Il y a quelques semaines, je vous proposais un deuxième #DefiRunningAddict après celui des pompes qui nous a tous fait prendre (au moins) 10 kg de muscles cet hiver. Cette fois c’était une découverte du demi-fond que je vous proposais avec un défi 1000m. Simple, efficace, de quoi déployer sa foulée et avoir l’impression de courir vite ! J’avais donné le 22 Mars comme date limite. C’est donc l’heure du bilan.

Comme j’ai un peu dépassé sur le timing, je laisse aux retardataires qui se sentiraient l’âme d’un Sebastian Coe de s’y coller ce week-end et de venir nous en parler ici ! Pour les autres, c’est votre tribune, venez raconter votre expérience dans les commentaires ! Je vous invite pour commencer à aller lire le récit de FireRasta qui a pris très au sérieux ce défi (comme le premier d’ailleurs!).

EDIT : Et pour lire la version 2018 de mon défi 1000m, rendez-vous ici ! C’est un test VMA qui demandait un 1000m à fond… Et il a été bien plus vite que celui-ci ! 😉

Mon #DefiRunningAddict

Quand j’ai défini les contours de ce défi running et notamment les dates, je pensais que le Printemps ferait fondre la neige et amènerait des températures un peu plus clémentes. Pauvre français que j’étais, le temps nous a réservé des tempêtes de neiges et du froid quand il ne neigeait pas… Et comme faire un 1000m sur tapis de course c’est pire qu’hors de question, j’ai repoussé un peu la date. Ce mardi, sortie du boulot, direction la piste ! Ok il reste une couche de neige on oublie…

On fera donc ça… sur un trottoir le long du Parc Maisonneuve ! C’est le seul où je puisse faire 1000m sans traverser une route en fait ! Passons sur le début de séance de 6x 1′-1′ pour s’échauffer. Enfin pas vraiment un rythme d’échauffement mais j’allais pas chambouler mon plan d’entraînement semi pour ce défi 1000m !. Les mollets me disent que la transition tapis / route est douloureuse. Et je me vois déjà abandonner en cours de 1000m pour cause de crampes !

>> À LIRE AUSSI : Pourquoi courir en fractionné permet de progresser plus qu’en continu

Bref c’est parti pour un défi 1000m à fond !

Je déploie ma foulée, je frôle un runner (oui le trottoir n’est pas super large en plus…) qui se demande ce que je fais là.. Je me sens bien. Et en plus ça passe vite (merci les séances interminables sur tapis !!). Je passe au 500m en 1’29 sans avoir l’impression d’être au bout de ma vie. Il reste beaucoup de gravier sur ce trottoir vu que la neige vient tout juste de fondre. ce n’est donc pas l’idéal mais je m’en fous, je suis bien, dans mon élément. Au 650 arrive un virage à angle droit…

La relance pompe pas mal d’énergie mais je m’imagine à un 1000m sur piste à ce moment de la course. Il reste 300m et je suis en fait super à l’aise. Je pourrais me dépouiller comme jamais pour faire baisser le chrono mais je me contente juste de maintenir bon train avec une foulée efficace jusqu’au bout.

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Le verdict est fou : 3’02 pour ce défi 1000m !

Quoi? 3’02 dans ces conditions ??? J’ai le sourire jusqu’aux oreilles car même en prépa semi, je suis sûr que si je remettais les pointes pour un petit 1000m sur piste avec mon teammate, comme au bon vieux temps, j’aurai de quoi être pas ridicule ! Comme quoi… J’ai voulu ce #DefiRunningAddict pour VOUS faire découvrir le demi-fond, j’y ai participé pour le principe. Ça valait le coup car il me donne vraiment confiance pour les futurs objectifs de cette année !

Votre défi 1000m !

C’est à vous les amis ! Je veux tout savoir sur ce que ça a donné pour vous ! Et puis scoop (attention si tu es un ami proche ou de ma famille reste bien assis sur ta chaise), j’ai une inscription de dernière minute au défi. Il s’agit d’une personne qui court très régulièrement chaque dernier dimanche de Février pendant les années bissextiles. J’ai nommé la directrice artistique du blog ou encore celle qui partage ma vie mais pas ma passion pour le running ! Donc oui elle viendra vous raconter son expérience elle aussi !

EDIT : Finalement… elle s’est défilée ! Non Running Addict restera du côté obscure de ceux qui ne courent pas !  

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

9 COMMENTS

  1. Ton temps me laisse rêveuse!!!!!
    J’avance pas moi en fait sur piste c’est une catastrophe, je suis beaucoup plus endurante que rapide!!!
    Mais bon j’ai fait mon 1500 mètres quand même (ouai mon père m’avait demandé d’en faire un ) ben purée ce que c’est long en fait et puis mine de rien tu as un peu envie de vomir des tripes à la fin du truc!!!!!

    • C’est sûr que si tu le travailles pas la vitesse c’est vraiment dur! J’essaye de conserver régulièrement des entrainements pour maintenir la mienne (apparament ça marche!), c’est toujours utile!
      Après les distances du 800 au 1500m, sèche, c’est sûr que c’est violent! Je suis un peu sado faut croire, c’est aussi ça que je voulais montrer, pas besoin de faire un marathon pour se sentir détruit physiquement! Un 1000m peut suffir!

  2. Merci d’avoir mis le lien de mon recit. Je trouvais marrant fe de le raconter comme si c’était une course!!! 3’02!!! En soit ce n’est que 30 secondes par rapport a moi. Mais en vrai c’esténorme!!! Je suis bien incapable de faire 1s de mieux!!! 🙂

  3. Après le coureur du dimanche, la coureuse des années bissextiles… mais je suis certaine qu’elle finira un jour accro. Ça prendra le temps qu’il faut, mais on y vient tous 🙂
    Je n’ai pas pu faire un 1000m “seul”, mais j’ai pu dénicher le meilleur temps que j’ai pu trouver dans les deux dernières semaines, lors de mes derniers entraînements, qui a été bouclé en 4’17” (sur une séance de 2*10′).

  4. Au fait, je crois que je ne t’ai pas dit, mais je l’ai fait aussi… Et comme j’avais commenté sur Twitter, mon récit ressemble fortement à celui de FireRasta. Avec du crachage de poumon, de l’arrachement d’écouteur à la première foulée, mais un résultat au bout du compte de 3’34” qui devrait être améliorable… Merci pour ce #defirunningaddict 2! Je pense que pour courir cette distance de manière efficace, il faut vraiment s’entrainer, car j’ai eu l’impression que ma foulée était vraiment pourrie… les bras par contre, je les ai utilisés le plus possible car pour tirer rien de mieux. Niveau respiration, je me suis souvenu de ce que mon médecin du sport disait de ceux qui font du fond: quasiment de l’apnée sur la distance. j’ai donc essayer de minimiser la respiration… (dommage, “apprends à respirer d’abord, tu feras ton kéké ensuite” a été ma conclusion :p)
    A quand le #defirunningaddict troisième du nom? (après le 12/04 STP… :D)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.