Réussir une course ce n’est pas que le chrono !

5
1207
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après une course la question fatidique que l’on entend à longueur de journée est souvent « T’as fait combien ? ». Pourtant, réussir une course ce n’est pas que le chrono ou la place ! La performance est de loin la chose qui compte le plus lorsqu’on parle de réussir une course. Le superficiel du chrono ou du classement prend parfois une place bien trop importante…

Le chrono ce n’est que du bonus !


Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Être content et fier lorsqu’on réussit à battre son record est super important. Si on s’entraîne fort, il faut fêter les victoires obtenues lors des compétitions. Surtout qu’on n’est jamais sûr d’avoir l’occasion de battre ce record à nouveau… En profiter est donc primordial. Fêtez dignement vos performances et soyez fier de vous ! Mais ne jugez pas pour autant la réussite d’une course uniquement à l’aspect performance pure. C’est pour moi beaucoup trop réducteur…

>> Le chemin est tout aussi important que le but

Réussir une course, c’est y prendre du plaisir !

Vous le savez, pour moi, le plaisir de courir est une priorité. Si on ne prend pas de plaisir sur une course, même s’il y a record au bout, c’est qu’il y a un problème. Battre un record ça peut être dur et douloureux, mais malgré tout on sait qu’on va en retirer une fierté personnelle à la fin, si on réussit à garder le bon rythme jusqu’au bout. Et puis beaucoup (moi le premier !) disent y prendre plaisir… C’est souvent ce qui fait que les coureurs sont catalogués comme maso j’imagine ?

Réussir une course ce n'est pas que le chrono !

À l’inverse, si votre plaisir n’est pas dans la performance mais dans le simple fait de profiter de l’évènement, de l’ambiance, du partage avec les autres coureurs… c’est tout à votre honneur de mettre d’abord ces aspects là en avant ! Le mot compétition ne doit pas forcément être pris dans son sens premier. Quelle que soit la manière dont on voit la compétition, cet objectif d’y prendre du plaisir est une priorité absolue, ne l’oubliez jamais ! 🙂

Réussir une course, c’est se dépasser !

Qu’importe le résultat, réussir une course peut simplement passer par le fait d’avoir tout donné. Si on s’est fait plaisir (voir point précédent) et qu’on a l’impression d’avoir donné son maximum, la course est réussie, c’est aussi simple que ça. Battre un record personnel, c’est l’affaire de beaucoup de facteurs. S’ils ne sont pas là le jour J, vous pouvez oublier votre record… Et c’est normal ! Après tout, un record c’est censé représenter notre meilleur jour, c’est normal de ne pas être capable de le battre à chaque fois, sinon ce serait trop facile…

Et puis, tout donner lors d’une course, si ça ne donne pas un record, ça donne au moins une belle séance d’entraînement ! On va au bout de ce que son corps est capable de donner et on travaille le mental. Comme ça, le jour où tout va bien, on est prêt à aller chercher le tigre qui dort à l’intérieur. Cet esprit de guerrier qui permet d’aller chercher du temps en fin de course quand c’est le plus difficile. Le travailler dans les jours sans, c’est le meilleur moyen d’être encore plus fort dans les jours avec !

Réussir une course ce n'est pas que le chrono !

Pas de record = plus de motivation à s’entraîner !

Un autre côté positif : si vous visiez un record sur une course mais que vous ne l’avez pas atteint… votre orgueil en prend un coup et vous allez être encore plus motivé pour retourner à l’entraînement. Comprendre pourquoi ça n’a pas marché, peut-être changer quelque chose dans sa méthode d’entraînement… Bref, s’assurer que la fois suivante sera meilleure. C’est en tout cas l’effet que ça a sur moi. J’apprends toujours beaucoup plus de mes échecs que de mes succès !

Au final, à moins d’une forme très mauvaise qui doit questionner en profondeur sur la manière dont on s’entraîne, il ne manque souvent pas grand chose pour que la fois suivante ça fonctionne ! Pas de jambes le jour J ? Mauvaise météo ? Mauvaise gestion de course ? Si vous pensiez être prêt mais qu’un gros facteur n’a pas été au rendez-vous, dites vous juste que la prochaine fois sera la bonne. Essayez de ne pas être défaitiste, le chemin en course à pied est fait de bonnes et de moins bonnes performances. Et il suffit souvent d’être patient pour obtenir ce que l’on veut.

>> Le travail paye toujours en course à pied

Réussir une course ce n’est pas une fin en soi !

L’important c’est de progresser sur le long terme ! Réussir une course, c’est bien, c’est le signe qu’on s’est bien entraîné et qu’on a tout géré comme il fallait le jour J. Mais ce n’est qu’une course. Il y en a plein d’autres ! La meilleure manière pour progresser sur le long terme c’est de faire son petit bonhomme de chemin… S’entraîner régulièrement et efficacement, sans faire les erreurs classiques… Continuez simplement vos efforts et la course réussie viendra forcément à un moment ou à un autre !

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

5 COMMENTS

  1. Article top (comme beaucoup de tes articles :)) qui est ultra-positif : j’adore !
    A ma dernière course, même si j’ai fait à peu près le chrono que je visais, je me suis rendue compte que le plaisir de la course passait aussi beaucoup par l’ambiance qu’il peut y avoir !
  2. Salut ! Je suis un entraînement polar qui me convient bien , mais je me pose la question suivante : une fois fini place à la course mais à quelle allure car il se base qu au cardio ?
    Y a t il une séance de mes entraînements qui peut m aiguiller ?
    Merci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here