Combinaison trifonction Skins Tri400

0
1104
Combinaison trifonction Skins Tri400
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.
En route vers la saison de duathlon, j’ai testé depuis un mois la combinaison trifonction Skins Tri400. Une trifonction c’est un équipement vraiment pratique pour le duathlon et le triathlon. À la fois adaptée au vélo et à la course pour être confortable tout au long de l’effort. Après avoir testé le modèle Décathlon et un de la marque canadienne Garneau, voyons ce que la Skins Tri400 fait dans ce domaine.

La compression combinaison trifonction Skins Tri400

La combinaison trifonction Skins Tri400 c’est la compression made in Skins adaptée au vélo. À vrai dire, dans les cuisses je n’ai pas ressenti de réelle compression contrairement aux collants de la marque. Peut-être aussi que je n’ai juste pas la morphologie d’un triathlète… Car il faut avouer que mes cuisses toutes fines sont loin d’être une réalité dans le milieu du triathlon ! Bref pour le haut par contre ça compresse, aucun doute là-dessus, il faut se contorsionner un peu pour l’enfiler. La sensation de confort est très bonne une fois la compression apprivoisée (un peu oppressant la première fois mais c’est normal).
Combinaison trifonction Skins Tri400

Un confort tout relatif à vélo

Pour quelqu’un qui m’a jamais mis un cuissard de vélo, cette combinaison trifonction Skins Tri400 semblera vraiment cool. La “peau de chamois” à l’entrejambe est confortable et aide à bien enchaîner les kilomètres. Sur cette Skins Tri400. elle est par contre réduite au strict minimum. Donc ceux qui connaissent la sensation de confort du vrai cuissard de vélo trouveront qu’ici c’est minimaliste. Mes autres trifonctions sont plus confortables d’ailleurs sur ce point. Mais quand on passe à la course à pied, plus la peau de chamois est épaisse, plus c’est désagréable. Avec ce Skins Tri400, c’est comme ne rien avoir en courant donc le confort est top ! Comme souvent il faut faire un choix… Sur un duathlon où la course représente une grosse partie, je trouve cela très bien. Sur un triathlon courte distance, ça ne posera pas de soucis non plus. Par contre, je ne ferai pas un Ironman avec de peur d’être gêné par les frottements !

Les détails de cette combinaison trifonction Skins Tri400

La couleur noir n’est pas gênante au soleil, le tissu ayant été traité pour cela. Et côté natation, si je n’ai pas testé ce point, le fait que le haut de cette trifonction soit bien compressif est un atout pour les courses ou le wetsuit est interdit. Surtout que le tissu est indiqué comme minimisant la résistance à l’eau. Sur l’aspect pratique, j’ai beaucoup aimé les deux poches à l’arrière. Si je ne les remplirai sûrement pas pour aller nager, elles peuvent permettre de laisser certains éléments sur le vélo et les ranger dedans au moment d’enfourcher son bolide. Pour l’entraînement c’est d’ailleurs bien pratique quand on veut partir léger, on peut aisément y mettre un carte de crédit, la clé de chez soit, un gel ou un peu de matériel…
Combinaison trifonction Skins Tri400

Un luxe que cette trifonction Skins Tri400

Comme d’habitude, Skins c’est du haut de gamme. Le placement de la marque est voulu et je ne suis pas étonné de vous annoncer qu’à 180 euros, cette trifonction Skins Tri400 est presque 4 fois plus chère que le modèle de chez Décathlon. Si vous souhaitez investir dans cette combinaison trifonction Skins Tri400, sachez que les produits Skins durent dans le temps donc l’investissement sera rentabilisé. Mais est-ce que l’investissement est intéressant pour autant ? A vous de voir ! La combinaison Skins a clairement des atouts que Decathlon n’a pas, notamment au niveau de la compression et un soucis du détail et de la finition parfait. Mais ça se paye !
 
>> Acheter la combinaison Tri400 ici en modèle homme et ici en modèle femme
(15% de réduc avec le code RUNNINGADDICT quand il n’y a pas de promo)
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

SHARE
Previous articleCourir en été : 8 conseils pour faire avec la chaleur !
Next articleSemaine de récupération : indispensable !

Athlète touche à tout, de l’athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon.
Autodidacte passionné des méthodes d’entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise “S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux” pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here