Aujourd’hui je vais vous parler de mon test de la chaussure trail Mizuno Wave Mujin 3. Un modèle censé vous cramponner au sol puisque, cocorico, c’est le logo Michelin que l’on retrouve sur la semelle de cette Mujin 3. Une chaussure de trail que j’ai eu l’occasion de tester dans toutes les conditions, l’automne québécois étant parfait pour ça. Entre les feuilles au sol, une boue bien présente grâce à la pluie et… un première tempête de neige que je vous avais fait découvrir en vidéo, il y avait de quoi faire !

Mizuno Wave Mujin 3 : Le trail tout confort !

Avec la Mizuno Wave Mujin 3, on a une chaussure trail de structure très classique. D’apparence un peu massive / rigide pour assurer une bonne stabilité dans les sentiers et avec une semelle plutôt épaisse pour ne pas sentir les aspérités du terrain et garder un confort au maximum. Sur ces deux points, je dois dire que le défi des ingénieurs nippons est réussi.

La Mujin 3 est une chaussure très confortable, agréable à courir. Si personnellement, je préfère des chaussures trail un peu plus souple et dynamique comme la Salomon Sense Ultra SG, ça se fait toujours au détriment des deux qualités que je viens de citer. Ici ces deux critères sont au maximum, on peut foncer sur les chemins en minimisant les risques de se tordre la cheville, la Mujin 3 est très sécurisante avec sa stabilité. On peut également passer sur les pierres et les racines sans ressentir quoi que ce soit. Encore une fois tout est affaire de compromis car c’est une semelle plus rigide qui permet cela, à vous de voir de quel côté de la balance vous penchez !

Une accroche digne de Michelin !

Si au premier abord, j’avais quelques doutes en regardant la semelle de cette Mizuno Wave Mujin 3, ils ont rapidement été balayés. En effet, les crampons de la Mujin ne sont pas forcément long, et ayant l’habitude de courir avec mes Salomon Speedcross dans la neige, j’avais peur que cette Mujin ne tienne pas la comparaison. Et bien je me trompais ! Si la Speedcross garde la tête du classement de l’accroche, elle a aussi une semelle qui n’est pas très polyvalente. les crampons s’usant très vite sur la route. La Mizuno Wave Mujin 3 a l’avantage d’être plus passe-partout ! Sur route, certes elle est un peu lourde (345g en 42) et pas aussi dynamique qu’une Rider évidemment mais elle passe quand même bien sur le bitume.

Et une fois sur les chemins boueux ou enneigés… C’est le pied ! La semelle Michelin montre toute sa qualité et les crampons XtaticRide, aussi peut imposant qu’ils ne paraissent sont vraiment efficaces. Les conditions étaient pourtant propices à de belles glissades, je jouais en plus avec ma GoPro donc sans regarder ou je mettais les pieds… Et pourtant pas pas de chute ni de frayeurs lors de mes sorties Mujin aux pieds !

Bref une chaussure de trail sécurisante que cette Mujin !

J’ajouterais que lorsque j’ai poussé un peu le rythme pour voir ce que ça donnait, elles n’ont pas bronché non plus, pas de glissade ! Bref efficace ces petites (façon de parler ! :)) chaussures de trail.

Vous pourrez la trouver au prix de 140 euros ici en modèle homme et ici en modèle femme (et toujours 15% de réduction avec le code RUNNINGADDICT sur les nouveautés). Les liens ci-dessus incluent également le modèle Gore-Tex pour un hiver au sec pour 10 euros de plus.

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

D’autres tests de modèles équivalents :

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

6 COMMENTS

  1. Merci pour ce test.
    J’hésitai à les acheter justement. Recherchant une chaussure qui protège bien les chevilles ton test ma convaincu 🙂

  2. J’avais la v2 des mujin et j’en suis très mécontent.
    Le mesh qui se déchire sur le côté avant de la chaussure, la rigidité de la semelle, le poids des chaussures. Sur la fin d’un trail avec passages dans la boue, j’avais l’impression d’avoir des boulets aux pieds.

    J’ai vu qu’ils avaient ajouté des bandes sur la 3, donc le mesh devrait mieux tenir le choc. A voir si les autres points se sont améliorés.

    • Salut @julien !
      Pour les mesh je suis clairement la mauvaise personne pour donner un avis sur cette partie des chaussures, avec mon pied fin, je n’ai JAMAIS déchiré un mesh… Merci de ton retour du coup il pourra peut-être éclairer les autres (même si tu parle de la Wave Nujin 2 et que j’espère ce point a été corrigé depuis ! :))

  3. Salut,

    J’ai les Speedcross et les Mujin3 pour un peu plus de polyvalence, mais je ne fais pas le même diagnostic. Je suis très déçu de l’accroche sur terrain gras, ça glisse en long et en latéral à un tel point qu’il est impossible de recommander cette chaussure pour quelqu’un qui la destine à une utilisation trail un peu sérieuse. Sur les sentiers de forêt par temps sec, elles sont bien, mais la plupart des chaussures de route aussi !
    Ceci dit, je leur ai trouvé une utilisation pour mes parcours 50% route ou terrain sec / 50% terrain technique (terre ou sable humide, etc), alors qu’effectivement, impossible pour moi de faire même 10% de route avec les Speedcross.

    • Salut @ts !
      Pour moi on jour dans une catégorie différente des Speedcross ! La crampons sont beaucoup moins imposants donc forcément l’accroche est moindre par rapport à celle-ci ! C’est comme en voiture comparer la grosse Jeep 4×4 et le SUV. Je n’ai trouvé aucune chaussure à part celles de Salomon qui ont la même semelle qui rivalise vraiment avec la Speedcross en terme d’accroche ! Mais ce type de semelle est moins polyvalent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.