Vous avez été nombreux à me questionner à propos du petit brassard que j’utilise depuis plusieurs semaines à l’entrainement et je vais vous en parler aujourd’hui.

Ce brassard est un Polar OH1, un petit capteur optique qui mesure la fréquence cardiaque. J’attendais beaucoup de ce petit brassard. Car encore aujourd’hui pour la mesure du cardio, je n’étais satisfait d’aucune des solutions du marché. Je vais vous dire si ça a changé !

Ce brassard Polar OH1, c’est en fait un mix entre une ceinture cardiaque et un cardio au poignet. Plus proche du cardio au poignet car la technologie est celle de la lecture optique. Les petites leds vertes vont envoyer de la lumière à travers la peau, au coeur des capillaires sanguins. Ensuite, le capteur analyse la lumière qu’il reçoit en retour. Ainsi, cela lui permet de détermine l’afflux sanguin et donc la fréquence cardiaque.

Fiabilité de la lecture optique VS ceinture cardiaque ?

Une technologie efficace mais qui a montré pas mal de limites en terme de fiabilité quand elle est utilisée via les montres running et avec le placement du cardio au poignet. Selon la forme de notre poignet, comment on sert la montre, on va avoir de la lumière extérieure qui va pouvoir perturber la mesure. La température joue aussi. En hiver, lors que la température est froide, les capillaires sanguins au niveau des extrémités deviennent tout petits, moins de sang circule au niveau des mains… et donc au niveau des poignets la mesure devient là aussi très compliquée.

Brassard cardiaque Polar OH1 VS ceinture cardiaque VS cardio au poignet

Voilà pourquoi j’utilise encore la majeure partie du temps une ceinture cardiaque thoracique si je veux mesurer précisément ma fréquence cardiaque à l’effort. Là on a une mesure directe des impulsions électriques envoyées par le coeur. Donc, si la ceinture a bien été humidifiée avant utilisation pour que la conduction électrique fonctionne, on a une mesure extrêmement fiable dès le début de l’entraînement.

Le problème de la ceinture cardiaque… c’est que niveau confort ça n’est pas top. Et quand on a un corps en forme d’allumette comme moi, c’est pire ! La ceinture à tendance à descendre si on ne la sert pas fort. Et si on la sert plus, ça rajoute encore un peu d’inconfort.

>> À LIRE AUSSI : Comment bien s’entraîner au cardio ?

Le Polar OH1 = le meilleur des compromis

Brassard cardiaque Polar OH1 VS ceinture cardiaque VS cardio au poignet

Bref, il n’y a pas de solution parfaite ! Mais sur le papier, ce brassard cardiaque Polar OH1 a la capacité d’être le meilleur des compromis. Et jusque là c’est exactement ce que j’ai pu observer. Je l’utilise à chaque entraînement ou presque depuis plus d’un mois maintenant… et je dois dire que les résultats sont plus que satisfaisants.

Je l’ai dit au début, la technologie de lecture optique de la fréquence cardiaque est bonne. C’est juste son utilisation au poignet qui rend la mesure moins fiable. En plaçant le Polar OH1 sur le biceps, on est sur une zone qui est beaucoup plus propice à cette mesure. Une zone qui est moins sujette au refroidissement en hiver. On peut avoir une mesure qui se rapproche de celle de la ceinture cardiaque.

Je dis qui se rapproche car la mesure par impulsions électrique est imbattable, c’est celle utilisée par les cardiologues. (avec plus d’électrodes et du matériel d’analyse un peu plus précis que Strava évidemment :D).

Brassard cardiaque Polar OH1 VS ceinture cardiaque VS cardio au poignet

Mais au final si vous allez à l’hôpital, on va vous mettre un petit capteur au bout du doigts. Outil qui va mesure votre fréquence cardiaque via lecture optique. Donc la techno fonctionne, j’imagine ? C’est juste qu’au poignet… et pour la course à pied en général… on en limite l’efficacité !

>> À LIRE AUSSI : Tout sur la fréquence cardiaque de réserve / la méthode de Karvonen

Conclusion de ce test du brassard cardiaque Polar OH1

Tout ça pour dire que ce brassard Polar OH1 est à mon avis un bon investissement. Car à part la première fois qu’on le met où ça semble en effet un peu bizarre… on l’oublie extrêmement vite. Beaucoup plus que la ceinture cardiaque et surtout il ne bouge pas d’un iota pendant l’effort s’il est bien placé dès le début.

Il y a quand même un inconvénient par rapport à la ceinture cardiaque. Sa batterie dure… beaucoup moins longtemps ! Il faut recharger le capteur optique assez régulièrement, environ une fois par semaine avec une pratique normale. C’est juste une habitude à prendre. Sinon… vous vous retrouverez comme moi avec une perte du cardio en milieu de sortie ! 🙂

Ce brassard cardiaque coûte 79 euros, ce qui est le prix d’une bonne ceinture cardiaque anyway. Vous trouverez un lien ci-dessous s’il vous intéresse. N’hésitez pas à poser vos questions au sujet de ce brassard si vous en avez !

>> Acheter le brassard polar OH1

2 COMMENTS

  1. Bonjour,
    J’ai besoin d’obtenir une FC très précise (car pathologie cardiaque), apparemment les bracelets ne sont pas du tout fiables surtout en tachycardie, et la sangle de poitrine pas forcément super confort.

    Est ce que tu as pu comparer les données de ton brassard VS de ta sangle de poitrine? pour voir si ça semble aussi précis ?

    Merci beaucoup !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.