Courir en groupe, c’est prendre du plaisir, c’est s’entraîner en s’amusant, c’est aller voir les copains et progresser sans s’en rendre compte. J’en ai déjà parlé dans mes meilleurs conseils pour se motiver à courir, en terme de motivation pour courir, quoi de plus efficace ? Courir en groupe c’est aussi le meilleur moyen de “s’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux” comme j’aime le répéter. Parce qu’évidemment courir avec les copains, c’est se dépasser en rigolant ! Ce sont des petits défis imprévus qui nous poussent hors de notre zone de confort, bref tout ce qu’un Running Addict aime !

Courir en solo c’est bien, courir en groupe c’est mieux ?

Quand on court en solitaire, on a ce gros avantage de n’avoir pratiquement aucune contrainte. Le plan d’entraînement réalisé en solo permet de moduler à l’envie, au besoin. On peut construire un plan d’entraînement 100% adapté à nous-même. Et surtout, on peut le respecter sans tentation de faire telle ou telle séance “parce que les copains l’ont proposée et que ça a l’air fun”. Pas de contrainte horaire, pas de contrainte de l’entraînement à effectuer ou de quel objectif on veut préparer. Courir seul c’est donc la liberté absolue du runner et une manière de contrôler sa progression !

Mais pour toutes les raisons énoncées plus haut, courir en groupe, même si ce n’est qu’une fois par semaine, fait un bien fou ! C’est un plaisir différent, une dose d’adrénaline, de motivation, de partage dont nous avons tous besoin. Le “social running” permet de tisser des amitiés avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt. Pas besoin de grands discours, on se comprend, on parle le même langage de coureur, bref c’est top !

le plaisir de courir en groupe, le fun que ça apporte est bon pour la performance

Courir en groupe : Impact positif sur la progression

C’est là tout l’intérêt de courir en groupe pour les compétiteurs. Si on arrive à trouver des personnes de niveau proche et à former un groupe avec elles… C’est le meilleur moyen de progresser ! Car lorsqu’un membre du groupe va avoir du mal, il va s’accrocher pour suivre. Ces rôles vont s’alterner en fonction de la forme de chacun et ainsi tirer tout le monde vers le haut.

Il n’y a pas eu grand chose côté études scientifiques pour vraiment conforter cela. Mais c’est clairement quelque chose que l’on ressent lorsqu’on expérimente les deux manières de s’entraîner. Une étude tout de même existe sur le sujet (voir ici en anglais) et montre des résultats intéressants. Outre l’aspect sportif, l’impact positif est aussi visible sur la santé mentale des personnes. Ne l’oublions pas, le sport comme vecteur social est aussi important dans un monde où le stress fait partie de notre quotidien ! Parenthèse refermée.

En terme sportif, ceux qui se sont entraînés en groupe montraient une amélioration physique plus importante. Et surtout, une perception de l’effort beaucoup plus faible. Le simple fait de voir les autres dans le même état que le nôtre induirait une baisse du stress lié à l’effort et nous permettrait donc de plus repousser nos limites. Intéressant car encore une fois, c’est quelque chose que l’on peut ressentir soi même. En groupe on est capable de faire certains entraînements qui nous semblent impossible à reproduire en solo !

>> À LIRE AUSSI : 5 cas analysés de coureurs qui ne progressent pas ou plus

Attention à courir avec le bon groupe…

L’effet de la course en groupe sur la progression peut être fort. Mais il peut l’être dans les deux sens ! Car si courir avec des gens qui ont un niveau proche du nôtre peut être intéressant… si il y a un écart de niveau trop important, ça ne fonctionnera pas. En footing en particulier, il faut absolument éviter de courir trop vite. On peut courir avec quelqu’un de plus rapide, mais c’est absolument à cette personne d’adapter son allure et pas à vous ! Courir plus lentement que son allure de footing est tout de même efficace. Mais courir plus vite peut être trop intense et annihiler tous les bienfaits du footing sur la progression !

Et lors des séances de fractionné ? C’est pareil ! Si l’écart est de plus d’un km/h… vouloir suivre son pote amène droit dans le mur ! Soit on ne va pas au bout de la séance, soit on marche pendant les récupérations au lieu de les faire en footing… Bref on dégrade la qualité de son entraînement en courant trop vite. Rien n’empêche évidemment de faire la séance ensemble mais sans se suivre. En prenant un écart volontaire dès le début pour éviter d’être tenté de suivre !

Il y a énormément de moyens pour courir en groupe

S’inscrire en club d’athlétisme, fréquenter les sorties des marques comme le Nike Running Club, Adidas Boost Paris, et j’en passe… Mais il y a aussi des moyens modernes qui permettent de rencontrer des coureurs de son niveau et partager des entraînements. Il y a des applications vraiment intéressantes de ce côté. Des applications qui permettent de rencontrer des coureurs. Avec ça plus d’excuse pour ne pas courir en groupe ! 🙂

Courir en groupe avec des applications comme OuiRun

courir en groupe c'est du plaisir assuré, on peut trouver des gens avec qui courir avec des applications comme ouirun

Si auparavant, j’avais travaillé avec Jogg.In qui proposait aussi l’organisation de sessions de course en groupe, l’entreprise n’existe plus aujourd’hui. Heureusement il en existe d’autres qui ont surfé sur le même objectif : nous permettre de trouver des coureurs avec qui partager notre passion du running.

OuiRun est aujourd’hui l’application que j’ai trouvé la plus intéressante. C’est une plateforme de running communautaire pour trouver en 3 clics avec qui vous pourrez aller courir ce soir. Le concept est top et couplé à une application mobile pour gérer ses courses directement sur son smartphone (application iOs ici ou Androïd ici). Je ne l’ai pas directement testée puisqu’il n’y a pas de runners de Montréal inscrits dessus… Mais sur le papier c’est réussi. À tester donc amis coureurs français ! Et vous pourrez en faire un retour dans les commentaires pour dire ce que vous en pensez ! 🙂

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

12 COMMENTS

  1. Cela fait maintenant deux ans que j’ai rejoint un club, idéal pour se motiver pour les sorties longues du Week End et progresser en essayant de suivre 😉

    Je ne connaissais pas cette plateforme, je vais essayer ça 😉

    • Salut !
      J’ai découvert la course en club, je n’ai connu que ça pendant des années. Aujourd’hui je n’ai plus de club car je suis loin et que mon emploi du temps m’impose un peu e m’entraîner différemment mais c’est clair que courir en club / en groupe, peut tout changer dans ta vision de la course, et te faire progresser plus facilement ! (surtout avec un bon coach ! :))
  2. Cela fait la 2eme annee que je cours avec un club et je confirme que cela est très sympa et aide à progresser. Je côtoie de belles personnes et du fait nous sommes 3 filles à preparer notre 1 er marathon.
    • Salut Céline,
      C’est sûr que pour progresser c’est très efficace ! Et puis souvent on a peur de trouver du monde “trop performant” dans les clubs. Mais dans les clubs vraiment avec un bon esprit, le niveau n’a pas d’importance, tout le groupe se motive quelles que soit les habiletés de chacun même si on ne peut pas courir forcément directement ensembles ! 🙂
  3. ça fait maintenant 2 ans que nous courons entre copines. Ayant des horaires de travail compliquées nous avons choisi de nous inscrire dans un club. Au total nous ne sommes jamais seules quand les copines ne sont pas là on part avec le club! Il ne faut pas oublier non plus que pour des filles le groupe c’est aussi la sécurité!
    • Salut Euriat,
      Je suis le premier à conseiller de courir en club quand on peut le faire et qu’on est a l’esprit assez compétitif pour apprécier courir en groupe ou ça se challenge ! Personellement j’adore cet esprit et il est parfait pour se dépasser tout en prenant du plaisir ! 🙂
  4. Slt coach, ça fait du bien de courir en groupe mais il faut choisir ses partenaires qui ont les mêmes objectifs et surtout de la même catégorie d’âge afin d’avoir une idée de sa forme puisque en compétition chaque athlète essaye d’améliorer son temps et surtout son classement individuel (par catégorie d’âge).
    • Salut Omar,
      Oui tout à fait d’accord avec ça ! Vouloir courir en groupe c’est bien, mais ça peut être néfaste si on le fait avec des gens qui sont trop fort pour nous, on va aller au delà des zones d’entrainement qui sont les notres, surtout en footing, et la progression ne viendra pas !
  5. Salut Nico,
    Je suis perplexe face à cette expression que tu emploies régulièrement et que je ne parviens pas à comprendre.
    Peux-tu préciser ce que tu entends par “s’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux” ?
    Merci 🙂
    • Salut Lily,
      J’aime cette expression car elle allie pour moi les deux côté de la course à pied que je veux porter sur Running Addict.
      1/ S’entraîner sérieusement car la progression en course à pied ne tient jamais au hasard sur le long terme si on veut avancer il faut faire les choses bien !
      2/ Sans se prendre au sérieux car courir est avant tout un loisir, une passion, il ne faut donc pas oublier de rendre ça fun et de mettre le plaisir au coeur de sa pratique !
      Et pour les moi les deux sont tout à fait compatible et je veux ancrer ça dans les têtes, on est pas obligé de choisir l’un ou l’autre ! 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.