Aujourd’hui je vous parle des Altra Lone Peak Neoshell. Comme j’avais beaucoup aimé les Altra Impulse, j’ai trouvé que tester un modèle de trail de la marque américaine pouvait être une bonne idée dans la neige québécoise. Compte-rendu de 3 semaines de test !

Altra Lone Peak Noeshell sur le papier

Pour la faire courte, cette Altra Lone Peak Neoshell est du très classique chez Altra. Du zero drop, du courir naturel, un concept éprouvé depuis longtemps et qui a construit la base de fidèles de la marque. À ça on ajoute l’habituelle toebox large (partie à l’avant du pied de la chaussure) pour que le pied puisse “travailler efficacement”, sans que la chaussure n’interfère (trop) avec le mouvement naturel du pied. Une semelle correctement cramponnée pour l’aspect trail et une membrane imperméable, le Neoshell, viennent s’ajouter à cela. Quand on la sort de la boîte c’est clairement l’aspect “mastoc” qui ressort mais au final avec 285g sur la balance ce n’est “pas si pire” comme on dit au Québec ! 🙂

altra running trail avec la lone peak neoshell 2.0

Altra Lone Peak Neoshell sur le terrain

Après 100km à courir avec ce modèle, je dois dire qu’elle fait clairement le job. Côté trail, les crampons, à défaut d’être très gros, sont efficace. Pas autant de traction que sur les Speedcross 3, mais c’est suffisant dans la majeure partie des cas. En footing dans la neige en tous cas, je n’ai jamais été en difficulté. La membrane Neoshell aura bien joué son rôle, gardant mes pieds au sec pendant toutes mes sorties, qu’elles soient pluvieuses ou neigeuses.

Concernant la foulée, même ressenti que sur les Impulse, ces Altra Lone Peak Neoshell cachent bien leur zero drop. En fait, on me demanderait si je cours à plat avec des chaussures, je ne pourrais pas l’affirmer à 100%. Bien sûr la différence avec les Mizuno Wave Rider 19 que je teste en parallèle est importante mais rien de dramatique. Mon pied fin est à l’aise malgré la toebox large. Le chaussant est vraiment intéressant, c’est relativement enveloppant du talon jusqu’au médio-pied. Avec un laçage efficace, qui ne bouge pas, le pied est bien maintenu. La toebox devient alors un avantage même pour le pied fin, la foulée peut totalement s’exprimer sans que le pied ne bouge dans la chaussure pour autant.

une semelle de trail pour cette altra lone peak neoshelll

Conclusion : Efficace, confortable, c’est Altra !

J’avais plutôt aimé les Impulse, cette Altra Lone Peak Neoshell m’a également semblé vraiment intéressante. Efficace en trail, permettant une bonne foulée, imperméable… Je ne suis pas non plus fan au point de vous dire que c’est la chaussure de l’année mais je ne lui trouve pas de gros défaut non plus. Ah si, les couleurs sont un peu tristes, je préfère largement le coloris très estival des Impulse ! 😉

Vous pourrez les trouver au prix de 150 euros ici pour les modèles homme et femme. (avec toujours 15% de réduc avec le code IRUN15 !)

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.