Bonne planification = Bon entrainement = Bons résultats !

3
3267
En fin de saison, on fait les compte !
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En route vers une nouvelle année ! L’hiver approche à grands pas et l’heure de penser à 2018 aussi ! Et comme je crois beaucoup aux bons résultats qui ne viennent que d’une bonne planification de l’entraînement en course à pied… Cette planification je la fais sur un an maximum. Car en un an il se passe à la fois peu et beaucoup de choses. Peu car on ne peut pas avoir 5 pics de forme par an. Beaucoup car chaque phase de l’entraînement a de multiples facettes pour un plaisir continuellement renouvelé. Sans aller dans un détail extrême, encore faut-il planifier ces différentes phases, construire une logique d’entraînement qui fait progresser et amènent à la forme espérée !

Le choix des compétitions objectif !

Pour moi, tout commence par le choix des compétitions objectifs. Rien n’est fait au hasard. Pour que les résultats soient à la hauteur, elles sont placées stratégiquement. Par exemple en 2018, je prévois de courir le semi-marathon de la Nouvelle-Orléans le 3 mars (rien au hasard non plus sur le lieu, ça va être magnifique !!). Placé plus de 4 mois après ma reprise de la course, il y a de quoi monter tranquillement en puissance.

Ensuite, c’est mon gros défi triathlon du Ironman 70.3 qui arrive fin juin. À nouveau 4 mois pour réussir à trouver le meilleur équilibre de forme dans les 3 sports. Mais au final, la préparation de mon semi-marathon se fera déjà en pensant au triathlon… Rien n’est fait au hasard !

Comment préparer 2 courses à la fois ?


4 mois entres deux compétitions objectifs c’est parfait si on veut les préparer de manière très spécifique ! Et puis le semi-marathon est une distance intéressante pour cela. Il génère beaucoup moins de fatigue qu’un marathon, sans être trop éloigné en terme d’allure du Ironman 70.3. L’avantage du semi-marathon est qu’on peut faire un entraînement proche de celui pour le marathon et être performant. Tout est pensé pour progresser de manière globale car à moyen terme je n’oublie pas le marathon, je ne compte pas rester sur les 2h55 de Paris 2017

mon marathon de paris 2017

La deuxième partie de saison reste floue

Ce que j’ai appris ces dernières années, c’est qu’un an avant, je n’ai aucune idée de ce que je voudrais faire une fois l’été venu. S’inscrire un an avant une compétition ce n’est pas mon truc. J’ai besoin de spontanéité, de suivre mes envies pour planifier la suite. Et ça n’arrivera qu’après avoir fait mes deux premières compétitions objectifs. Cette manière de faire n’est pas compatible avec certaines grosses courses où il faut s’inscrire à l’avance mais tant pis.

Si le Marathon de Chicago me fait de l’oeil par exemple pour l’an prochain… au prix du dossard je ne prendrais pas le risque de m’inscrire pour le regretter ensuite. Mais j’avoue que le fait de préparer un marathon d’automne m’intéresse… Philadelphie, Las Vegas ou tout simplement Le Petit Train du Nord au Québec ? Les choix ne manquent pas ! Ou bien de finir sur un gros été de triathlon si ma première expérience est probante ? Rendez-vous cet été pour connaître le détail de ma deuxième partie de saison ! 🙂

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
SHARE
Previous articleLes médailles de finisher, un symbole futile ?
Next articleJe cours donc je suis

Athlète touche à tout, de l’athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon.
Autodidacte passionné des méthodes d’entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise “S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux” pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

3 COMMENTS

  1. Bonsoir
    Moi aussi je commence a planifié mon programme
    J ai déjà fait il y a un mois les 10km de Rouen et je prévois début février un autre 10km en Normandie ! mais mon objectif est le semi de Cannes le 25 février bref presque 4 mois pour s y préparer et le faire en 2h
    Bon entraînement et bon courage à tous !
  2. Moi gros objectif pour ma saison à venir : – le semi marathon de Strasbourg et le marathon des vignobles à Molsheim (67) ou je dois enfin passer sous les 3h. Reprise de l entraînement lundi après une blessure qui m’a tenue éloigner 9 semaines de mes baskets. ^^

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here