La montre GPS est à la fois l’un des meilleurs et l’un des pires outils inventés pour aider les coureurs à mieux s’entraîner. En effet, il y a des erreurs qui vont poser de gros problèmes à votre entraînement si vous les faites. Aujourd’hui je voudrais vous donner quelques conseils pour bien utiliser votre montre GPS et rendre votre entraînement plus productif.

Passons directement aux erreurs à ne pas commettre avec une montre GPS. Si vous voulez plus de contexte sur le fonctionnement des montres GPS et comprendre pourquoi la technologie en elle-même génère des erreurs : je vous invite à aller lire cet article ou encore visionner ma vidéo à ce sujet.

Allure instantanée VS allure moyenne lap

L’erreur la plus courante, c’est de faire confiance à l’allure instantanée de la montre. C’est souvent l’allure qui est affichée par défaut sur le premier écran de la montre. On ne peut en vouloir à personne de l’utiliser ! Par contre, il ne faut pas se fier à cette donnée car les fluctuations de cette allure sont vraiment importantes et vous induiront en erreur. Vous allez voir 15 secondes plus rapides ou plus lentes que l’allure à laquelle vous voulez courir. En conséquence, vous pourriez accélérer ou ralentir parfois à tort. Mais le plus important, c’est que ces variations d’allure au cœur de votre séance sont à éviter car elles vous coûtent énormément en énergie.

Pour ça je vous conseille de remplacer l’allure instantanée par l’allure moyenne du lap en cours. Vous verrez que ce sera beaucoup plus simple ! Là, oui si au bout de 30 secondes vous voyez que votre vitesse est plus rapide de 15 secs / km c’est que vous allez vraiment trop vite et vous pouvez ajuster sereinement votre vitesse.

>> À LIRE : Les allures d’entrainement importantes pour progresser en course

Montre running Garmin Forerunner 45S : suffisante pour 90% des coureurs ?
Montre running Garmin Forerunner 45S : suffisante pour 90% des coureurs

Ne regardez pas votre montre toutes les 10 secondes

Oui, la montre vous donne de bonnes indications sur la vitesse à laquelle vous devez courir. Mais attention à ne pas en devenir esclave pour autant. Regarder trop souvent sa montre coûte de l’énergie, nous fait perdre notre rythme, notre relâchement et surtout c’est contre-productif. Le but est aussi au fur et à mesure, d’apprendre à reconnaître ses sensations et ne pas être dépendant de ce qui est écrit sur la montre.

Quand vous débutez, oui vous allez regarder très souvent la montre. Mais au fur et à mesure, forcez-vous à la regarder de moins en moins souvent ! Concentrez-vous sur votre effort, sur vos sensations ! Et aussi sur le feeling que vous avez à la vitesse recherchée. Ainsi, d’entraînement en entraînement, vous allez devenir meilleur à gérer votre allure sans dépendance à la montre !

Montre GPS : 5 erreurs à ne pas faire pour éviter les problèmes d'entrainement

Ne donnez pas trop d’importance aux statistiques de la montre GPS

Aujourd’hui votre montre calcule votre Vo2Max, votre seuil, votre statut d’entraînement et tout un tas d’infos qui peuvent vous donner l’impression qu’un entraînement est raté ou réussi alors qu’en réalité ça n’est pas le cas ! D’ailleurs, j’ai fait un article complet sur le sujet si ça vous intéresse. En résumé, ces calculs sont basés sur votre historique de vitesse / de cardio et sur les données du jour. Par exemple, il suffit que la mesure ne soit pas 100% fiable. Chose qui est très possible avec le cardio au poignet par exemple ! Un terrain ou des conditions météo différentes va aussi fausser les analyses de la montre.

Je l’ai constaté ici au Canada, où le sol et la météo changent drastiquement, jour après jour. J’ai donc régulièrement des entraînements « Non productifs » qui pourraient m’inquiéter si je voyais la montre comme un outil qui ne dit que des vérités mais ça n’est pas le cas. Donc attention à ne pas vous laisser berner par ce que vous dit votre montre !

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

>> À LIRE : Tout savoir sur l’entrainement à la fréquence cardiaque ! 

Espérez de la précision dans un terrain inadapté à la montre GPS

Le positionnement GPS est une technologie relativement fiable si on est à la campagne. Mais plus l’environnement autour de nous est chargé, plus la trace GPS va être dégradée. C’est dû au fait que la technologie GPS utilise la position de 3 satellites pour définir votre position à un instant T. S’il y a des obstacles entre vous et au moins l’un des satellites, ça complique le travail du GPS. En ville, il n’est pas rare que la trace soit variable. Entre les arbres, poteaux électriques, immeubles, et même les signaux GPS d’autres montres autour de vous peuvent perturber le signal. En compétition, suivez plutôt les bornes kilométriques pour savoir où vous en êtes et à quelle vitesse vous courez. À l’entraînement, si vous avez accès à une piste ça augmente toujours la précision et donc la qualité de votre séance.

la précision des données d'une montre GPS n'est jamais parfaitela précision des données d'une montre GPS n'est jamais parfaite

Suivez votre fréquence cardiaque et espérez qu’elle soit aussi réactive que votre effort

Cette dernière erreur n’est pas liée à la montre car elle affiche bien votre fréquence cardiaque en temps réel. C’est plutôt votre cœur qui ne réagit pas au quart de tour à un effort. Il y a un décalage entre le moment où vous accélérez et celui où votre cardio va refléter la vitesse à laquelle vous courez. Sachant qu’en plus, le cardio n’est pas forcément stable d’un jour à l’autre en fonction de pleins de facteurs. Bref, faites attention si vous vous entraînez à la fréquence cardiaque à ne pas mal interpréter cette donnée. Si vous voulez en savoir plus là-dessus, je vous conseille cette vidéo très complète sur le sujet.

Voilà, vous êtes maintenant paré pour vous éviter les problèmes avec votre montre GPS. Pour que vos entraînements soient automatiquement chargés sur votre montre Garmin ou Coros, rendez-vous sur le Campus, c’est une des fonctionnalités que l’on offre !

Montre GPS : 5 erreurs à ne pas faire pour éviter les problèmes d'entrainement

Montre GPS : 5 erreurs à ne pas faire pour éviter les problèmes d'entrainement

Coureur expérimenté avec 18 ans de pratique en athlétisme, course sur route, trail. Je cours le marathon en 2h41. Je conseille les coureurs depuis 10 ans sur Running Addict et Campus.coach ! Auteur de 650 articles sur la course et 400 vidéos, j'ai lu plus de 200 livres et études scientifiques sur l'entraînement, la physiologie, le fonctionnement du corps humain et rencontré 100 professionnels de la course (coach, scientifiques, kinésithérapeutes, ostéopathes...) ces 10 dernières années. C'est ce qui me permet de vulgariser l'entraînement au mieux pour vous accompagner dans votre progression !

3 COMMENTS

  1. Les données proposées par nos montres connectées sont très intéressantes pour pouvoir évaluer notre niveau actuel et progresser en conséquence. Mais comme tu le décris très bien Niko le risque est de trop s’en soucier pendant les séances au risque d’altérer notre posture de course et notre concentration. Gare à la technologie qui, si mal utilisée, peut nous éloigner du plaisir de courir !

  2. Merci pour cet article ! Justement j’ai remarqué que ma montre Garmin indique toujours des données différentes de celles indiquées elles par mes applications (que ce soit Strava ou Run tracker). A chaque fois l’allure moyenne indiquée par la montre est supérieure à celle donnée par les applis (ex ce matin 5,47/km au lieu de 5,31 par l’appli). Est-ce que ça peut être dû au fait que la montre est au poignet alors que le smartphone est à la ceinture ? Je ne sais plus trop à quoi me fier…

  3. « Allure instantanée VS allure moyenne lap ». De loin le meilleur conseil que j’ai pu obtenir sur l’utilsation de ma montre. Et pourtant, ça tombe sous le sens! Merci, Niko: ce petit détail a radicalement changé mon approche de l’entraînement et les résultats sont au rendez-vous!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.