Polar M600 : Montre connectée ou montre running ?

0
1151
Polar M600 : Montre connectée ou montre running ?
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.
Salut les Addicts ! La tendance des montre connectée est forte et Polar a voulu frapper un grand coup avec cette Polar M600. On a ici affaire à une montre connecté avec un système d’exploitation Android qui laisse des perspectives. Clairement, aucune montre running à 300€ n’offre le couple sport / connectée / tactile aujourd’hui. Mais est-ce que pour ce prix, la Polar M600 peut répondre à la fois au cahier des charges d’une montre running ET d’une montre connectée ?

Polar M600 : Pour coureur « moderne » ?

On le sait, Polar c’est avant tout un spécialiste des montres running. C’est même un des précurseurs du marché réputé pour la qualité et la sobriété de ces produits. Si la Polar M400 est très intéressante en entrée de gamme on a avec la Polar M600 une sorte “d’Apple Watch” de coureur. Une montre connectée censée aussi plaire aux sportifs. Le parallèle n’est évidemment pas aussi simple mais c’est l’impression que m’a laissé cette Polar M600. Avec un écran tactile rapide et efficace grâce au système d’exploitation Android, c’est une montre qui permet de faire pas mal de choses. Au quotidien la fluidité de la montres est assez agréable et on s’y adapte rapidement.

Les plus : Écoute de musique, réponse à des appels ou téléchargement d’autres applications… La liste complète ici. Ça marche du tonnerre avec un téléphone sous Android, on peut faire vraiment beaucoup de choses avec cette Polar M600. C’est un peu plus compliqué si vous êtes sous iOS ou certaines fonctionnalités ne marchent pas / sont limitées.

 

le test de la montre polar m600 tactile au service du coureur

La Polar M600 côté sport !

Côté sport Polar sait y faire et les adeptes de la marque scandinave ne seront pas perdus. Si le tout est contrôlable tactilement sur cette Polar M600, les écrans et les fonctionnalités sont les mêmes que sur les autres modèles de la marque. Des écrans clairs ou on retrouve l’information d’un coup d’œil en courant. L’écran s’éteint au bout de quelques secondes pour améliorer l’autonomie. Un « coup de poignet » suffit pour le rallumer instantanément. J’ai personnellement préféré désactiver l’économie d’énergie. L’utilisant notamment à vélo… ce n’est pas vraiment pratique de devoir mettre le coup de poignet. D’ailleurs moi qui trouvait le côté tactile fun au début, je me suis rendu compte en m’entraînant que je préférais avoir des boutons physiques. Ça permet de faire des choses sans de voir absolument regarder l’écran de la montre.
À part ça c’est du classique mais du solide. Les données du GPS sont très précises autant en course à pied qu’à vélo, le montre est légère et agréable à porter pendant la pratique et on peut paramétrer ses entraînements à l’avance. J’ai beaucoup aimé les couleurs sur la fréquence cardiaque. Une fois les zones correctement paramètres, pas besoin de se rappeler ou comment et s’arrête telle ou telle zone, il y a un code couleur simple qui vous le montre directement. Non clairement c’est du solide mais personnellement l’aspect moderne me gène et j’irai plus vers un modèle moins cher comme la Polar M430 qui elle aussi inclue un cardio au poignet…

Le cardio au poignet de la Polar M600 est précis

Doté comme désormais une bonne partie des montres de milieu de gamme d’un cardio au poignet, la Polar M600 s’en sort très bien de ce côté. Polar utilise des capteurs optique pour calculer la fréquence cardiaque, comme ses concurrents. La différence est qu’il y a ici 6 points lumineux qui sont utilisés pour permettre d’avoir des données plus fiables. J’ai voulu tester ça et j’ai donc fait plusieurs courses avec une montre mesurant la fréquence cardiaque par la ceinture de ma Garmin Fenix 3 + la Polar M600 et la comparaison des courbes est très bonne. Regardez plutôt le graphique ci-dessous.


Quand on sait que la précision d’une ceinture pour mesurer la fréquence cardiaque est quasiment imbattable, le résultat que montre cette superposition de courbes est pour moi très intéressant ! Noter que la superposition n’est pas parfaite car les échelles étaient très différentes donc je pense que la réalité est même un poil meilleur que ça. Je dis ça car la fin de ma sortie est quasi identique sur les deux courbes alors que plu on va vers le début plus ça se décale. Bref, ma conclusion c’est que si le cardio au poignet est réputé pour avoir des temps de latence par rapport à la ceinture on est aujourd’hui très proche en terme de résultat. Très bon point pour cette Polar M600 ! (à noter que la Polar M430 a exactement le même capteur)

Polar Flow : L’interface web de la Polar M600

Au jour d’aujourd’hui, je trouve que l’interface Polar Flow est vraiment une des plus efficace. C’est visuel et facile à comprendre au premier coup d’oeil. Vous retrouverez en effet en un clics toutes vos données d’entraînement, de suivi d’activité quotidienne ou encore d’analyse de votre sommeil. La fonction « Revivre » permet en quelques secondes de se refaire l’histoire de sa sortie. Ou on est passé, à quelle allure on courrait ou dans quelle zone cardiaque… Moi qui suit visuel c’est un bon moyen de faire l’analyse de sa sortie du jour en quelques secondes. (j’y passe d’habitude plusieurs minutes dans Strava à tout décortiquer)

 

Une autonomie digne d’un iPhone

Ce titre n’est clairement pas un compliment. Je porte au quotidien une Garmin Fenix 3 qui malgré ses 2 ans et demi tient encore autour d’une semaine d’utilisation avant de nécessiter une charge. Je n’ai donc pas le réflexe de constamment mettre la Polar M600 à charger en rentrant de mes sorties. Pourtant c’est grosso modo ce qu’il faut faire si on veut éviter « de tomber en panne ». Si la montre a un défaut c’est bien celui-là : en utilisation connectée + 1 entraînement de sport, son autonomie tourne autour de 36h. En fait ce n’est pas pire qu’une Apple Watch, c’est même meilleur. Mais pour quelqu’un qui découvre les montres connectées c’est compliqué. Il vous suffira de prendre l’habitude de charger votre Polar M600 tous les soirs en même temps que votre téléphone.

Polar M600 : Pour coupler montre de sport et connectée

Clairement, je ne suis pas dans la cible de cette Polar M600. Je ne porte pas un grand intérêt aux montres connectées et même en ayant eu cette Polar M600 au poignet 3 semaines, je n’ai utilisé la partie connectée qu’occasionnellement pour le besoin du test. Celui qui veut pouvoir utiliser sa montre comme d’un relais de son téléphone ou comme appareil de lecture de musique sera par contre ravi de ses fonctionnalités. Si vous faîtes partie de ceux-ci la Polar M600 est peut-être pour vous. Pour les autres, je vous conseillerais plutôt dans la même gamme de prix la Garmin Forerunner 235 testée ici. Elle se concentre sur le sport et est super efficace de ce côté. (ou la Polar M430 pour ceux qui veulent rester chez Polar)

>> Acheter la Polar M600 à 329 euros ici en noir et ici en blanc.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here