Aujourd’hui je voudrais vous parler de Salomon S-lab Speed anciennement appelée la Salomon Fellcross 3. Pour moi, la Salomon Fellcross 3, ou Salomon S-lab Speed donc, c’est loin d’être un achat impulsif. C’est la volonté de profiter du trail running quelles que soient les conditions extérieures. Là où la semelle d’une paire comme la Salomon S-lab Sense Ultra 3 ou de la Sense Pro est limitée, on a besoin d’une paire avec une très bonne accroche. Personnellement, je cherchais aussi une paire de chaussure de trail qui reste légère et dynamique pour garder une foulée active. Tour d’horizon de cette Salomon S-lab Speed pour voir si elle répond à ma requête initiale.

La Salomon S-Lab Speed, une chaussure racée et compétitive !

La première version de la Fellcross était plus massive, se rapprochant d’une Salomon Speedcross 3. Avec le 2ème modèle, et définitivement avec ce 3ème modèle, les ingénieurs de Salomon Trail Running ont trouvé une autre voie. Une chaussure très fine et souple, un peu dans l’esprit de la Sense Ultra mais en version hivernale. Une fois que je les ai chaussées, j’ai tout de suite compris que j’allais pouvoir me faire plaisir avec.

Et en terme de look, la dominante d’un noir profond avec les touches de rouge made in Salomon est, je trouve du plus bel effet ! Le mesh utilisé ressemble à une membrane type Gore-Tex, or ce n’est qu’un mesh, pas imperméable mais vraiment intéressant. En effet, il ne laisse pas passer l’eau rapidement donc à moins de sauter dans une flaque d’eau on a quand même une certaine protection. Contre le froid aussi. l’hiver québécois est rude et je les apprécie beaucoup pour ça. Ici que ce soit la Salomon S-lab Speed ou la Fellcross 3, on est sur le même chaussant donc pas grand chose à ajouter.

la chaussure trail running salomon s-lab-fellcross 3

On achète la Salomon S-Lab Speed pour son accroche !

Ça ne se discute pas. Utilisant exactement la même semelle que la référence de ce domaine Salomon Speedcross 3, c’était gagné d’avance. La célèbre semelle Salomon ContaGrip et ses picots en caoutchouc de 9mm permettent en effet de se jouer de tous les terrains. Que ce soit de la boue ou de la neige, les glissades sont rares ou alors controlées sans trop de difficulté ! On sent vraiment que dès que ça glisse, boue ou neige, c’est leur terrain de jeu favoris !

la semelle contagrip des salomon fellcross3 s-lab speed pour une accroche parfaite en trail running

Légèreté, Dynamisme, Faible Drop et Confort = Top !

Les qualités de la Salomon Fellcross 3 / Salomon S-lab Speed sont nombreuses de mon point de vue. La description standard est disponible sur le site internet de Salomon. Je vais m’attacher uniquement à décrire les points que j’ai trouvé les plus intéressants pour les coureurs de trail exigeants que nous sommes!

Légèreté ? Avec 280g en 42, on est au minimum de ce qu’une chaussure de trail avec une semelle à l’accroche compétitive peut donner.

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Dynamisme ? Décider de se lancer à pleine vitesse dans une partie descendante est un jeu d’enfant avec la Fellcross. Elle répond en effet au quart de tours aux sollicitations. Son accroche rend sécurisées les descentes donc on peut lâcher les chevaux en se faisant plaisir!

Faible Drop ? 4mm, le compromis idéal pour moi pour attaquer médio-pied en trail tout en ayant un minimum de soutien à l’impact pour préserver ses tendons. Comme je le précise à chaque fois dans mes tests, attention à ce type de drop qui n’est pas forcément adapté à tous. Il faut y aller progressivement donc on ne part pas sur un ultra-trail avec, sans être sûr qu’on tolère bien les contraintes liées à ce drop !

Confort ? Malgré tous les éléments cités ci-dessus, la rigidité intrinsèque au dynamisme et à la légèreté de la chaussure ne se fait pas trop ressentir. Dotée d’une hauteur de semelle de 5mm à l’avant, on peut ressentir les mouvements de terrains et avoir une foulée adaptée (pas de douleur à répertorier pour le moment, à tester toutefois quand on passe dans un pierrier!). En trail bien sûr, par contre si des parties route existent sur votre parcours, son faible drop et sa hauteur de semelle vous rappellent que le sol est proche de vos pieds.

Salomon Fellcross 3, une vraie chaussure tout terrain

Lorsqu’on prévoit un entraînement ou une compétition en conditions “extrêmes” de boue ou de neige, on peut compter sur la Salomon Fellcross 3. A l’entraînement mais encore plus en compétition où leur dynamisme sera un vrai atout pour garder une foulée légère quel que soit le terrain. À 180€ en prix de base, c’est toujours extrêmement cher pour des runnings…

En entrant le code RUNNINGADDICT vous récupérez 15% et donc vous pouvez acheter la Salomon S-Lab Speed, c’est encore cher mais toujours bon à prendre. Après, à vous de voir si vous êtes assez porté trail running et intéressé par son accroche et son dynamisme pour craquer pour ce modèle. Pas de déception à prévoir en tous cas, elle fait la job comme on dit par chez moi ! Vous m’en direz des nouvelles ! 😉

 

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

13 COMMENTS

  1. Décidemment tes tests collent avec mes envies … pour l’hiver prochain ce sera ma paire pour les terrains gras. Je viens de finir un trail de 2h30 intégralement dans de la grosse gadoue en Speedcross et les semelles sont un vrai bonheur ! Seul défaut elles sont un peu trop typées “sabot” pour moi , les fellcross devraient donc être parfaites !

    • Honnetement je préserve pas mal mes crampons en évitant la route avec! Mais pour cle peu que j’ai été dessus, ça les use mais ce n’est pas non plus une gomme donc si c’est du 75% nature et 25% bitume ca devrait le faire sans problème! 🙂

  2. Salut,
    Dirais-tu que ces fellcross 3 S-lab sont adaptées à la pratique du swimrun? (on nage avec ses chaussures… et du coup on court les pieds trempés).
    Le fait que le poids soit faible une fois mouillé est un plus, mais l’eau s’évacue-t-elle comme il faut?

    Merci 🙂

    • Bonne question!
      Il faudrait tester. J’ai trouvé que l’eau s’évacuait plutôt bien des Fellcross cet hiver lorsque je courais dans la neige mais je n’ai jamais mis les pieds totalement dans l’eau pour tester!
      Je dirait que les Sense Ultra évacuent plus l’eau que celle-ci sans avoir testé! 🙂

  3. Bonjour, je souhaitais juste des renseignements sur la fellcross 3 ou s lab speed? Surtout niveau pointure….. faut il prendre la même pointure que pour les slab sense 3 sofground ou une taille en dessous??? Merci d’avance

  4. Salut @julien
    J’ai les deux modèles et pas de différence pour moi, les Salomon S-lab speed / fellcross taillent pareil que les S-lab Sense. Le chaussant est d’ailleurs assez ressemblant, c’est plaisant d’avoir les mêmes repères été comme hiver ! 🙂

  5. @julien j’ai utilisé aujourd’hui mes Fellcross 3 dans une grosse poudreuse… C’était top ! Pour ce type de chaussure je n’ai pas eu mieux aux pieds en tous cas ! 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.