Aujourd’hui je vous parle du livre de recette spécial course à pied : Run Fast Eat Slow. En soit, on pourrait dire que ça n’a rien d’excitant tellement le marché des livres de recette est saturé… Mais c’est le premier à m’avoir attiré au point de vouloir le lire et ensuite d’en essayer les recettes. Ne me demandez pas si c’est parce qu’il est meilleur que tous les autres livres de ce type car je les feuillette mais je n’ai jamais vraiment pris le temps d’en étudier un en détail. Peut-être, par contre, que celui-ci avait des arguments différents qui m’ont inconsciemment poussé à m’y intéresser plus…

Run Fast Eat Slow par Shanane Flanagan

Pour ceux qui suivent l’actualité de la course à pied et en particulier en Amérique du Nord, le nom de Shalane Flanagan ne sera sûrement pas inconnu. Oui, elle est l’auteur du livre Run Fast Eat Slow en compagnie de Elyse Kopecky, mais pas que. C’est aussi une des meilleures coureuses américaines actuelles. Et en terme de marketing elle ne pouvait pas faire beaucoup mieux que de gagner le marathon de New-York… Ce qu’elle a réalisé en Novembre dernier. Je ne sais pas si on peut objectivement dire que c’est grâce aux recettes de ce livre mais en tous cas elles ne doivent pas être mauvaises pour un sportif ! 😉

livre de recette Run Fast Eat Slow
Crédit photo : www.flotrack.org

Du bon sens et du bon goût !

La philosophie de Run Fast Eat Slow ? Avoir une nutrition à la fois adaptée pour le sport et qui donne envie d’être mangée ! Je pourrais comparer leur manière de voir les choses à ma philosophie « S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux » au final. On ne compte pas les calories, on s’autorise des recettes 100% plaisir, gourmandise… On trouve des recettes qui remplissent pleinement nos besoins nutritionnels de sportifs mais qui sont donc aussi vraiment délicieuses et ça c’est le plus important ! Les quelques chapitres d’introduction qui montrent ces valeurs ont suffit de me convaincre d’essayer les recettes…

Mes 3 recettes préférées

Le Quinoto de courgettes

J’aime beaucoup le quinoa, la courgette, le parmesan et l’ail. Ça tombe bien cette recette est composée quasi exclusivement de tout ça ! Difficile donc sur le papier de ne pas l’aimer. Et bien dans l’assiette, c’est excellent ! Le mélange des saveurs et des textures est top ! Ça prend plus de temps à préparer qu’une casserole de pâtes évidemment mais… Ça n’a rien à voir ! Compter 30 à 45 minutes au total pour la réalisation. Vous devrez en plus rester dans le coin car il faut mélanger souvent. Mais rien de compliqué à faire et ça c’est le principal pour moi ! (Je suis le premier à mettre une recette de côté si je vois qu’il y a un élément un peu chiant à faire je l’avoue !).

Astuce : Comme pour beaucoup de recettes de ce type, je rentabilise le temps passé en en faisant 6 à 8 portions même si nous ne sommes que deux. Le temps passé à préparer ce quinoto est ainsi utile pour 3 ou 4 repas !

Run Fast Eat Slow : un livre de recette différent !
On peut trouver le livre Run Fast Eat Slow ici !

Le velouté de carottes au gingembre

Si vous êtes déjà intéressé par la cuisine, ça vous semblera basique. Je pense que ce type de soupe est un grand classique car c’est très bon et très facile à faire. Encore faut-il se lancer… Ce n’est pas le manque d’envie qui m’a empêché de tester régulièrement de nouvelles recettes jusque là. Plutôt la flemme. Quand on a déjà plein d’activité au quotidien, rajouter le fait de cuisiner par-dessus… Bref tout ça pour ça… Cette recette est très simple et tient dans son nom. Si vous aimez les carottes vous allez l’adorer ! Pour preuve, j’en fait maintenant plusieurs fois par mois ! 😉

Burritos préparés à l’avance…

Encore une fois, cette recette de burritos est simple comme bonjour à faire mais… Il faut y penser ! Car l’intérêt de la recette (en plus de contenir des oeufs, des épinards et des haricots noirs/rouges, 3 aliments clés pour moi !) est de proposer de congeler les burritos une fois réalisés. Et d’avoir à disposition quelque chose de nutritif, qui se réchauffe en quelques minutes et qui ne demande aucune préparation supplémentaire… C’est un plus non négligeable pour le quotidien d’un sportif !

Run Fast Eat Slow : un livre de recette différent !

107 recettes pour chaque moment de la journée…

Vous dire que j’ai testé les 107 recettes de Run Fast Eat Slow serait mentir. Mais j’ai apprécié celles que j’ai tenté de réaliser. Et j’ai simplement apprécié feuilleter ce livre régulièrement. Car il est bien fait et illustré de belles photos de cuisine mais aussi de course avec Shalane Flanagan à l’entraînement… Bref un livre de cuisine qui sait parler aux coureurs ! Au final, jetez un oeil à la couverture, elle est simple mais elle résume bien ce qu’on trouve à l’intérieur !

>> Cliques ici pour acheter ce livre de recette pas comme les autres !

PS : Et puis le titre Run Fast Eat Slow est un des meilleur conseil à donner que ce soit pour la course ou pas… Je ne parle pas du Run Fast… Mais du Eat Slow ! Manger lentement, prendre le temps de mastiquer… trop souvent négligée et pourtant à la base d’une bonne digestion ! C’est ainsi que je referme ma parenthèse de faux nutritionniste qui n’a aucune prétention de l’être ! 😉

>> Et pour plus de revue de livres sur la course à pied, c’est par ici !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.