Commencer à courir c’est bien mais continuer jusqu’à devenir un Running Addict c’est encore mieux. Aujourd’hui, je voudrais vous expliquer pourquoi commencer la course à pied va forcément être compliqué à un moment ou à un autre. Car oui, commencer le jogging c’est une belle aventure mais aussi une aventure que la majorité va arrêter avant d’en voir les bénéfices… Du coup, je voudrais vous donner quelques conseils pour vous aider à persévérer et à réussir votre défi de devenir un coureur ou une coureuse qui prend du plaisir à courir !

Commencer à courir : la découverte

Ça y est vous êtes motivé, vous avez acheté une paire de running et vous êtes prêt à faire votre premier jogging ? Vous êtes dans cette phase ou rien ne peut vous arrêter ! La motivation lorsqu’on démarre une nouvelle activité est toujours forte. Il faut profiter de cet élan pour commencer à courir de la bonne manière. Commencez donc par lire cet article sur mes conseils pour débuter la course à pied sans se blesser. Vous y trouverez tout sur l’entraînement du débutant. Je ne vais pas m’attarder plus sur ce point, vous y avez toutes les “bases techniques” pour bien débuter. Je vais plutôt vous parler de ce qui va se passer dans votre tête après cette phase hyper motivante que sont les débuts.

>> À LIRE : Les bienfaits du jogging régulier prouvés par la science

Commencer à courir : La traversée du désert

Comment commencer à courir efficacement et rester motivé ?

C’est après quelques semaines ou quelques mois pour les plus motivés que les ennuis vont commencer. Passée cette euphorie du début, vous allez entrer dans une routine. Vous allez vous rendre compte que progresser prend du temps et de l’énergie… En plus, les progrès ne sont pas aussi rapides que vous l’imaginiez. Ce sera alors difficile de vous motiver à sortir courir car c’est dans notre nature d’être impatient… On aimerait avoir le résultat de nos efforts tout de suite.

Et lors d’un entraînement, vous regardez ce coureur vous déposer en vous doublant, sans qu’il n’ai l’air de forcer… c’est déprimant et vous êtes alors tenté d’abandonner… Ce coureur s’entraîne sûrement sérieusement, depuis des années. Et puis il a assurément eu de nombreuses traversées du désert pour arriver à ce résultat que vous constatez. Il a même sûrement été à votre place ! Se faire doubler et à se dire que la course à pied ce n’est pas pour nous, on l’a tous vécu. Mais je vais vous dire une chose : la course à pied est faite pour tout le monde. La science a prouvé que nous sommes meilleurs que la grande majorité des animaux en terme d’endurance. (à ce titre, je vous conseille le livre Born to Run qui entre autre sujet développe cet aspect)

Pour revenir au coureur qui vient de vous dépasser, il a persévéré et a réussi à passer cette étape difficile mais nécessaire vers les progrès et le plaisir de courir. En course à pied le travail paye toujours, la régularité dans l’entraînement est même le meilleur des atouts pour progresser.

>> À LIRE : Être régulier c’est automatiquement progresser

Conseil pour commencer à courir et rester motivé !

Comment commencer à courir efficacement et rester motivé ?

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

J’ai plein de conseils dans cet article pour vous garder motivé. Mais lorsque vous commencez à courir, il y en a un qui va vous aider en particulier. En plus il est très simple.

Première étape : Trouver un objectif

Définissez un objectif que vous voudriez atteindre en commençant à courir. Que ce soit de réussir à courir 30′ d’affilé sans cracher vos poumons ou encore courir un 5km en compétition dans 3 mois. Le but est de choisir ce que vous voulez accomplir et qui vous rendra fier. Et bien sûr, ne soyez pas gourmand, choisissez un objectif réaliste sinon vous serez forcément déçu.

Deuxième étape : S’engager à le réaliser

Annoncez au plus de monde possible que vous vous fixez ce défi. Que ce soit sur les réseaux sociaux, à vos amis, à vos collègues ou encore sur un blog que vous créerez pour l’occasion… Clamez le haut et fort ! Dites que vous allez commencer à courir pour atteindre cet objectif.

En annonçant que vous voulez commencer à courir, cela va ouvrir une discussion avec beaucoup de monde. Beaucoup vont vous encourager dans votre défi et augmenter votre motivation de base. Certains vont peut-être trouver intelligent de se moquer ou critiquer ? Prenez les comme des alliés, répondez leur simplement qu’ils rigoleront moins quand vous aurez réussi. Ça vous met une motivation supplémentaire, les faire avouer qu’ils avaient tord et ça va vous pousser encore plus à y arriver.

Rien de tel pour rester motivé au quotidien !

Le gros plus dans tout ça ? Votre motivation à commencer à courir a augmenté avant même d’avoir vraiment commencé ! Et surtout, vous vous êtes engagé, c’est la meilleure des manières de ne pas lâcher quand ce sera difficile. Et on est tous pareil, avouer qu’on a raté quelque chose est vraiment désagréable… Surtout quand c’est une simple question de motivation… Comme vous ne voulez pas en arriver là vous allez rester motivé. Et tous les gens positifs qui vont régulièrement vous en parler, vont vous encourager, vous porter vers l’atteinte de votre objectif. On est toujours plus fort quand on se sent soutenu.

Commencer à courir : une histoire de motivation

Voilà je vous ai tout dit, le reste ça ne tient qu’à vous et à votre motivation. Reste à l’appliquer et à commencer à courir si vous ne courez pas encore. Et si vous êtes un Running-Addict, à le partager à vos amis (avec les boutons ci-dessous) qui aimeraient commencer à courir mais ont besoin de motivation pour y arriver ! Dans tous les cas, un petit commentaire pour me dire ce que vous pensez de la méthode ? 🙂

Et si vous voulez en apprendre encore d’avantage sur la course à pied et les bases du jogging qu’il faut connaître pour progresser… Abonnez-vous à la newsletter en cliquant ici pour recevoir un nouvel article par semaine et mon guide running gratuit !

Le guide Running Addict arrive !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

24 COMMENTS

  1. L’objectif d’une course, ça marche bien (enfin, pour mon cas), c’est même ça qui m’a poussé à courir. Une première course de 8 kms… puis derrière un 10, puis 12. L’an dernier, c’était le semi et pour cette année, ce sera le marathon.

    Mais maintenant, je n’ai même plus forcément besoin de ces objectifs pour aller courir car j’aime ça. Par contre, pour repousser les limites, continuer à progresser, c’est pas mal.

    • Exact @dom !
      Moi je peux courir à longueur d’année aussi pour le plaisir de courir. Mais pour un débutant il faut une carotte pour passer le stade difficile des débuts. Et oui pour progresser rien de tel que de se mettre un bel objectif qui nous fait rêver au bout ! 🙂

  2. Bonjour, moil l’objectif c’est un 10 km dans un premier temps. Et d’autres par la suite. Avec 2 entraînement par semaine pour l’instant. Car syndrome de l’essuie glace il y a quelques mois de ça ! !!! Donc tout doux et avec des séances de gainage et de renfort musculaire ! !!!

    • Salut,

      Je cours depuis 10 ans et je suis moi même sujet au syndrôme de l’essui glace (ou TFL). Ca m’a souvent obligé à faire de longues pauses de CAP après avoir couru 2/3 mois non stop (2 à 3 séances par semaine).

      En Septembre dernier, rebelotte, je commençais à avoir à nouveau mal… Du coup je suis allé dans une boutique spécialisé Running. Le vendeur m’a conseillé de prendre des chaussures avec moins de talon (pour le coup des Brooks Ghost 9) pour attaquer plus avec l’avant du pied (ce que j’avais pourtant l’impression de faire…).
      Et là, plutôt miraculeux ! Je n’ai pas arrêté de courir depuis, 3 x par semaine avec des séances courtes (45 min), du fractionné le Mercredi et des séances longues (1h20) le Samedi.
      J’ai bien eu 2 alertes en 6 mois mais c’était clairement du surentraînement (séance d’une heure de squash la veille d’une séance longue de course à pied). La douleur avait disparu après 1 journée de repos.

      Tout ca pour dire qu’il ne faut surtout pas sous estimé la paire de chaussure pour les douleurs du TFL…

      • En effet @loic la chaussure comme d’autres éléments peut générer ou tout du moins empêcher de voir disparaitre ce type de douleur !
        Une foulé plus medio / avant pied va diminuer les tensions sur le genou mais peut en ajouter au pied pour certains donc il faut faire attention à la période de transition à une chaussure avec moins de drop mais sinon je suis très d’accord avec toi vu que je suis passé par là et que dans le passé j,avais des problèmes avec mon TFL !
        Petite astuce, j,utilise un Foam Roller pour “rouler” sur mon tendon, c’est vraiment efficace pour se faire un auto massage vu qu’on ne passe pas tous les jours entre les main d’un kiné !

  3. Surtout au départ, se fixer des objectifs simples et y aller progressivement est essentiel pour se mettre le pied à l’étrier sans frustration. Un des premiers objectifs en général est de pouvoir courir 20 ou 30 minutes en aisance respiratoire. Cela prend du temps, il faut passer par du run walk run, il ne faut pas brûler les étapes au risque de trouver cela trop dur et de vite abandonner.
    Il faut y aller lentement, le plus dur étant justement de penser se sentir en forme et de continuer une séance ou d’allonger la distance ou le temps. Le repos/récup est primordial.

    Super ton petit guide PDF Niko en passant 😉

    • Salut @fabien et merci pour ton message sur le guide !
      Tout le monde veut brûler les étapes au début et c’est comme ça que la majeure partie arrêtent de courir au final… C’est dommage !

  4. Pour moi ça a été de commencer avec des copains de récompenser l’effort avec un bon repas puis de s’inscrire à une compétition depuis ça fait 2 ans et c’est toujours un plaisir d’aller courir

  5. Navré de cette voix dissonante mais se fixer un objectif me semble être la dernière des choses à faire, car si cet objectif n’est pas atteint alors le découragement est absolument total, je sais e quoi je parle. À mon sens, pour le débutant que je continue d’être, à raison précisément d’un objectif non atteint ayant entraîné un arrêt total, la seule chose qui doit compter est l’état dans lequel on se sent quelques temps après, boosté à coup d’hormones réveillées par la course. C’est agréable et motivant, à l’exact inverse d’un objectif failli. Bien à vous.

    • Bonjour @laurent !
      Si je partage une partie de ce que tu dis… J’ai aussi pu voir un nombre monstrueux de gens qui ont arrêté de courir avant même d’arriver à ton stade de l’objectif raté… Donc si je comprend ta frustration à avoir raté l’objectif, il faut prendre en compte qu’un objectif raté ça arrive régulièrement à tous les coureurs (qu’ils soient débutants ou très expérimentés)… Quand on se loupe c’est dur c’est sûr (je ne compte plus en 14 ans de course le nombre de déception que j’ai pu avoir) mais les réussites compensent bien ça ! :))
      Pour moi, passer le stade du tout début qui est très difficile est plus facile si on se met un objectif, ça ne fonctionnera pas avec 100% des gens, mais il n’y a jamais de méthode miracle, universelle nom plus, nous sommes tous différent !
      Bien à vous également !
      PS : j’aime ce type de commentaire, ça enrichie les articles d’avoir des avis multiples !

  6. J’ai commencé à courir le 09/04. Oui oui je suis une vraie débutante car je n’ai jamais fait de sport à part à l’école (et j’ai 44 ans). J’ai suivi le conseil que tu préconises : me fixer des objectifs. Je les ai mis à la hauteur de mes capacités et si j’avançais mieux, c’était du bonheur. Je suis passée en moins de 5 mois à : 3 sorties par semaine (7km les mardis et jeudis et entre 10 et 12km le dimanche) . Cela peu paraître mince aux yeux de certains, mais pour moi c’est un exploit . Prochains objectifs : différentes courses de 10 km dès septembre puis d’ici 2 ans j’aimerai un semi . Les objectifs sont le top. Merci 1000 fois pour tes conseils car ils marchent c’est le top.

    • Salut @sandrine ! Quelle belle journée pour commencer que le jour de mon anniversaire ! 🙂
      Blague à part… Un gros bravo, tu as la progression typique du débutant qui devient Running Addict ! Une de plus, j’adore lire ce genre de retour ! Continue comme ça et merci pour ton message !!!

  7. y a deux ans..débutante de base..5mm marche/5 mm course..en augmentant progressivement…3 Km, 5km, 7km….8, puis 10.
    Au passage de 5 à 8, je me suis inscrite à une course..juste pour me faire plaisir; j’ai validé ça par une course à 10 Km…resté a améliorer mon temps… paufff….accident….deux mois d’arret…mais après deux mois de kyne pour réapprendre à marcher, à courir…je vais utiliser la même méthode! en mieux…avec tous tes conseils…et objectif course de 5km/8 km en mai!!

  8. Lâche pas @marlene ! Tes débuts t’ont montré que tu pouvais le faire, tu as fait le plus dur ! la reprise sera frustrante mais en même temps ce sera un énorme plaisir de pouvoir re-commencer à courir !!

  9. Moi, j’avais totalement perdu confiance en moi, j’étais très dépressive… Puis, j’ai commencé à courir 5/10 minutes de tps en tps…puis plus souvent…j’ai eu envie de courir plus longtemps…maintenant, je gagne des courses…pas encore de plus de 10km…ça, c’est le prochain objectif… Mais surtout, je retrouve de la confiance et de l’estime de moi, ça n’a pas de prix ! Courir, c’est comme un bon morceau de chocolat, ça fait du bien au moral…

  10. Bonjour Nicolas,

    Je vais m’ y mettre… Trop sédentaire avec un peu de surpoids… Je fais dejà de la marche (15kms en moyenne 2 fois par mois) et du vélo elliptique en semaine. Mais je sais que ce n’est pas assez et je voudrais un peu plus.
    Mon objectif premier : réussir à courir 20 à 30 minutes sans m’arrêter ! A long terme, mon objectif est de courir pour Odysséa à l’ile de la Réunion en novembre 2018. J’ai donc 1 an pour me préparer !!

  11. Salut @cathy ! Super ! Je suis sûr que tu vas y arriver, tu te laisses un an pour le faire c’est parfait, tu verras les premiers mois si tu t’entraines régulièrement les progrès sont très intéressant et très motivants (passé les premières semaines qui sont évidemment difficiles :))

  12. Hello NIKO
    Je reprends encore le clavier pour te dire Merci et Bravo pour tous ce que tu nous donne….
    J’ai débuté il y a 3 mois, et sans avoir lu tes conseils avisés, je n’ai découvert ton blog qu’après, j’appliquais ta méthode.
    Je cours pour le plaisir. Je fais 3 sorties par semaines: des fois la motiv….. Faut voir….
    Mais une fois lancé, passé les 20 premières minutes: ça roule…
    Mes objectifs de débuts je les ai réussi…. Et je m’en fixe des nouveaux. Pas forcement sur la longueur, mais sur le rythme, le nombre de fractionné…. Du bonheur.. J ‘ A D O R E . Faites vous plaisir amies is coureuses rs . Belles foulées à vous tous Marc

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.