Depuis quelques temps, Salomon s’est mis à la route. Le test Salomon Sonic RA Pro, RA Max et RA, c’est la revue de leur toute nouvelle gamme. Mélangeant des concepts éprouvés grâce à leur expérience dans le trail et des technologies spécifiques à la route… il y a matière à s’y intéresser ! Surtout quand une chaussure veut dire trois ! Pour s’adapter à tous les profils tout en restant sur un même concept de chaussure, la Sonic est déclinée en trois versions. La Salomon Sonic RA Pro étant la plus « agressive » et celle que j’ai eu l’occasion de tester de manière approfondie avec 150km au compteur. Et la RA et la RA Max me direz-vous ? Vous allez voir que si elles sont proches, elles ont quand même des spécificités qui changent vraiment le ressenti de la chaussure au pied.

Test Salomon Sonic RA Pro, RA Max et RA : 3 en 1 !
3 modèles différents… Pas facile à repérer à l’oeil nu !

Une gamme de route chez Salomon, ça donne quoi ?

J’ai personnellement toujours été fan de ce que Salomon mettait dans ses chaussures de trail. Mais la route ça n’a rien à voir, les contraintes sont très différentes. J’attendais donc de voir l’angle qu’ils auraient pris là-dessus. Au déballage, ça ressemble au final à n’importe quelle chaussure running de route. C’est assez classique (mais c’est tape à l’oeil dans ma version jaune fluo !).
 

Mais quand on y regarde de plus près, on voit quelques éléments intéressants. Au talon notamment, la « coque » qui l’entoure est moins rembourrée que sur les autres chaussures. Au lieu de rembourrer l’ensemble, ici on a le droit à des « patchs » de mousse. Le but est, je pense, de mieux suivre la forme du pied au talon en se reposant dans le creux autour du tendon d’Achille. Étonnant mais confortable à l’usage ! Même chose avec la languette qui n’est pas d’une épaisseur uniforme. Fine où il faut et plus épaisse là où l’on a besoin de protection, parfait pour moi.

Salomon RA Pro / RA / RA Max : 3 chaussures, 3 profils !

En fait, la seule grosse différence qui existe entre ces trois versions de la Sonic RA réside dans la “quantité d’amorti” qu’elles vont avoir et donc le dynamisme associé. Ça se matérialise par une hauteur de semelle plus ou moins importante et aussi dans le drop qui est utilisé (différence de hauteur de semelle entre le talon et l’avant pied). Évidemment on retrouve aussi cette différence sur la balance ! Voici les caractéristiques des 2 modèles de la Salomon RA avec dans l’ordre : hauteur au talon, à l’avant pied, drop et poids de la chaussure en taille 42.

Test Salomon Sonic RA Pro, RA Max et RA : 3 en 1 ! Si on voulait comparer ça à des chaussures d’autres marques, on pourrait comparer la Sonic RA Pro à une Adidas Adios même si chez Adidas le drop est plus important. Dans le même temps la Boston Boost d’Adidas se retrouverait tout juste entre la version RA et la version RA MAX. Le nom de Max qui pourrait faire penser à des chaussures à très gros amorti n’est donc pour moi pas très adapté. Néanmoins, la Salomon Sonic RA MAX est vraiment confortable à porter. Relativement légère, elle pourra sûrement être intéressante pour des profils “lourds” ! Pourquoi les lourds devraient-ils se traîner des parpaings aux pieds, la légèreté fait partie du confort ! 🙂

Passage au crible du terrain de la Salomon Sonic RA Pro

En pleine préparation marathon, cette Salomon Sonic RA Pro tombait à pic. Une chaussure assez légère avec ses 220g mais capable d’encaisser de grosses séances. Ayant subi jusqu’à 1h45 d’effort avec 3×15’ d’allure marathon, elle a montré son aisance à ce type d’allure. Elle sera un peu raide pour beaucoup à allure de footing (là où l’on privilégiera plutôt du coup une RA voire une RA MAX selon les profils). Par contre quand la vitesse augmente, la technologie Vibe prévue pour diminuer les vibrations tout en gardant le dynamisme de la chaussure fonctionne bien. C’est confortable de courir à allure marathon (à 15km/h en tout cas). Test Salomon Sonic RA Pro, RA Max et RA : 3 en 1 !

Semelle Contagrip : le must de l’adhérence !

En terme d’accroche, ce n’est certainement pas à Salomon que les marques de route auront à apprendre quelque chose. La technologie Contagrip utilisée par la marque depuis des lustres est aussi efficace sur la route que dans les trails. D’ailleurs, si vous mettez la chaussure à l’intérieur en les sortant de la boite, vous allez l’entendre en marchant sur du parquet ou du lino. Il y a un bruit de succion, comme si la semelle collait au sol. Et bien en courant sur route mouillée, c’est cette adhérence que l’on va retrouver et qui est très sécurisante.

Avec quand même un gros bémol (pour moi)

Un classique que j’ai déjà eu dans plusieurs chaussures et qui avait atteint son paroxysme avec la Hoka Clayton… chaussures que je ne pouvais pas porter plus de 30 minutes sans… sévères frottements… car j’ai le pied long (taille 46 en Salomon) mais très, très fin. Ça veut dire que je dois serrer fort les lacets pour que mon pied soit bien calé, et ce quelle que soit la marque. Alors quand il y a un renfort tout le long de la chaussure pour garantir que le pied ne bouge pas… il suffit qu’il soit mal placé pour qu’il frotte sous mon pied, à l’intérieur au bord de la voûte plantaire. Ça n’a pas manqué ici, après ma sortie d’1h45, j’avais une belle cloque ! Je ne l’ai remarqué qu’après 1h30, donc le problème est bien moins important que sur la Hoka… Mais quand même ! Dommage, j’envisageais vraiment de la prendre pour mon Marathon de Prague jusque là !

Test Salomon Sonic RA Pro, RA Max et RA : 3 en 1 !

Conclusion : très agréables à un détail prêt !

Pour moi, ces Salomon Sonic RA Pro et les déclinaisons RA et RA MAX valent vraiment le détour. En soi, la conception est classique et n’a rien de révolutionnaire. Mais elles se placent clairement dans « le peloton de tête » des marques spécialisées dans la route. Et en ajoutant quelques détails sympathiques, on se retrouve avec des chaussures confortables mais qui ne renient pas la vitesse, bien au contraire ! Si vous avez les pieds très fins, comme moi, n’oubliez pas par contre de lire le paragraphe précédent ! Sinon, c’est tout bon ! >> Achetez les chaussures Salomon RA homme >> Achetez les chaussures Salomon RA femme

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

4 COMMENTS

  1. Merci pour tes articles!
    J’ai un pied fin, mais je déteste un laçage trop serré. Le laçage «papillon » est parfait pour moi. Il permet de bien maintenir le pied en place, talon à l’arriere, sans avoir besoin de trop serrer les lacets.
    Voilà une petite vidéo:
    https://m.youtube.com/watch?v=Fqw9MOPrK-M

    (Les boucles entre les trous 1 et 3, comme du la vidéo, est ce qui me convient le mieux!)

  2. Hello niko

    Merci pour tout tes articles.
    Tu compte courir ton marathon avec quelle chaussure finalement.
    J’ai eu 2 paire de hoka et comme toi avec le pied fin ça frotte beaucoup.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here