J’ai pour habitude de dire qu’une bonne hygiène de vie c’est presque aussi important que l’entraînement. Et même pour attirer l’attention que s’entrainer c’est régresser et que c’est la récupération qui fait progresser. En gros, si vous voulez vraiment progresser, ce qui se passe en dehors des entraînements est aussi important que ce qui se passe pendant les entrainements. Et vous allez voir, ce que j’explique est simple et accessible à tout le monde !

Dans la série, comment est-ce que je fais pour m’entraîner autant… le sujet de l’hygiène de vie est l’élément central de la réussite ! Dans cet article, je vais vous en dire un peu plus sur mon quotidien, à quoi il ressemble et ce que je fais pour pouvoir enchaîner les semaines d’entraînements intenses sans pour autant générer une énorme fatigue et surtout passer à travers les blessures !

Une bonne hygiène de vie pour progresser (et se sentir en forme)

Disclaimer sur cette « bonne hygiène de vie sportive»

Le but de cet article n’est pas de vous faire culpabiliser si vous ne faites pas tout ce que je fais. Je m’entraine 10 à 12 fois par semaine car mes objectifs en triathlon sont très élevés et que c’est la seule manière d’y arriver. Et J’essaye de faire le maximum à côté pour que ça fonctionne. C’est un choix délibéré que j’ai fait quand je me suis lancé mon challenge de qualification pour les championnats du monde de Nice. Et ça a payé puisque j’ai obtenu cette qualification. (revoir la vidéo de cette belle réussite !).

Bien sûr, il y a eu quelques concessions à faire. J’avais décidé de mettre la priorité sur ce challenge pendant un an. J’ai tout fait pour adapter mon planning à l’entraînement ! Bref, c’est un choix que j’ai fait et je suis très content de l’avoir fait puisque j’ai réussi mon objectif et j’ai pris énormément de plaisir pendant ce challenge. Mais je sais que tout le monde ne peut pas faire de même. Par contre beaucoup de choses qui correspondent à une bonne hygiène de vie sont accessibles à tous. C’est ça que je veux essayer de vous partager.

Partie 1 : La nutrition dans mon quotidien

Une bonne hygiène de vie, ça commence forcément par la nutrition. Mais attention, ne prenez pas peur avec le nutrition ! C’est un gros sujet qui peut vous paraître compliqué. Pour moi, c’est le fait de rester simple qui est le plus important ! Je ne compte pas mes calories ou la quantité de macro-nutriments que j’ingère au quotidien, je ne fais pas non plus de régime particulier. Ma méthode est plus terre à terre. J’écoute juste mon corps et j’essaye de répondre au mieux à ses besoins ! Bref, ce que je vais dire est accessible à tous ceux qui en ont l’envie !

Le concept de base est extrêmement simple. Il s’agit avant tout de manger des repas équilibrés le plus souvent possible. et surtout de manger à sa faim, ni plus, ni moins. C’est à dire manger souvent quand on s’entraîne 2 fois dans la journée. C’est fou le nombre de calorie qu’il faut ingérer !

Une bonne hygiène de vie pour progresser (et se sentir en forme)

Mes règles pour une hygiène de vie saine côté alimentation

Concrètement, je ne mange pas ou très peu de produits industriels, de plats préparés, de fast food. Ou tout simplement de produits remplis de sucre ajouté. Le sucre j’en mange en grosse quantité mais seulement pendant les entraînements. Je l’avais expliqué ici, le sucre est bon quand le corps en a besoin, pour aider les muscles à être plus efficaces !

>> Allez voir l’article à ce sujet ici si ça vous intéresse.

Alors c’est compliqué jusque là ? Non, on est d’accord !

J’applique juste des basiques que vous avez tous déjà entendu. Des basiques qui sont sous nos yeux depuis longtemps. Mais ouvrir les yeux et les appliquer n’a rien de simple. Il faut de la volonté et il faut prendre son temps pour changer petit à petit son alimentation. Personnellement ça m’a pris plusieurs années pour avoir l’alimentation saine que j’ai aujourd’hui, j’ai appris à aimer tout ce que je ne mangeais pas avant petit à petit et j’ai donc éviter la frustration qu’on a si on veut faire trop de changements trop vite.

La recette magique d’une alimentation saine et sans prise de tête ?

Pour moi c’est de souvent manger les mêmes choses, je ne me complique pas la vie. En particulier au petit déjeuner où mon combo est quasiment toujours le même. Pain intégral pour des glucides à index glycémique bas, 2 ou 3 oeufs selon si je me suis entrainé avant ou pas, une tranche de cheddar et un bonne portion d’épinards ou de brocolis pour la touche de légumes… et c’est ça tous les jours !

Pour ceux qui voulaient vraiment connaître mon petit déjeuner, vous devez être déçu ! Et si vous ne pouvez pas vous faire ça le matin que vous n’avez pas le temps, j’ai une recette qui va vous plaire ! Vous pouvez préparer vos déjeuners à l’avance dans une version qui se mange sur le pouce ! Remplacez le pain intégral par une tortilla de blé entier, cuisez vos oeufs en omelette et mettez les ingrédients à l’intérieur. Et voilà ! Vous pouvez même les préparer en grande quantité à l’avance et les congeler. Ça marche super bien avec un réchauffage express au micro onde !

Une bonne hygiène de vie pour progresser (et se sentir en forme)

Et pour les autres repas de la journée ?

Je reste généralement aussi dans des choses très simples. Une alternance de féculents avec du riz complet, des pâtes, du quinoa… Le tout accompagné soit de légumineuses, soit de produits à base de soja comme le tempeh ou un substitut de viande hachée. Je mange aussi du poisson et de temps à autre de la viande. Bref je suis flexitarien si on veut utiliser un terme à la mode, je mange de la viande moins souvent pour en manger de meilleure qualité !

Bien s’hydrater aide à la récupération

Une de mes caractéristiques, c’est que vous me verrez rarement sans mon bidon pour rester hydraté en permanence ! Pas besoin de boire énormément, la clé est de boire souvent. Deux trois petites gorgées toutes les 20’, c’est un des premiers réflexes que je me suis forcé à prendre il y a plus de 5 ans de ça. Et bizarrement depuis les tendinites m’embêtent beaucoup moins ! Et on oublie pas que en dehors de l’entrainement, la seule boisson indispensable… c’est l’eau ! Tout le reste est à limiter ! Les sodas vous le savez sûrement mais les jus de fruits, lait au chocolat et autres boissons remplies de sucres sont à mettre dans le même sac !

On essaye de limiter son apport en sucres rapides en dehors des entrainements. L’alcool est évidemment à limiter aussi… même si un verre de vin ou une bière le weekend ne tuera pas votre entrainement évidemment, il ne faut pas devenir moine non plus ! Même si je l’ai été pendant les mois avant ma course qualificative pour Nice. Je ne saurai jamais si ça a joué mais je ne regrette pas !

Une bonne hygiène de vie pour progresser (et se sentir en forme)

Bref resté hydraté en permanence et n’oubliez surtout pas de le rester aussi pendant les entrainements et les courses pour maximiser vos chances de réussir et minimiser les risques de blessures. Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet et savoir pourquoi trop d’hydratation ça n’est pas souhaitable non plus… je vous conseille d’aller voir le sujet que je vous ai mis ici et dans la description.

Partie 2 : Le sommeil, dormir plus pour progresser plus !

C’est peut être le truc qui a le plus évolué chez moi cette année. J’ai toujours été un petit dormeur, donc apprendre à me coucher à 22h ne s’est pas fait du jour au lendemain. Mais on va dire qu’à force de faire des grosses semaines d’entraînement, le corps s’y habitue tout seul !

Là où je dormais en moyenne 6h30 par nuit avant, je suis plutôt autour de 8h maintenant. Et ce, sans changer mon heure de lever puisque mes entrainements de nage commencent à 6.30 am plusieurs fois par semaine. Le plus dur dans l’histoire, c’est d’accepter de se coucher tôt. Et au final, si c’est pour végéter devant la tv ou sur les réseaux sociaux, ça ne devrait pas vous coûter beaucoup ! D’ailleurs, pour ceux qui vont me dire qu’ils n’y arrivent pas, je vous donne ma solution : supprimez les écrans dans l’heure qui précède le coucher ! Je vous garantie que ça aide beaucoup à s’endormir facilement. Continuez de regarder les vidéos de Running-Addict quand même, regardez les juste un peu plus tôt 😉)

Et je repose la question : qu’y a t-il de compliqué dans tout ce que j’ai énoncé ?

Rien, comme promis. Je ne dis pas que tout est facile à mettre en place du jour au lendemain mais tout est accessible. Même le sommeil. Pour ceux qui ont des grosses journées, dans nos vies modernes, il y a quand même souvent des activités inutiles sur lesquelles on peut faire l’effort de couper un peu plus tôt le soir pour aller se coucher. Moi en tous cas il y en avait avant ! Les réseaux sociaux à partir de 21h c’est terminé, sinon c’est sûr que je ne dors pas avant 23h et plus comme avant !

Voilà donc pour les indispensables. Maintenant, il y a énormément d’autres points qui peuvent vous amener à progresser plus.

Une bonne hygiène de vie pour progresser (et se sentir en forme)

Conseils bonus pour une bonne hygiène de vie sportive !

  • Repos dès que c’est possible : préférer les activité posées pour bien récupérer après les grosses séances ! Sur ces séances, on fragilise notre corps. Il a besoin de repos pour bien récupérer et donc nous permettre de mieux progresser. Quand on peut, l’idéal est donc d’éviter les sorties inutiles. Piétiner dans les magasins ou ce genre d’activités qui génèrent de la fatigue et entravent la récupération.
  • Auto-massages après les entrainements : Quand on s’entraine intensément, on génère forcément des petites tensions musculaires / tendineuses. L’idéal serait d’aller régulièrement consulter un physio ou un kiné pour travailler tout ça. Pour les amateurs comme vous et moi ça n’est pas forcément possible d’y aller souvent. Heureusement il y a des outils comme le foam roller et la balle de lacrosse. Ils permettent de travailler les points de tensions pour les réduire voire les éliminer. Ce qui permet de mieux récupérer en prévision des prochaines séances.
Voilà ! Je me suis concentré sur les choses qui sont assez faciles à améliorer sans chambouler son quotidien ! J’espère que ça vous aidera en tous cas. Et si vous voyez des éléments faciles à mettre en place qui améliorer la récupération, n’hésitez pas à les proposer dans les commentaires, on en profitera tous !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.