C’est un vaste sujet que la précision des données d’une montre GPS ! Car j’entends trop souvent du monde dire que la distance de leurs compétitions étaient inexactes. Alors aujourd’hui je vais vous parler de la précision des données d’une montres GPS et vous démontrer avec un test qu’il faut faire attention lorsqu’on en interprète les données ! D’abord je vais commencer par quelques infos sur les montres GPS pour vous aider à comprendre comment ça fonctionne et puis je vais vous montrer pourquoi ça peut fausser vos résultats… La suite en vidéo juste en-dessous ou par écrit juste après ! 🙂

Comment la montre GPS collecte-t-elle les données ?

Je ne vais pas aller dans le détail très technique du pourquoi le GPS ne donne pas des résultats fiables à 100% mais grosso modo on peut résumer ça de la manière suivante :

Votre montre communique avec 3 satellites GPS pour trianguler votre position

la précision des données d'une montre GPS n'est jamais parfaite

Elle prend des points à intervalle très régulierla précision des données d'une montre GPS n'est jamais parfaiteUne trace GPS c’est simplement le fait de relier tous ces points ensemble

Toutes les données de vitesse sont tirées de cette trace GPS. Selon les conditions on estime que la marge d’erreur dans cette mesure GPS est d’environ 1 à 3%.

la précision des données d'une montre GPS n'est jamais parfaite

Les écarts dus à la précision des données d’une montre GPS

Ça paraît petit comme ça mais ça représente un écart de 100 à 300m sur un 10km, 200 à 600m sur un semi-marathon ou encore 400 à 1200m sur un marathon ! Il est donc normal d’avoir des écarts entre la distance de nos montres et la distance officielle des compétitions qui, elle, est mesurée généralement à l’ancienne, de manière ultra-précise pour les courses labellisées. Beaucoup de courses sont labellisées pour pouvoir valider des records officiels donc si votre course l’est vous pouvez être sûr que la distance est bonne. (Sauf erreur évidemment mais ça ne représente pas la majorité des cas !)

Comment vérifier la précision d’une montre GPS ?

Regardez simplement la trace GPS qui est dans votre logiciel de montre. Observez le tracé et vous verrez que c’est rarement au mètre près celui que vous avez fait ! (À part lorsqu’on court en campagne et en ligne droite, un jour de beau temps ! Mais ces conditions ne sont pas celles de la majorité de nos entraînements ou compétitions !)

la précision des données d'une montre GPS n'est jamais parfaite

Et même en ligne droite, si vous courez en ville avec les immeubles, les lignes électriques, les antennes, tunnels ou tout simplement les arbres… les perturbations potentielles sont nombreuses… En fait dès que la liaison entre votre montre et les satellites GPS est perturbée, la précision de la donnée qui en ressort l’est aussi.

la précision des données d'une montre GPS n'est jamais parfaite

Ok, vous avez compris l’idée ! Si je prends un exemple concret selon ma montre, j’ai fait 42,68km lors de mon marathon de Paris 2017 et même 43,02km lors de mon marathon de Prague en 2018 soit 500 et 800m d’écart. Au final on pourrait dire qu’il n’y a rien d’alarmant, c’est dans les standards de précision des données d’une montre GPS ! Mais pour nous coureur, ça a un vrai impact sur notre gestion de course !

Vous avez aussi un rôle dans la précision des données !

Et puis, il ne faut pas oublier aussi votre rôle dans tout ça… Dès que vous vous éloignez de la mesure officielle du parcours vous faites du kilométrage en plus… À la fin ça compte ! C’est une info importante à retenir de cet article, essayez toujours de prendre les virages à l’intérieur et pas à l’extérieur si vous voulez éviter d’en faire plus !

La précision des données d’une montre GPS à l’entraînement

Mon deuxième exemple va vous être encore plus utile car il s’applique à votre entraînement… Je vais vous montrer que parfois s’entraîner avec un bon vieux chrono est ce qu’il y a de plus efficace… En particulier sur piste car la moitié du temps on est en virage… Parfait pour mettre à mal le GPS !

L’exemple que j’ai pris est celui de mon test VMA. Je vous invite à le regarder en cliquant ici si ça vous intéresse. Et si vous écoutez les infos que j’y donne et que vous comparez  aux informations de ma montre… vous verrez que je me suis fié au chrono uniquement pour estimer ma VMA !

La précision des données d'une montre GPS fausse votre entraînement

Une erreur de 0,5km/h sur ma VMA !

Si j’écoute ma montre j’ai parcouru mon 1000m en 2’48 au lieu de 2’53 et mon 2800m en 8’50 au lieu de 9’04. Grosso modo c’est 5’’/km d’écart soit plus d’1/2 km/h ! J’aurais pu me faire mousser avec une VMA supérieure à 20km/h en utilisant les données GPS… mais ça aurait été totalement faux ! Que ce soit pour un test ou pour une séance, il faut prendre en compte que la donnée du GPS n’est qu’une estimation… Pour une précision parfaite des entraînements, rien ne vaut une piste et un chrono ! 🙂

>> Retrouvez la trace GPS et toutes les données de ce test VMA sur Strava ici pour le 3′ et ici pour le 9′.

Prendre la marge d’erreur en compte selon son parcours

D’ailleurs, lorsque je m’entraîne en dehors d’une piste j’ai tendance à mettre une marge de 3/4 secondes au kilomètre par rapport à ce que la montre me donne comme info ! Ça dépend aussi pas mal du parcours que je fais. C’est facile de regarder la trace GPS et de voir si elle est propre ou pas pour tel ou tel parcours. Sur mes parcours connus, je sais où sont les risques d’erreur. Sinon je prends cette marge “standard” par précaution.

La précision des données d’une montre GPS en compétition

Et vient ici mes conseils pour vos compétitions. Écoutez bien car je vois beaucoup d’erreurs de ce type pendant les courses… même à mon niveau avec des coureurs censés être expérimentés ! Même principe que tout à l’heure, la montre GPS c’est bien mais ça ne donne qu’une idée de l’allure, ne basez pas toute votre course là-dessus ! Faites simplement le point lorsque vous passez aux bornes kilométriques en fonction de votre chrono !

La précision des données d'une montre GPS fausse votre entraînement

Je me rappelle en 2015 avoir couru le semi-marathon de Montréal. Il y avait des bornes tous les kilomètres, pourtant deux coureurs devant moi donnaient l’allure que leur montre leur indiquait… « On est bien, on est à 3’42/km, tu vas avoir ton record » disait l’un des deux qui devait jouer le rôle de lièvre pour le deuxième ! Au bout de 10km, leurs montres bippaient près de 200m avant la borne kilométrique… Dommage pour celui qui essayait de gérer son allure pour battre son record, avec 200m dans la vue c’est quasiment impossible de rattraper le retard ensuite… Personnellement je visais 1h21 et j’ai fini en 1h20’10… Suivre les bornes ça paye ! 🙂

>> Lire le récit de ce semi-marathon qui date d’il y a 3 ans déjà !

Conclusion : ne misez pas tout sur votre montre GPS !

Je vais m’arrêter là avec les exemples, je pense que vous avez bien compris ! 🙂 La précision des données d’une montre GPS est loin d’être parfaite… Mais la montre GPS reste un outil génial pour s’entraîner ! Il faut juste faire attention en l’utilisant ! :D. J’espère que cet article vous a aidé à mieux comprendre comment fonctionne une montre GPS et à mieux l’utiliser dans votre entraînement. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à les poser juste en-dessous ! Et si vous cherchez quelle montre GPS acheter… Je vous conseille cette page qui regroupe tous les tests de montres GPS que j’ai fait jusque là !

Et sinon, je vous invite à vous abonner à la newsletter dans le cadre ci-dessous pour recevoir chaque semaine un mail rempli de conseils running !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

10 COMMENTS

  1. Bonjour Niko, tout le monde sait que sur une course sur route la montre GPS ne sert que pour prendre le chrono de chaque km matérialisé et contrôler ses pulsations cardiaque. Entre Garmin et Suunto, la précision est plus pointilleuse avec Suunto, mais celle-ci à son champ d’action dirigé plutôt sur les courses natures. Ce constat, je l’ai fait sur plusieurs décennies, passant de Polar 801 au RX 300 à Garmin 305 au forerunner 230 puis à Suunto Ambit3 Sport. Actuellement les différentes montres que l’on trouve sur le marché ont évoluées sur l’aspect design, sur la partie geek qui est une option dont on pourrait se passer, sur le poids de la montre mais pas trop sur l’autonomie et la précision de la distance parcourue.
    Quand je prends mon garmin 305 (grosse horloge au poignet) celui-ci rivalise en précision et en autonomie avec mon forerunner 230 et mon Ambit sport. J’ai fait pas mal de tests comparatifs de kilométrage sur route mesurés entre bornes kilométriques, avec les 3 montres en même temps et mêmes conditions climatiques, il s’avère que le résultat de ma 305 était en concordance avec ma suunto tandis que ma 230 comptait un écart supérieur. En captation du signal GPS suunto est ultra rapide même par mauvais temps, Garmin l’est un peu moins. Quand à la programmation des séances sur piste, garmin est supérieur à Suunto en simplicité.
    Lors d’un 10km label FFA, j’étais dans un groupe de coureurs et les montres de différentes marques (garmin, polar, Suunto) sonnaient pratiquement toutes en même temps tous les km. Donc on peut constater une homogénéité entre les différentes marques utilisant les satellites américains.
    En attente la sortie de nouveaux modèles de montre gps utilisants la précision du satellite Galileo, derniers modules du satellite Français Galileo lancé le 25 juillet 2018, qui devrait surpasser les satellites américains utilisés sur nos montres, et ainsi obtenir une plus grande fiabilité sur la précision de la distance mesurée, approchant le cm.
  2. Bonjour
    Tout à fait daccord…
    Un exemple de plus sur la variabilité: lors d’une séance dur piste 4*1000, les distances mesurées par ma montre ont étés 1010m, 1010m, 1060m, 1060m….
    Donc 5% d’erreur en plus dans un laps de temps de court (environ 20min avec les run et récup…)
    • Oui ! Et l’écart sur piste est assez logiquement maximal pour les raison de virages pendant 50% du temps que j’ai évoqué plus haut. Au final, la donnée n’est pas si mauvaise que cela quand on considère les contraintes ! De toute manière quand on va sur piste, ce n’est pas pour se fier au GPS! 😀
  3. Il y a toujours des écarts, mais ils varient sensiblement suivant les modèles de montre. Si j’avais toujours des écarts avec une Garmin 235, ma 935 m’a donné 42,33 km au marathon de Paris ce qui est fort peu comme écart, et 21,15 Km a un semi (officiel, qualificatif pour le championnat de France) avec pourtant pas mal de temps en forêt sous des arbres.
  4. juste un détail mais que tout le monde connaît surement, il faut veiller à ce que la montre prenne le plus de point GPS possible. Sur ma Suunto, il est impératif de régler l’option de précision GPS sur “meilleure”
    Toutefois, si on obtient une mesure de distance très convenable, il n’en est rien concernant le relevé de dénivelé hélas…
    • Tout à fait !
      C’est je pense le cas par défaut (j’espère) de la majeure partie des montres mais une fausse manip et un changement de paramètre involontaire est vite arrivée donc en cas de données bizarres… il faut commencer par regarder par là !
  5. Pour toutes les raisons énumérées dans votre article, je me refuse à me procurer une montre GPS. Malheureusement, les montres fonctionnant avec un accéléromètre sont une denrée rare, du moins à Montréal. J’ai la Polar RS300x avec l’accéléromètre S1 depuis plusieurs années. Malheureusement, le tout est de moins en moins fiable, car la montre perd le signal du capteur au pied.

    Auriez-vous quelques montres non-gps à me suggérer ?

    Je suis au désespoir!

  6. bonjour, j’ai testé cette année le marathon avec un champ de donnée supplémentaire qui permettait d’indiquer à la montre la borne kilométrique en faisant un LAP. Cela permettait d’ajuster la distance mesurée et d’avoir des infos fiables kilomètres après kilomètres sans avoir à tout calculer. La contrepartie: il ne faut pas en oublier une… son nom: RACE SCREEN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.