse pour travailler cette fameuse “capacité lactique” et être capable de tenir le rythme.

Préparation semi-marathon : Gérer les derniers jours

Tenue de course : Collant SkinsChaussures Adidas AdiosT-shirt Running Addict

Une première semaine sérieuse !

Cette fameuse séance de vitesse était au centre de la semaine car c’est elle qui génère la plus grosse fatigue. Un 6x200m à 120% VMA récup 2’45 qui me rappelle mes souvenirs de pistard… Même si cette fois la piste est en béton et en guide pointes j’ai ma paire de Nike Flyknit Racer. Au final le rythme est tout de même celui attendu avec des 200m courus en 29″8 de moyenne (autour de 2’30/km). Effectivement, la fin pique sévère et les courbatures qui vont suivre seront intenses ! Des courbatures présente de la plante des pieds jusque dans les fesses, rien que ça !

Un autre entraînement “rapide” en fin de semaine avec un premier enchainement vélo – course. 50′ de vélo pour commencer avec des rafales de vent énormes… Tout ça au parc donc avec un revêtement irrégulier, des virages et une belle bosse tous les 3kms. Allure progressive pour finir avec 10km à 37km/h de moyenne… Sur ce parcours, je prend clairement ! Puis directement après avoir posé le vélo, c’est 3km au seuil vent de face avec une côte… 3’50 quand ça monte, 3’40 sur le plat… Le cardio est bien monté ! Terminé ? Non, il restait encore 2x500m à fond (avec ce qui restait d’énergie donc pas grand chose…). Les cuisses brûlent mais les jambes tournent bien en 1’39 et 1’35.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
SHARE
Previous articleSkechers Go Run 5 : Toujours un bon choix !
Next articleFaire du footing à différentes allures
Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here