Les vacances du coureur se feront à Noël cette année. Une semaine au ski ? Super ! Ça fait des années que je n’y suis pas allé ! En plus à Noël, le rêve! Après des semaines à attendre que ça arrive ça y est j’y suis, je suis comme un gosse! 🙂 Vous me demandez un lien avec la course à pied? Et bien je vais vous le dire. En bon Running-Addict, cette semaine au ski supprime une semaine d’entrainement! Vous sentez le stress monter ? Toutes ces semaines de labeur perdues ? La forme qui s’envole ? Impossible ! Heureusement, rien de perdu au final, au contraire…

Vais-je perdre mon niveau pendant ces vacances de coureur ?

Ça c’est la grande question que tout le monde se pose. On sait que l’endurance se perd très vite en course à pied et qu’elle est beaucoup plus dure à regagner. Heureusement, à moins que vous partie pendant 3 semaines, on limite facilement la casse. Surtout lors de vacances actives avec de la randonnée en montagne ou du ski.

Au final, tant qu’on a une activité relativement intense, on perd beaucoup moins vite son cardio de coureur. regardez un peu le graphique ci-dessous ! Si vous avez une activité quelconque qui utilise votre endurance, vous perdez deux fois moins vite qu’en ne faisant rien !

Un physique en béton grâce au ski?

En effet, les bienfaits du ski sont multiples pour le coureur. Et pas que pour le coureur d’ailleurs, pour tout le monde au final. Un peu de littérature s’impose… “Il sollicite l’ensemble des muscles du corps : quadriceps, mollets, fessiers, mais aussi la sangle abdominale, le dos et les épaules.” (Source ici).


Si avec tout ça vous n’êtes pas convaincu ! Ça ressemble drôlement à tout ce qu’on travaille en séance de renforcement quand même ! Pour ceux qui veulent vraiment profiter de leur séjour au ski pour travailler, c’est le ski de fond qui aura la primeur. Il est plus doux avec les articulation et permet aussi de travailler le cardio ! Un vrai travail de cross-training bénéfique comme je le recommande. De mon côté ça sera ski alpin pour l’adrénaline qu’il apporte. Je suis casse-cou et avec très peu d’expérience de ski donc l’adrénaline peut monter à chaque virage…

Mais comme on dit “C’est en faisant des erreurs qu’on apprend” alors aucune hésitation dans les trajectoires ! Et puis quoi de mieux comme coupure psychologique du quotidien ? C’est important aussi !

Rien qu'à la regarder, la montagne vous appaise...
Rien qu’à la regarder, la montagne vous appaise…

Du ski, du ski et encore du ski!

Bon ok pour la théorie, le ski est remplit de bienfaits pour le coureur. Mais qu’en disent les jambes en pratique? Avec un rythme intensif de minimum 2h le matin et 3h l’après-midi, cette semaine ressemble aux stages d’athlétisme que je pouvais faire plus jeune, on ne s’arrête jamais! La pause du midi est vraiment utile car au bout de 2h ça commence à tirer dans les genoux qui sont très sollicités.

Heureusement pour moi, on effectue pas du tout les mêmes efforts qu’en course, donc pas de douleur. Au contraire, on est sur un renforcement du quadriceps qui j’espère clôturera définitivement cet épisode frustrant de douleur au genou en courant ! Les quadriceps travaillent aussi et on le sent vraiment ! Mais après deux jours, pas de courbature au programme. Et oui, avec ce qu’elles subissent le reste de l’année, les jambes encaissent pour le moment sans rechigner!

>> À LIRE AUSSI : Les bienfaits de la course à pied prouvés par la science !

Reposante et Fatiguante à la fois: telle est la montagne!
Reposante et Fatiguante à la fois: telle est la montagne!

D’autres intérêts au ski pendant ces vacances du coureur?

“Il améliore l’équilibre, la coordination, l’agilité et la concentration.” Encore des éléments utiles pour le coureurs non? (Amis trailers, c’est même fondamental pour vous !). Ce travail de proprioception permet de ressentir son corps, de faire interagir tous ces membres pour rester en équilibre. Et là le Running-Addict que je suis pèche un peu… Du coup la concentration doit tout le temps rester à son maximum, sinon c’est la chute assurée !

Alors qu’on sa rassure, au ski on travaille différemment, mais on travaille! Un dernier mot Jean-Pierre? “Il donne un sentiment de liberté et de bien-être” et ça je dois avouer que c’est le principal… Fondu dans la nature, le quotidien est loin, très loin… Oh que c’est bon… Cette semaine le Running-Addict devient Ski-Addict!

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.