La saison des duathlons/triathlons vient de reprendre, parfait pour terminer ce test de la tenue Compressport TR3 Brutal. C’est du triathlon, mais amis runners ne partez pas, le cuissard de compression running est quasiment identique. En fait la base est la même, il y a juste l’ajout de détails dédiés au confort à vélo dans la version triathlète. J’ai déjà pas mal utilisé mon cuissard de compression triathlon au printemps mais le haut a dû attendre que ça se réchauffe pour être de la partie. Mais depuis quelques temps les premières chaleurs sont arrivées au Québec et j’ai pu en profiter sur des entraînements bien ciblés. Mon test s’est fait sur des entraînements courts autant que sur des longs (jusqu’à 3h en Bike + Run). Et j’ai même fait une compétition avec. Bref c’est largement suffisant pour donner le verdict sur les produits de la gamme TR3 Brutal.
Compressport TR3 Brutal : le cuissard de compression triathlon + le haut

Test du cuissard de compression triathlon Compressport TR3 Brutal

Commençons donc par le cuissard Compressport TR3 Brutal. On sent tout de suite quand on le prend en main que c’est un cuissard fragile. Pas dans le sens « qui ne durera pas dans le temps » mais plutôt dans l’idée du « ne pas tirer trop fort quand on l’enfile ». Surtout si c’est votre premier cuissard de compression, ce conseil est vraiment à ne pas prendre à la légère sous peine d’arracher toutes les coutures de la ceinture ! On l’enfile délicatement en remontant étape par étape.

Une fois dedans, on a vraiment un effet « seconde peau » super confortable. On sent bien la compression mais aucune gène. Sur le cuissard de compression triathlon, le pad à l’entrejambe se fait totalement oublier en courant. Même avec ça c’est sûrement mon cuissard le plus confortable. Sur le vélo la minceur du pad n’est pas plus gênante que sur les autres tenues de triathlon. Ce n’est pas comparable au confort d’un cuissard de vélo évidemment. Mais essayez de courir avec un cuissard de vélo et vous m’en direz des nouvelles ! 😀

Compressport TR3 Brutal : le cuissard de compression triathlon + le haut

Le haut Compressport TR3 Brutal

Comme toujours chez Compressport, il ne faut pas avoir peur de passer pour un panneau publicitaire. Les références à la marque sont impossibles à manquer. Et même si on a déjà vu largement plus voyant que sur celui-ci, les logos sont gros ! Au final, ils jouent sur l’efficacité de leurs produits pour se donner ce droit. Car encore une fois ce haut Compressport TR3 Brutal est vraiment confortable et efficace. Bien taillé malgré mon physique longiligne, je ne flotte pas dedans ! À part un tout petit peu au niveau des biceps mais…. 99 triathlètes sur 100 ne rentreraient pas dedans si on se basait sur ma morphologie ! J’ai d’ailleurs été étonné par les photos qui donnent une impression de largeur d’épaule assez irréaliste ! Ne vous inquiétez pas je fais toujours 62 kg ! 😀

Bref c’est efficace, bien fitté, donc bon pour l’aérodynamique (même si on n’est pas sur un skinsuit) et surtout très respirant avec une maille super fine. Détail vraiment appréciable pour moi qui n’aime pas du tout la chaleur. Et le zip descend jusqu’au bas de la poitrine comme l’autorise la règle en triathlon donc pas de risque de se prendre une pénalité car on l’a descendu trop bas !

Compressport TR3 Brutal : le cuissard de compression triathlon + le haut

Autres points à retenir de cette tenue Compressport TR3 Brutal

Un intérêt non négligeable de cette tenue Compressport TR3 Brutal si on a le haut et le cuissard : les poches. 6 poches au total sur le haut et une à l’arrière du cuissard. Les tenues de triathlon sont généralement minimalistes (ma tri fonction Skins en a deux petites, c’est le maximum que j’avais eu jusque là, souvent c’est une seule ou pas du tout !). Bref, c’est un point à noter. Les poches ne sont certes pas profondes comme sur une tenue de vélo classique, mais elles permettent quand même d’avoir des gels et autres barres pour le ravitaillement pendant la course (ou de délester un peu son vélo si on a des soucis pour tout y ranger).

>> Acheter la tenue de compression Compressport course ou triathlon

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here