La lampe frontale led fait partie de ces équipements assez dispendieux et pour lesquels on hésite un peu à mettre le prix, au même titre que les bâtons, et que l’on laisse aux ultra-traileurs. En même temps, pas d’une très grande utilité si l’on ne court jamais de nuit. Mais ceux qui ont commencé avec une frontale plus “bas de gamme” ou “premier prix” et qui ensuite ont investi dans une bonne lampe frontale led comprennent. Bon je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur l’utilité ou non d’une lampe frontale, passons aux caractéristiques de la lampe frontale led Black Diamond Sprinter que j’ai testé.

Les caractéristiques de la Black Diamond Sprinter

-Une led blanche à l’avant : éclairage max 130 lumens
-Trois led rouges à l’arrière
-Une batterie rechargeable à l’arrière
-Autonomie : 6 heures annoncées sur mode maximum (130 lumens) jusqu’à 42h en mode faible – Selon mes tests, éclairage qui commence à diminuer au bout de 5h à 100% et s’éteint à 5h15
-Portées max: 30 mètres
-Poids 111g (105 selon leur site)
-Étanchéité : IPX4 (éclaboussures et projections)
BD620620ULBLALL1.html#start=6″>site)
-Prix : 60 euros ici

lampe-frontale-black-diamond-sprinter-3

Lampe frontale en main

Lorsque j’ai eu cette Black Diamond Sprinter dans les mains, la première chose qui m’est venue à l’esprit est la légèreté du produit. Petite appréhension quand même car c’est la première fois que j’ai une lampe frontale led avec une batterie rechargeable à l’arrière. Mais les charges sont très bien réparties, les réglages sont simples, précis, ne bougent pas et l’élastique central permet de bien caler la frontale (mais qui peut gêner les hommes ou les femmes qui ont les cheveux longs et qui courent avec une queue de cheval).
La lampe frontale ne prend pas de place et son poids plume est appréciable autant sur la tête que dans un sac à dos.

Très simple d’utilisation une fois que l’on a lu la notice d’utilisation. Un bouton à l’avant, un bouton “tactile” sur le côté et un bouton à l’arrière pour les leds rouges.
Une première prise en main très positive donc, qui donne envie d’aller courir dans la nuit et de tester cette lampe.

black-diamond-sprinter-3-leds

Notice d’utilisation

Pour ceux qui ont la flemme de lire ça voici quelques éléments qui pourront vous aider. Une fois bien positionnée sur la tête (principe de la lampe frontale hein) une pression sur le bouton à l’avant allume la led à intensité 75% et allume par défaut les leds rouges.
Une pression prolongée sur ce même bouton pendant quelques secondes fera passer l’intensité à 100%.

Une pression encore plus prolongée et l’intensité diminuera petit à petit. Lâchez le bouton pour vous arrêter où vous le souhaitez. Tapotez sur le bouton situé sur le côté pour mémoriser le réglage qui vous convient. Tapotez de nouveau et revenez à 100%.Pour éteindre les leds à l’arrière, appuyez sur le bouton et le tour est joué. Il est aussi possible de n’allumer que les leds à l’arrière. Une pression: clignotent doucement ; deux pressions : clignotent vite ; trois pressions : éclairage fixe.

lampe-frontale-black-diamond-sprinter

Sur le terrain

J’ai testé cette lampe frontale led sur quelques petites sorties mais aussi sur le duo nocturne de Ledenon. Cette course fût parfaite pour vraiment la tester. Bien que courte (12km), elle était rapide, pas mal de monotraces en sous bois, un peu technique et des pistes plus larges. Aucune gêne pendant la course, la frontale n’a pas bougé une fois bien réglée et les réglages de l’intensité se font facilement pendant le course.

Je n’ai trouvé que des points positifs à cette frontale sauf deux choses. Le fait que les leds à l’arrière s’allument automatiquement. Très bien pour la sécurité si l’on court sur route (et de plus en plus demandé dans la liste du matériel obligatoire sur les trails) mais un peu agaçant en course avec du monde autour qui te disent “oh tu clignotes toi”. Mais bon cela relève plus du petit détail et de préférence.

L’autre point et lui un peu plus gênant. Le faisceau de cette lampe frontale led est très large. Ce qui est agréable sur les pistes large type DFCI ne présentant pas de portions techniques. Cependant sur les petits monotraces très étroits et techniques j’aurai aimé bénéficier d’un faisceau moins large et plus concentré mais aucune possibilité d’effectuer ce réglage avec cette Black Diamond Sprinter dommage.

test-lampe-frontale-black-diamond-sprinter

Verdict sur la lampe frontale Black Diamond Sprinter?

Un grand oui pour cette lampe frontale led, qui bénéficie d’un très bon rapport qualité prix, simple d’utilisation, légère et qui éclaire vraiment bien. En tout cas, cette frontale possède toutes les caractéristiques dont j’ai besoin en ce moment.

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à commenter, je vous apporterai la réponse !

>> Acheter cette lampe frontale Black Diamond ici

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.