C’est parti pour le test de la version hiver 2019 de la tenue Kalenji Kiprun Warm ! Déjà, Me direz-vous peut-être ? Oui et c’est tout à fait volontaire. Car l’automne au Québec ressemble beaucoup à l’hiver en France. Et cette tenue a avant tout été pensée pour l’hiver français. Bref avec des températures régulièrement proche des 0 degré et une humidité importante… Ça a donné de quoi se faire un avis complet sur cette tenue Kalenji Kiprun Warm. En tous cas, à 35€ le haut et 30€ le collant, on a une tenue pour le prix d’un collant seulement dans les autres marques, c’est un premier bon point.

Tenue hiver Kalenji Kiprun Warm 2019 : fin mais chaud !

Test tenue hiver 2019 : Kalenji Kiprun Warm

Quand j’ai reçu ce collant et ce haut Kalenji, j’ai eu un petit doute. Le tissu m’a semblé très fin par rapport à l’objectif de courir entre 0 et 10°C. J’ai tout de suite voulu en avoir le coeur net puisqu’il faisait 2°C dehors, je suis sorti pour un mini-run test de 30’. C’était un des premiers runs de reprise donc pas question d’aller vite et il y avait du vent… Bref les conditions parfaites pour ce test. En dessous j’ai enfilé en première couche mon t-shirt avec ceinture cardio intégrée (3 ans d’utilisation et toujours fonctionnel !). Pas de veste en complément, juste le haut Kalenji Kiprun Warm. Et évidemment le collant. Le but est vraiment de tester s’il résiste aux températures fraîches.

Un premier test vraiment satisfaisant

Passé les 3-4 premières minutes où j’ai eu un peu froid (sensation normale et que je conseille d’avoir en tout début de sortie, voir ici pour en savoir plus), tout s’est passé comme espéré. Un réchauffement progressif jusqu’au point du « ni chaud ni froid » qui est si dur à trouver lorsque l’on court !
Au final la relative finesse du tissu cache quelque chose. On ne s’en rend pas compte au début, mais le doublage du collant et du haut est dans une matière proche du polaire. Placé dans une sorte de quadrillage, cela n’empêche en aucun cas le mouvement (j’ai connu des collants chauds mais extrêmement peu flexibles à cause de la couche de polaire uniforme). Bref côté maintien de la chaleur c’est validé ! Je l’utiliserai sûrement, même au coeur de l’hiver, avec une veste par-dessus.
Test tenue hiver 2019 : Kalenji Kiprun Warm

De bonnes astuces pour réguler la température

Quand on achète du Kalenji régulièrement, on sait que les concepteurs vont toujours réussir à nous surprendre. C’est encore une fois réussi avec des petites astuces bien pratiques pour réguler sa température.

Une double fermeture éclair au niveau du col :

L’intérêt que j’ai trouvé énorme à ce système est qu’il permet d’ouvrir légèrement la fermeture du bas pour se refroidir si besoin, sans avoir à descendre la fermeture au niveau du col. En hiver on veut toujours avoir quelque chose autour du cou pour bien se protéger du froid. Mais si on a un peu chaud… Avec ce système on peut quand même créer une ouverture pour faire passer l’air au niveau des poumons, top !

Test tenue hiver 2019 : Kalenji Kiprun Warm

Des manches qui se terminent en gant ou en moufle :

En fait le bout des manches est top car il permet de faire à peu près ce que l’on veut. Avoir les mains à l’air ? Les mettre dans une sorte de gant qui laisse les doigts à l’air et qui permet de mettre un vrai gant par dessus ? Ou encore retourner le bout de la manche pour en faire une sortie de moufle ? Ces 3 options sont possibles avec cette tenue Kalenji Kiprun Warm.

Test tenue hiver 2019 : Kalenji Kiprun Warm

Trou pour laisser passer la montre :

Ce n’est pas forcément une innovation mais c’est toujours un plus. Le trou dans la manche placé exactement à l’endroit où va ressortir la montre, c’est top. Ça peut laisser l’opportunité d’utiliser son cardio au poignet. Personnellement pour éviter les entrées d’air dans la manche, je préfère utiliser ma ceinture cardiaque et caler la montre exactement comme il faut pour éviter toute entrée d’air (ce qui implique passer des bouts de manche sous la montre et donc plus de lecture optique du cardio au poignet !)

Test tenue hiver 2019 : Kalenji Kiprun Warm

Une bande réfléchissante qui fait le tour :

C’est un détail encore une fois mais un détail important quand on court en hiver car il fait souvent nuit. Et pour courir la nuit en sécurité, ça nécessite ce genre de bande réfléchissante d’environ 1 cm et qui fait tout le tour au niveau de la ceinture.

Et le collant Kalenji Kiprun Warm ? Fonctionnel !

Que dire de plus qui serait spécifique au collant Kalenji Kiprun Warm ? Principalement qu’il est bien taillé, tient bien en place. Bref, le confort est juste comme il faut et c’est un critère important pour être à l’aise à courir en hiver. Il contient une grande poche dans le dos pour mettre ses clés ou autre. Une fermeture éclair au niveau des jambes pour faciliter l’enfilage et le désenfilage… Bref c’est un bon collant !
Test tenue hiver 2019 : Kalenji Kiprun Warm

Deux fois moins cher que la concurrence et efficace

Surpris ? Non ! Encore aujourd’hui, je pense que Kalenji n’est pas assez mis en avant tellement leurs produits sont intéressants. Je ne dis pas qu’ils sont forcément meilleurs que la concurrence ! J’ai un haut Mizuno Breath Thermo par exemple qui est vraiment top pour l’hiver. Mais la différence c’est que pour le prix d’un haut Mizuno, je peux avoir le haut + le collant chez Kalenji !
>> Pour acheter le collant (homme ou femme), cliquez ici
>> Pour le haut (homme ou femme), c’est par là
Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

11 COMMENTS

  1. Bonjour,
    merci pour cet article, je vais faire un tour chez Decathlon.
    J’ai lu également l’article, très utile, de 2013 à propos des sous-vêtements mais j’ai cherché, en vain, s’il y avait quelque chose sur les chaussettes, particulièrement d’hiver, et n’ai rien trouvé.
    Je suis un habitué de Compressport, mais il y a peut-être mieux.
    Cordialement.
  2. Salut Niko,
    Francais vivant au Canada et coureur comme toi, mais moins rapide que toi 😉 j’apprecie la plupart des produits Decathlon. J’ai vu avec surprise que Decathlon est present a Montreal, mais malheureusement j’ai 400km a faire pour y acceder. Sais-tu quand la vente en ligne sera effective?
    • Salut !
      Je ne sais pas si c’est d’actualité pour eux ! Ils sont encore trop petit en amérique du nord pour ouvrir ce genre de service de manière rentable ! Mais ça viendra sûrement !
      Je ne sais pas ou tu habites, mais d’autres ouvertures sont prévues en 2019 à Québec entre autre ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.