J’ai testé la Nike Free RN Flyknit, digne héritière de la Nike Free 4.0 Flyknit. Je suis adepte de la gamme Nike Free depuis un moment déjà pour l’aspect minimaliste et le travail de pied que cela permet. Mais je vais y revenir. Car la Nike Free RN Flyknit c’est une chaussure running atypique “sensation pied nu”. Mais mettons l’aspect argumentaire de vente du “courir naturel” de la marque à la virgule de côté car elle “markette” dans le même temps tout un tas de chaussures running qui font tout l’inverse. Cela n’enlève pas l’intérêt de cette Nike Free. Très différente du modèle de chaussure classique qu’on connaît et qui offre donc des possibilités intéressantes pour progresser si on l’utilise dans le contexte adéquat.

Nike Free RN Flyknit : minimaliste ?

Les technologies d’amorti par coussin d’air ou autre Zoom sont ici absentes, l’amorti n’est pas ce qui nous intéresse sur cette chaussure. Le concept c’est de reproduire au maximum ce que votre pied pourrai faire si on enlevait la chaussure. Avec une paire de Nike Free RN Flyknit aux pieds, on peut bouger les pieds dans tous les sens, sans aucune sensation de contrainte. La semelle est entièrement « découpée » en petit hexagone et peut donc être tordue dans tous les sens, si on compare avec une chaussure classique, on voit bien la différence. Si on ajoute à cela le chaussant en Flyknit, la chaussure colle parfaitement à mon pied, sous tous les angles.

Le pied bouge parfaitement, c’est très flexible, c’est aussi léger (<200g). Jusque là, la majeure partie des critères du minimalisme sont respectés. Un bémol tout de même sur le drop qui est de 8mm et la hauteur de semelle qui n’est pas ce qu’on considérerait comme purement minimaliste. On pourrait l’appeler semi-minimaliste au final, ce qui est déjà un pas de géant par rapport aux modèles de running classique !

>> À LIRE : Description et avis sur les chaussures minimalistes


Chaussure minimaliste = transition progressive

Cette Nike Free RN Flyknit n’est peut-être pas une pure minimaliste comme une Vibram FiveFingers par exemple mais elle l’est tout de même assez pour nécessiter une transition progressive. C’est à dire que si vous achetez cette Nike Free RN Flyknit et que vous courez en chaussures classiques, il ne faudra pas partir à l’aventure et faire une sortie complète avec. Non, il vous faudra l’utiliser petit à petit. Le dernier kilomètre de votre sortie, puis 2km, puis 3km… Vous allez le sentir, ce type de chaussure sur-utilise le tendon d’Achille et les muscles du pied par rapport à une chaussure classique. C’est une très bonne chose mais quand on y est pas habitué, il faut faire attention car les blessures à ces endroits sont difficiles à traiter. Surtout si vous avez une attaque talon prononcée, attention !

>> À LIRE : Tous les détails sur l’attaque talon et la foulée médio-pied

Nike Free RN Flyknit : très efficace pour travailler le pied !

Dans une chaussure plus classique, le pied est orienté et la poussée est en grande partie dirigé par la chaussure, sans profiter de l’effet de rebond naturel du pied. La Nike Free RN Flyknit est passive et ce sont les muscles du pied qui sont moteurs, il faut donc pousser le sol pour avancer. C’est plutôt agréable mais on sent que c’est également plus consommateur d’énergie au début ! Ce sont donc bien des chaussures d’entraînement, pas faîtes pour aller spécialement vite. Leur objectif est de faire travailler vos pieds pour vous rendre plus fort musculairement le jour où vous vous présenterez sur une ligne de départ. Si vous les achetez dans ce but, aucun doute sur le fait qu’elles seront redoutables.

Que ce soit sur les exercices de préparation physique tout comme sur des footings lents, les Nike Free RN Flyknit sont vraiment idéales. Si vous voulez une chaussure orientée performance, passez votre chemin, ce n’est pas vraiment son créneau. Elle répond bien lorsqu’on accélère certes, mais elle n’est pas orienté vers le dynamisme que vous pourrez chercher pour vos compétitions. Plus efficace que des mots, la vidéo ci-dessous nous vient directement de chez Nike. Vous allez rapidement comprendre l’intérêt de la semelle et du chaussant Flyknit !

Nike Free RN Flyknit : le bilan

Les Nike Free RN Flyknit ne sont pas des chaussures running comme les autres, on l’a vu. Si vous l’achetez au prix fort de ses 130€, c’est un bel un investissement compte tenu du peu de type d’entraînement que je conseille avec. Investissement que rentable au final si votre objectif est de progresser car renforcer son pied c’est beaucoup gagner en efficacité de foulée ! Vous trouverez la Nike Free RN Flyknit ici en modèle homme et ici en modèle femme. Si vous trouvez votre bonheur il y a des fins de série à 88€. Sinon, on oublie pas qu’avec le code RUNNINGADDICT on à droit à un petit -15% qui fait toujours plaisir au moment de payer sur les produits non soldés !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

9 COMMENTS

  1. Salut Nico! Merci pour tous ses tests! Je suis en quête d’une nouvelle paire de chaussures de route. Je veux remplacer mes Kinvara 6. J’aimerai continuer ma transition vers le minimaliste. J’hésite entre la Nike Free Rn Motion flyknit, Kinvara 8, Brooks PureFlow 6 et Skechers Go Run 5. Toutes ont un drops De 4mm et sont assez proches selon moi. As tu une paire à me conseiller? Merci

  2. Bonjour: j ‘ai du mal à comprendre si ce test évoque la Nike Free RN FlyKnit 2017 ! Tel que tu les décris, je ne vois pas de différence avec celles de l ‘an dernier ( que je pratique ), et sur le site de ventes, le discours n ‘ est pas du tout clair sur la question: il existe moult vidéo su la question, mais toutes en américain…
    Merci beaucoup…..

    • Bonjour @patrick-tom-gallois !
      Oui c’est la Nike Free RN Flyknit 2017 que j’ai testé. Elle est très proche des versions des années précédentes au final car le modèle était déjà très abouti. Mais la version 2017 apporte quelques légères modifications (par rapport à ma dernière qui devait être une 2015) qui la rend encore meilleure (comme la semelle coupée en forme d’hexagone qui la rend encore plus flexible !)

  3. Merci beaucoup Pour la vélocité de la réponse !!…Et sa précision !
    Les miennes sont, je crois, de 2016…Mais comme la semelle dessous finit par s ‘ émousser un peu, et qu ‘elles sont en ” bon plan ” en ce moment, je vais renouveler ma paire de merveilles !
    Merci encore !!!

    Tom-Patrick .

    • @patrick-tom-gallois perso j’en sui à ma 3ème paire et si je ne les utilise qu’une fois par semaine en moyenne, je renouvellerais assurément quand celle-ci seront usées ! Cette Nike Free RN FLyknit est unique en son genre et je l’adore 🙂

  4. Moi aussi ! Quel plaisir que ces chaussures ! je courre de façon variable, mais toujours avec ” ça “, même sur chemins…Elles ont le petit défaut qu ‘ ont la plupart des free de ” ramasser “un peu graviers et terre, quand on coure en parc ou à la campagne: il faut ensuite déloger tout ça régulièrement avec un truc fin…Et ça prend aussi pas mal la pluie…Mais tant pis, ça vaut la peine !
    Peut être aura tu l ‘ occasion de tester les nouvelles, qui sont sans lacets ? Elles sont tentantes, mais j ‘ai peur d ‘être déçu par rapport à celles ci…Donc, pour l ‘ heure je renouvelle à l ‘identique…( et elles chaussent grands !: une bonne pointure en dessous…)

  5. Salut Nico, en gros cette chaussure est plus conçu pour des footing lent plutôt que pour des séances de fractionné. On m a dit qu’elle était bien à utiliser pour la récupération.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.