J’ai longtemps hésité avant d’écrire ce Bilan Running Janvier 2016. Je parle déjà un peu de mon entrainement dans le Café des Coureurs, je ne voudrais pas vous ennuyer à répéter les mêmes choses et tomber dans une sortie de narcissisme ! Et puis je me suis dit que ce résumé d’entrainement mensuel pourrait peut-être en intéresser quelques uns. C’est un bon mois et il y a des enseignements à en tirer, alors c’est parti !

Un départ tambour battant !

C’était une de mes plus grande crainte en pensant à ce début d’année 2016 : il faudrait entrer rapidement dans le vif du sujet. L’an passé, mon plan d’entrainement semi-marathon avait débuté mi-février, me laissant un mois pour remettre progressivement de l’intensité. Là en débutant, dès le 10 Janvier, pas de place à l’hésitation, il fallait se jeter tout de suite dans “la bataille”… Et au final ça s’est super bien passé ! Premier mois à plus de 200km de course depuis des lustres, avec pas mal d’intensité et pourtant pas de fatigue particulière, c’est top !

le bilan running de janvier

S’entraîner plus en courant moins

Un paradoxe qui fonctionne… Si globalement j’ai beaucoup de kilomètre de course au compteur par rapport à l’an passé, c’est principalement parce qu’on a eu très peu de neige en Janvier et que j’ai fait beaucoup moins de dénivelé et les Speedcross et autre Fellcross sont pas mal restées au chaud ! J’ai même pu utiliser mes nouvelles Mizuno Wave Rider 19 en extérieur ! (sans tomber :D) Un mois de Janvier au Québec, c’est à noter ! Quand on va plus vite, on enfile les kilomètres comme des perles ! Je vous raconte ça car au lieu de courir 5 fois par semaine, j’ai réduit à 4 en ce début d’année. Pour autant je m’entraine plus car j’ai mis l’entrainement croisé à l’honneur avec une séance de natation et une de vélo en guise pour la récupération. Je cours donc moins, mais je m’entraîne plus avec 6 entrainements par semaine. Sans fatigue comme je le disais plus haut… sûrement parce que la récupération est au cœur de mon entrainement.

Sensations retrouvées sur l’intensité !

Mes retrouvailles avec le tapis ont été douloureuses, mais aujourd’hui c’est passé. Un test VMA est venu validé une VMA à 19,5km/h, quasiment sans l’avoir travaillée de toute l’année, c’est très satisfaisant. Une séance de côte au mental qui m’a fait rêver, une vitesse en endurance fondamentale qui progresse et environ 1km/h plus rapide sur certaines séances que je faisais l’an passé… Le coup de mou de 2ème semaine est bel et bien du passé, je suis motivé comme jamais en pensant à ce semi-marathon de New York qui se profile… En footing ou en fractionné, j’ai le sourire ! 😀


Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

10 COMMENTS

  1. Salut
    En même temps c’est un p’tit jeune 🙂

    Nicolas j’ai une petite question un poil indiscrète : tu es seul et sans enfants ? Ca soulève la question de l’organisation de l’entraînement que peut-être tu pourrais aborder dans un billet ?

    Merci
    Jérôme

    • Salut @jerome
      Pour les mômes (oui mômes c’est mieux stp :D) non en effet pas de contrainte de ce côté là et c’est sûr que ca doit tout changer avec…
      Même si le nombre de choses sur lequel je travaille me donne des journées tout aussi longue mais passons ! Emploi du temps et entraînement entremêlent pour que tout rentre, j’en parle par ci par là mais j’écrirais peut-être un truc là-dessus un de ses quatre ! 🙂

      • Salut

        Les miens sont assez grands déjà (14 et 10). Pour être honnête c’est pas les enfants qui me freinent le plus…….c’est ma femme. Et ça devient assez pesant je dois dire. Deux malheureuses sorties par semaine et des réflexions type “tu peux y aller tous les jours aussi”. Genre hier matin super temps mais petite réflexion qui va bien : ça m’a coupé l’envie du coup je suis pas sorti.
        Bref je raconte ma vie mais se lancer dans qqch qui vous passionne avec un conjoint passionné par pas grand chose ou qui considère le loisir comme inimportant et qu’on fait systématiquement en dilettante c’est pas évident à vivre….j’ai déjà arrêté la musique en groupe…….

        @+
        Jérôme

    • @jerome : je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais tu n’as pas l’occasion d’aller sur ta pause de midi ? Moyennant un picnic préparé à l’avance, c’est souvent une belle manière de faire du sport sans rallonger sa journée, ça réoxygène les neurones et ta famille s’en retrouve gagnante 😉 Bon, encore faut-il pouvoir se doucher après …

      • Hi !

        Le problème c’est effectivement la douche mais je me renseigne depuis quelques temps, oui. Je pourrais aller courir assez facilement le midi certains jours et même avoir le temps de manger normalement. Je creuse…..

        @+
        Jérôme

  2. Wow ! Quelle belle vma, c’est impressionnant !!! Je suis contente de lire que tu as démarré et que cette préparation “précoce” passe bien 🙂 Une belle énergie positive contagieuse !

    Pour le test vma sur TM, tu fais quel protocole ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.