Motivation, Détermination, indispensable pour avancer !

0
637
Skechers Go Run 5
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Salut les Addicts ! Après un mois de Mai en demi-teinte, il était primordial de retrouver cette motivation, cette détermination qui fait avancer. Aujourd’hui je peux vous dire que ces deux facteurs sont à nouveau au top. Et ça fait toute la différence entre un entraînement correct et celui qui fait vraiment progresser. Ces facteurs ne se maîtrisent à 100%, mais s’assurer de faire l’entraînement qui nous fait plaisir joue pour beaucoup. En écrivant le plan de mon mois de Juin, la priorité a donc clairement été de faire quelque chose qui me convienne un maximum !

Gros entraînement, grosse récupération

Je suis dans une phase ou le volume d’entraînement est gros. Avec 250km de vélo cette semaine et 37km à pied, l’aspect récupération devient clé pour enchaîner sans se fatiguer. Plus je suis motivé et déterminé, plus je suis sérieux sur tous les détails. Que ce soit au niveau nutrition, hydratation, sommeil ou dans l’écoute de mes sensations au quotidien, j’essaye de mettre toutes les chances de mon côté. Et pour le moment mon corps me le rend bien. Avec encore une grosse semaine de volume à venir avant de relâcher un peu, aucune fatigue ni douleur particulière à déplorer. Bref tout les voyants sont au vert !

Comment commencer à courir efficacement et rester motivé ?

Beaucoup de volume et un peu de qualité

Comme toujours, j’essaye de respecter un équilibre entre volume et qualité. Pour ne pas stresser le corps au-delà de ce qu’il peut accepter, il faut faire les choses intelligemment. Sur mes 8 entraînements cette semaine, il n’y a eu que 2 fois de l’intensité. La grosse séance de course du mercredi (7x 1’30 r:1’30 + 2×600 r:3′ + 6′ allure semi) a été suivi par un jeudi studieux pour bien l’encaisser : 5km de run très lent le matin + 1h de vélo très cool le soir (60% FCM). Du biquotidien oui, mais du biquotidien qui fait récupérer et pas fatiguer. Tout l’art de la planification est de faire du volume utile et sans générer de fatigue. Pour l’instant ça fonctionne très bien, je vais essayer de continuer comme ça ! 😉

Détail des entraînements en sur mon compte Strava

Et sur le vélo ? Ça progresse !

Plusieurs semaines que j’attendais de pouvoir rouler à nouveau sur le circuit de Formule 1… Alors quand l’annonce d’une réouverture plus rapide que prévu a été faite j’ai enfourché ma bête et j’ai foncé ! Au sens figuré comme au sens propre. N’ayant pas de capteur de puissance je m’entraîne un peu à l’aveugle sur le vélo depuis quelques semaines. Je sens que les jambes sont bonnes mais mon juge de paix reste ce circuit… Et avec un vent presque nul, le test fut plus que concluant : 1h à rouler en position aero. Sur un bon rythme mais pas à fond… certainement un rythme que je pourrais tenir 1h de plus sans problème. La vitesse moyenne à 38km/h me laisse très confiant pour la suite. Surtout quand cette sortie fait 72km au total (avec un 6×1’/1′ en bonus !) et n’a pas vraiment généré de fatigue… Le footing à peine 12h plus tard passera comme une lettre à la poste…

Tout va bien pour le moment, ma forme au mois de Juin est sûrement au-dessus de celle de mon duathlon de Septembre dernier… Reste à continuer à s’entraîner fort, se faire plaisir et les résultats viendront tout seul non ? En attendant je pars me faire un petit reportage Intérieur Sport, c’est vraiment motivant pour aller s’entraîner !!

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
SHARE
Previous articleFaire du footing à différentes allures
Next articleCourir en été : 8 conseils pour faire avec la chaleur !
Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here