Je commençais à ronger mon frein en attendant ce retour à l’entraînement. Passer d’un plan d’entraînement marathon à trois fois rien pendant la phase de récup, ça fait un vide ! Un vide déprimant mais nécessaire pour que le corps se régénère après ce Marathon de Paris intense.

Je n’ai rien lâché pendant la course, je n’ai rien lâché non plus sur le respect du plan de récupération que je m’étais concocté. 0km de course la première semaine, 25km la seconde principalement avec ma sortie de 13km à J+14 du marathon. C’est plus dur de ne pas s’entraîner que d’enchaîner les grosses semaines !

Moralement c’est la déprime, physiquement il y a un manque… Mais c’est fait et c’est l’heure de repartir tranquillement de l’avant.

Retour à l’entraînement S+3 après le marathon

Tranquillement remettre du volume dans mon entraînement, tester la machine pour voir comment elle répond… C’était l’objectif de cette 3ème semaine post marathon. En terme de volume je voulais repasser entre 50 et 70% du volume marathon. Avec 42km de course et 75km de vélo c’est réussi de ce côté là. (pour voir le détail abonnez vous à mon compte strava en cliquant ici)


En terme de contenu, c’était une semaine test. J’ai testé la forme sur de l’endurance fondamentale “maximale”. En gros courir à 147 bpm (75% de mon max) et voir à quelle allure ça me mène. Avec un 4’30/km je valide la même niveau que quelques semaines avant le marathon. L’endurance ça va… La vitesse beaucoup moins !

Pas de surprise en sortant d’un marathon mais j’ai voulu remettre du rythme 5km le dimanche (5x1000m en 3’15-3’20) et les sensations sont vraiment mauvaises. Je n’en ai fait que 3 tellement ça n’allait pas. Une impression d’être constamment à fond qui ne me correspond pas… J’ai du coup changé la fin de séance pour 5x200m r:1′ pour tenter de remettre du rythme… C’est pas ça mais ça va revenir je vais y travailler ! 😉

Soigner le mal par le mal !

Je suis inscrit dès dimanche prochain sur un 10km… Je ne sais pas encore de quelle manière je vais approcher cette course car vous vous en doutez je n’ai pas vraiment de repère sur ce type de distance. Dans tous les cas, ce sera un bon exercice pour préparer la suite, je veux faire tomber les records au 5km et au 10km d’ici l’été, qu’on se le dise ! Le programme sera donc le suivant si tout va bien :

  • 7 Mai : 10km de Lévis
  • 21 Mai : 5km de Longueuil
  • 27 Mai : 10km d’Ottawa

De quoi reprendre le rythme et marquer le coup en Juin si nécessaire mais idéalement je voudrais qu’Ottawa soit la course référence, il y a du monde qui court vite, le parcours est presque tout plat, c’est l’endroit idéal pour battre mon record de l’an dernier !

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

2 COMMENTS

  1. Bon courage pour la reprise de l’entrainement.

    Je suis totalement en phase avec toi sur la frustration que tu as du ressentir quant au fait de devoir te limiter, mais ceci est une phase indispensable pour éviter le risque de blessure comme tu nous l’as répété des dizaines de fois 🙂

    Si seulement on était des machines :p

    Je vois que tu vas enchainer pas mal de courses en compétition, bon courage et franchement, j’espère que tu va battre ton record 😉

    Pour ma part, je préfère quand même programmer une seule compétition par mois, pour ne pas trop tirer sur le corps et pouvoir davantage me concentrer sur des entrainements un peu plus ciblés sur mes axes d’amélioration. Je trouve que j’ai nettement plus de résultats ainsi 🙂

    Mais personne n’est pareil et je sens tout de même qu’un beau record t’attend 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.