Après les cuissards compression, c’est l’heure de passer au collant compression. C’est de saison, on range les cuissards et on sort les collants pour quelques mois. Et comme pour le test des cuissards compression, ce test sera un comparatif entre un produit haut de gamme avec le collant compression Skins A400 et son challenger Kalenji Kanergy.

Collant compression Skins A400

Au premier regard le collant compression Skins A400 inspire le confort. Il est fin, très doux au toucher et possède des coutures totalement plates. L’enfilage confirme cette impression et même plus, on se sent vraiment à l’aise dans ce collant. Plus qu’un effet compressif, on ressent plutôt un maintien, un effet très ajusté qui donne l’impression de ne faire qu’un avec le collant.

Sur le terrain il s’avère tout aussi confortable. Le ceinture est agréable, elle tient bien mais ne serre pas la taille. Bref tout ça respire la qualité. Mais ce que j’ai préféré sur ce collant c’est l’impression thermique qu’il laisse, j’ai vraiment été bluffé. Qu’il fasse chaud, qu’il fasse froid, on est bien dedans. Malgré sa finesse, c’est étonnant mais il ne laisse pas passer le froid (bon on parle de froid léger bien sûr, pas de l’hiver québécois!). Il vous faudra débourser une belle somme pour acquérir un modèle haut de gamme de chez Skins.

Pour les entrainements difficile, le soutien musculaire du collant compression Skins A400 est idéal!
Pour les entrainements difficile, le soutien musculaire du collant compression Skins A400 est idéal!

Collant compression Kalenji Kanergy

Impression assez similaire quand on regarde le collant Kalenji Kanergy. Si l’ancienne version donnait vraiment l’impression que des pièces étaient assemblées ensemble pour en faire un collant (ce qui fonctionnait très bien, j’en ai usé deux avant de passer a ce nouveau modèle!), celui-ci est très bien fini. Quand on connaît le cuissard Kanergy on sait que ça va être confortable. A l’essayage on sent que c’est moins facile à enfiler que le Skins. Et pour cause, une fois complètement mis, on ressent là un vrai effet compressif. Rien de désagréable pour qui a déjà porté des manchons booster par exemple. Non on sent que la compression est ici active (le collant est labellisé Suportiv, le label compression Kalenji).

A la course? Pas de soucis en terme de confort, il remplit bien son job. Mais comme sur le cuissard, la ceinture faite d’une bande élastique est insuffisante à mon goût. C’est du coup une taille unique à la ceinture, si on est fin à la taille le collant va irrémédiablement descendre. Bon rien de très perturbant mais si je devais y mettre un défaut ce serait celui-là. Car pour le reste c’est très agréable de courir avec ce collant.

collant-compression-running-kalenji-kanergy

En terme de prix, il est vendu par Kalenji Running au prix très correct de 39,95 euros. Au regard de la qualité du produit, on en a pour son argent.

Verdict? Deux bons collants compression

Comme vous avez pu le lire plus haut, je suis globalement satisfait par ces deux collants compression. Toutefois je leur confère une utilisation différente. Le collant skins, moins compressif, plus confortable est dédié aux séances de qualité dans lesquelles j’aime ne faire qu’un avec mes habits pour être à fond dans la séance. Le collant Kalenji Kanergy est lui plutôt réservé au footing. Plus compressif il est idéal pour augmenter les bienfaits du footing, bien drainer et oxygéner les muscles (et du coup récupérer plus vite si c’est un footing de récupération).

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Décidé ? Si vous vsouhaitez opter pour le confort et la qualité de la gamme Skins c’est ici et pour Kalenji c’est par là !

N’hésitez pas à consulter les autres tests running pour compléter votre panoplie de runner!

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

5 COMMENTS

  1. Bon, faut être clair, il est peut-être bien le collant Kalenji, mais si le mec court comme ça longtemps, ça va surtout lui servir à éviter que sa rotule explose ! C’est quoi ces foulées de 7 lieues ? Ah c’est beau la course à pied comme ça, mais c’est les kiné qui vont être contents !

  2. Hello Niko,

    Très intéressant cet article et cet comparaison de deux bons produits pour des usages différents. Dirais-tu que le collant Kalenji Kanergie, correspond bien pour un coureur intermédiaire (que je suis) quî pourrait être utilisé lors de l’hiver québécois? Ou conseillerais tu un autre produit? Merci, super blog by the way !

    • Salut! Désolé pour le retard dans mon commentaire!!
      L,hiver, je n’utilise que des collants fins comme ceux-ci, même ici! J’en ai un, un pue plus chaud que j’ai acheté en cas de froid extrême mais… Je ne ressens pas le froid aux jambes en courant… C’est en haut qu’il faut se couvrir selon moi, les jambes sont en mouvements donc pas de soucis pour elles! 🙂
      Niko

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.