corrida de noël issy logoIl faut le dire ce n’est pas un chrono que j’allais chercher en courant la corrida de noël d’Issy les Moulineaux. Sinon je serai resté au lit ! Non, quand l’occasion est venu de récupérer le dossard de Charlotte et que j’ai dit oui, c’était en sachant que de nombreux twitos seraient présents et que je pourrais discuter running avec d’autres addicts. Alors quand Charlotte (alias le Hibou Doré) nous a proposé un rendez-vous précourse chez elle, aucune hésitation cette course est faîtes pour moi !

EDIT : C’est un des premier compte-rendu de course que j’ai publié sur Running Addict, c’est collector ! (mais soyez indulgents ! ;))

Préparation de la corrida de noël avec thé et fondant au chocolat

Arrivée à Issy au milieu des pères noël qui préparent le 10km déguisé, ça met tout de suite dans l’ambiance. Une fois au chaud, un thé miel citron entre les mains, tout va bien ! Premières discussions avec les premiers runners twitos présents. (voir photos ci-dessous avec leurs trombines, je suis encore en contact avec pas mal d’entre eux de temps en temps ! 🙂. Entre les malades, ceux qui ont une douleur et ceux qui ne sont pas en forme, c’est la fine équipe ! Ça discute dur niveau running et le temps passe vite ! Un dernier morceau de fondant au chocolat (une tuerie au passage!) et il est déjà l’heure d’aller courir! Hop hop hop!

La team twiter corrida de noël 2013
La team twiter corrida de noël 2013 – Crédit photo : Captain Phoenix

Première course de masse et première erreur

L’échauffement, un rituel indispensable qui aujourd’hui aura été perturbant. Par habitude des petites courses, j’aime réaliser l’échauffement au plus prêt de l’horaire de départ. Car on peut toujours se faufiler rapidement dans les premiers rangs quelques minutes avant le coup de pistolet. Mais là 3000 personnes au départ, ça se complique…

Pas venu pour la performance ok mais le running-addict est compétiteur alors quand il arrive au départ à côté du meneur d’allure 1h… Il commence à cogiter! Qu’est ce que je fais?? Mon parisien dans le métro? J’en vois qui enjambe les grilles de 2m de haut pour se placer… Non je resterai à ma place, on verra bien ce que ça donne.

Comment se court une corrida?

Nous sommes sur une corrida, tout rapport avec la tauromachie serait fortuit. Et bien pas tant que ça sur cette corrida de noël! Une trentaine de secondes après le coup de feu, on lance la montre au passage de la ligne et c’est parti pour un jeu d’équilibriste. Car remonter les coureurs n’est pas une mince affaire, c’est même une mission dangereuse car le peloton est compact. Passage sur les trottoirs, à droite, à gauche, c’est aussi fatiguant!! Mais à ce moment de la course, on ne s’en rend pas compte! Et puis comme l’a si bien fait remarquer Daddy the Beat, c’est fun! Le peloton devient moins dense, le rythme reste élevé jusqu’au 5ème km. 18’45 wahou je pensais pas être sur le rythme 37’30 avec cette remontée!!

Corrida de noël en action pour l'association Laurette Fugain
En action pour l’association Laurette Fugain – Crédit photo : Photo Running

Le 6ème kilomètre marque un coup d’arrêt… L’euphorie est passée, il est l’heure de payer la facture! Le rythme faiblit et les 3 kilomètres suivants vont être longs! Le but n’est plus de doubler mais de s’accrocher pour ne pas se faire doubler, Aïe! Envie d’arrêter… Une pensée pour les autres twitos… un photographe… J’en profite pour pointer de mes doigts le logo de l’asso Laurette Fugain que je représente sur cette course. Allez ça relance tout ça! Surtout quand le parcours nous offre une légère descente!

La fin de course approche déjà !

Un coup d’oeil sur ma garmin à 1km de l’arrivée, une petite accélération permettrait un sub 39′. Chrono qui serait satisfaisant vu la course… alors on je me motive ! Ça passe avec un petit 38’56. Les twitos défilent dans le couloir d’arrivée, on se congratule, c’est ça les bons côtés du running, j’adore !! Premiers débriefings qui continueront jusqu’au retour chez Charlotte et même après via twitter. Ah oui au fait il faisait super beau, mais ça aujourd´hui c’était accessoire ! 😉

Le running est un art, apprécions le à sa juste valeur!
Le running est un art, apprécions le à sa juste valeur!

Une course parmi d’autres, mais des rencontres qui ne s’oublieront pas!

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

2 COMMENTS

  1. J’avais fait cette course l’année dernière mais j’avais opté pour l’option déguisée. Je ne l’avais pas couru pour faire un temps et ça aurait été difficile car elle rassemblait beaucoup de personnes qui étaient là juste pour le fun. J’avais trouvé le parcours assez difficile car en 2 boucles avec une belle grande montée… qu’on se tapait donc 2 fois !
    Le 10 km non déguisé était aussi en 2 boucles ? Vous aviez une montée à passer aussi ou pas ?
    Et bien sûr, bravo pour ce beau chrono 🙂

    • Cette année nouveau parcours pour le 10km “officiel”, assez plat donc plus propice à faire un chrono! Enfin en partant dans les premiers en tous cas! 😀
      Par contre il me semble que la course des pères-noël passait par l’ancien parcours et donc la belle côte!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.