Pourquoi s’entraîner en vacances est une mauvaise idée?

16
2642
Pourquoi s'entraîner en vacances est une mauvaise idée?
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Salut les Addicts ! Aujourd’hui je vais vous expliquer pourquoi je pense que s’entraîner en vacances est une mauvaise idée. Tout d’abord, c’est un avis très personnel, donc si vous pensez le contraire, aucun soucis. Au contraire, j’attends avec plaisir vos retours pour échanger là-dessus ! En fait, je vais vous raconter cela en connaissance de cause puisque je n’ai pas toujours eu cet avis… Et maintenant je sais que pour moi s’entraîner en vacances, ça ne marche pas ! 😉

S’entraîner en vacances nuit à la détente ?

Pour moi les vacances, quand on a la chance de partir de chez soi, c’est le meilleur moment pour faire sa coupure annuelle et se déconnecter du quotidien. Et même si c’est un aspect positif du quotidien, la course à pied en fait partie. Les vacances c’est fait pour se relaxer, se détendre et essayer d’oublier temporairement tout ce qui se passe dans notre « vie normale ». Simplement utiliser les vacances pour recharger les batteries et profiter des amis ou de la famille !

Pour éviter tout quiproquo, quand je parle de s’entraîner en vacances, je ne parle pas du petit footing plaisir qu’on décide de caler au milieu de celles-ci. Non, je parle de continuer son entraînement à la même intensité qu’à la maison ou pire suivre le plan d’entraînement de la grosse course qui arrive à la rentrée… avec toutes les contraintes qui vont avec.

Pourquoi s'entraîner en vacances est une mauvaise idée?

S’entraîner en vacances : la logistique

Évidemment il y a s’entraîner et s’entraîner… Mais si on parle de tenir un plan d’entraînement ou au moins un rythme d’entraînement régulier… Quand on est à la maison, c’est déjà compliqué… Tenir ce rythme en vacances peut l’être encore plus ! Si vous voulez ne pas perturber les activités prévues et ne pas être un fardeau pour tout le monde il faut parfois adapter ses séances, les faire à des horaires inhabituels ou encore après des activités qui ont bien fatigué le physique. Et devoir penser à ça, fatigue mentalement et réduit considérablement le bien-être que les vacances sont censées générer. Mais en plus c’est bien souvent un risque accru de mal s’entraîner ou pire de se blesser…

Quand j’ai déclaré forfait pour mon premier marathon

C’était en 2015 et j’étais censé courir le Marathon de Washington mi-octobre. J’ai donc amené mon plan d’entraînement avec moi lors de mon voyage sur la côte ouest américaine. Pas vraiment le genre de voyage où tu restes dans le transat vu la quantité de choses qu’il y a à faire. Du coup, on avait un programme hyper dense et… j’ai rajouté mes entraînements par-dessus ça… à l’arrache quand je pouvais…

Résultat ? Ma dernière blessure en date ! C’est presque comme si c’était écrit. Une sortie longue à faire dans les rues de San Francisco au lendemain d’une journée où on a sûrement marché une bonne quinzaine de kilomètres pour découvrir la ville. Les 2h avec de l’allure marathon le lendemain auront été compliquées. En prime, une douleur au genou d’abord… Et puis une chaude (c’est un euphémisme) balade dans la Vallée de la Mort quelques jours plus tard… Suivie d’une interminable soirée dans Las Vegas avec un niveau d’hydratation catastrophique… Le footing du lendemain aura duré 15′ avant que je ne puisse plus continuer. J’ai découvert les joies d’une aponévrose plantaire enflammée ! Difficile de toujours tout contrôler en vacances, les risque de ruiner un plan d’entraînement sont nombreux, c’est testé et approuvé par Bibi ! 😉

Pourquoi s'entraîner en vacances est une mauvaise idée?

Et vous, vous profitez comment de vos vacances ? Les runnings restent à la maison et vous vous relaxez à fond ? Ou vous les emportez ? Personnellement je les emporte toujours au cas où un spot me donne envie mais plus de plan d’entraînement pendant les vacances, c’est fini !

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

16 COMMENTS

  1. Salut

    je partage ton avis .s’entraîner en vacances c’est pas le top. Je l’ai fait aussi au îles Canarie pur la prépara d’un semi marathon compliqué à faire surtout après des nuits blanches .peux dormi et puis on en chaîne son plan les résultats ne sont pas là . J’ai fait mon semi sans problème mais je pense que je pouvais mieux faire. Mais bon on apprend de c’est erreur . Tu vois je vais commencer mon plan pour le marathon de Vannes la semaine prochaine .je me pose des centaines de questions. Mais bon sa c’est tout moi . On m’a dis que le deuxième marathon reste moins dur au niveau de la préparation à faire c’est vrai ou pas ? L’une des centaine de question . Tu me dira il en reste encore 99 . Hi hi !!! Bonne course à tous .

    • Salut !
      Sachant que j’ai fais mon premier marathon à l’arrache sans une vraie prepa… Et le deuxième avec une prepa millimétrée… Oui le 2ème est beaucoup mieux passé… Mais est-ce comparable ? Je ne pense pas ! 😀
  2. Bon, moi je suis pas complétement de ton avis…j’explique. certes, je débute, et pour moi entrainement annuel rythme avec contrainte professionnelles, familiales. Donc pour le moi le sport c’est entre 12/14h ou pas…et une sortie le dimanche que j’apprécie particulièrement. Alors quand les vacances arrivent, certes je n’ai plus aucunes obligations, mais le plaisir, vraiment là le plaisir de pouvoir prendre Quand je veux, Comme je veux, Où je veux, la durée que je veux, mes chaussures pour aller courir, m’entrainer.., ce seul plaisir suffit déjà à combler mes vacances…..celui de faire ce que je veux . Alors je te l’accorde, je ne suis qu’une débutante, ma course se résume à 45mm/1h…mais quel bonheur.!!
    • D’ou le début de mon article ! Je me doutais que les avis allaient diverger et je trouve ça super intéressant de voir comment chacun utilise ses vacances ! 🙂
  3. Salut
    J’emmène mes running partout mais je cour quand je peux ca ne me gêne pas, j’adore calés une séance n’inmporte quand parcontre pas de plans la tu as raison c’est plus des vacances. Et le petit plus des vacances c’est que l’on peux motivée la famille ,les copain et même se faire des partenaires de coursse avec les voisin de campings.
  4. En fait tout dépend du genre de vacances car évidemment si tu fais un circuit et que tu as crapahuté toute la journée, tu es déjà fatigué et s’entrainer risque de te blesser! Mais si tu es en vacances à l’hôtel ou en location , tu peux en plus bien récupérer et faire la sieste, alors là !!!si tu ne vas pas t’entrainer … c’est simplement que tu n’es pas vraiment addict !!!!???? Tu as l’occasion de découvrir de nouveaux circuits et de nouveaux partenaires d’entrainement , ce qui est bien sympa
    • C’est sûr ! 🙂
      Mes vacances sont rarement pépère, ça bouge tout le temps et on fait plein de choses toute la journée… 😀
      Mais dans le cadre que tu décris ça prend tout son sens !!
  5. Je ne suis pas tout à fait d’accord 🙂
    Parfois la coupure annuelle ne tombe pas pendant les dates de vacances. C’est mon cas cette année, j’ai coupé un mois et je redémarre un plan pendant mes vacances. Mais je mets toutes mes autres activités quotidiennes habituelles de côté (boulot, sorties tardives, séries tard le soir, autres hobbies, etc) pour privilégier le sommeil, la détente, et le changement d’air. Du coup, loin du stress et des contraintes habituelles, la récup est grandement améliorée et l’entrainement est efficace !
    Mais ça ne vaut que pour des vacances glandouille, et pas des vacances touristiques! Pour celles-là, je te rejoins complètement !
    • Salut !
      En fait, je pense que je me suis trop habitué au Canada… La règle ici est 2 semaines de vacances par an, 3 si tu es chanceux, sans RTT ou autre… Donc les vacances riment avec productivité quand tu veux voir des choses et en profiter !
      Je me rend compte par les commentaires que j’ai oublié les années ou j’avais mes 5 semaines (+RTT) et ou je prenais des vacances en mode relax + sport… 🙂
  6. Je vis en Tunisie et passe mes vacances en France. Il fait tellement chaud chez moi que j’ai arrêté de courir fin juin. Quand il fait 29 degrés à 4h du matin et 35 en début de soirée, et que la FC à l’échauffement est déjà à plus de 150, je crois que le plus raisonnable est de zapper la
    course et de nager, seule activité rafraîchissante. Donc je cours en vacances, la météo étant parfaite à mon goût. Je savoure la fraîcheur et les petites pluies. Que du bonheur!
    • C’est clair que dans ton cas tu dois “revivre” en courant en vacances en france ! 😀
      Sauf si tu es dans le sud dans les périodes de canicule mais au global tu dois quand même t’y retrouver !
  7. Complètement d’accord avec toi Nikko surtout lors de vacances où l’on visite tout le temps. Néanmoins je suis en vacances en ce moment et nous avons fait San Francisco, Los Angeles, Hawaï et du coup une petite sortie d’1h à chaque endroit sympa : SF, Santa Barbara, Venice, Honolulu et d’autres à venir mais c est surtout pour le plaisir de me dire que j’ai couru à tel endroit et d’enregistrer la course dans ma montre GPS !
    • Ahah je te comprends tellement… En écrivant cet article je faisais en particulier référence à ce type de vacances là… Il y a tellement de choses à faire, à voir, à vivre que caser un run est top mais caser un plan d’entraînement est insensé ! 😀
  8. Coucou Nico,
    Je rejoins globalement les avis dans les commentaires
    Pour ma pars je suis partie 3 semaines en Espagne, nous avons un appartement la bas donc c’est clairement détente, bronzette et autres farniente, donc impossible de ne pas m’entrainer (programme en cours ou non d’ailleurs, c’est presque un besoin maintenant d’aller courir). Mais à l’inverse quand on décide de visiter des villes alentours, on marche près de 20km dans la journée donc clairement, je pense que niveau bénéfice physique c’est presque l’équivalent d’une séance d’entrainement; je supprime celle du lendemain (et de toute façon je suis trop fatiguée pour la faire ahaha)
    Au plaisir de lire ton prochain article ! (Et mieux vaut tard que jamais mais félicitations pour ton temps incroyable au marathon de Paris et pour la qualification qui en découle à boston, j’y étais bénévole je t’ai vu passer :))

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here