Aujourd’hui je voudrais vous donner ma recette des progrès en course à pied : courir pour le plaisir ! En 2014, j’ai commencé à retrouver ce plaisir de courir qui me manquait. Les performances ont recommencé à progresser, doucement. En 2015, courir pour le plaisir a pris tout son sens, j’ai beaucoup progressé. En 2016, je prévois de toujours garder en tête de courir pour le plaisir, à chaque sortie. Et pourquoi pas continuer de progresser au même rythme ? En tous cas, je suis convaincu que prendre plaisir à courir est une des clés.

Résolution 2016 : Courir pour le plaisir !

Courir pour le plaisir = plus de progrès !

À l’heure de vous donner mes résolutions pour l’année 2016, je ne vais pas vous conseiller de « faire plus de PPG », ou toute autre résolution que l’on prend en début d’année et qui tient difficilement plus de quelques semaines (jours?), même si ce serait une excellente résolution.

Non, cette année je n’aurai qu’une résolution et elle est simple : Courir pour le plaisir, le plus possible. En 2016, je vais essayer d’être encore plus fidèle à mon mantra « S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux ». Après une belle coupure annuelle, mon instinct de compétiteur a envie de grosses séances et de compétitions où mes limites physiques sont atteintes, c’est aussi ça mon plaisir. Mais si un jour, je n’ai pas envie d’aller m’entraîner ou si la séance du jour ne me botte pas… Je ne me mettrais pas de barrière à l’annuler ou à la remplacer. Le plaisir avant tout !

Pourquoi courir pour le plaisir fait progresser ?

Je l’ai déjà dit par ailleurs mais j’aime me répéter sur ce point car il est fondamental pour moi. Courez, souriez, faîtes ce que vous aimez, c’est ça la course à pied ! Pourquoi se faire ch*** à progresser si le plaisir n’est pas au top ? En tant qu’amateur, les progrès doivent être une conséquence du plaisir qu’on prend à s’entraîner ! Courez pour le plaisir les amis !

Et comme me le disait Marjolaine, 2016 sera une bonne année, c’est décidé. C’est décidé parce que c’est vous qui ferez de 2016 une bonne année en profitant de chaque source de plaisir que la vie peut vous apporter. Et vous êtes chanceux, vous courez, le plaisir est sous vos pieds ! ;)

Courir pour le plaisir = plus de progrès !

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Coureur expérimenté avec 18 ans de pratique en athlétisme, course sur route, trail. Je cours le marathon en 2h41. Je conseille les coureurs depuis 10 ans sur Running Addict et Campus.coach ! Auteur de 650 articles sur la course et 400 vidéos, j'ai lu plus de 200 livres et études scientifiques sur l'entraînement, la physiologie, le fonctionnement du corps humain et rencontré 100 professionnels de la course (coach, scientifiques, kinésithérapeutes, ostéopathes...) ces 10 dernières années. C'est ce qui me permet de vulgariser l'entraînement au mieux pour vous accompagner dans votre progression !

9 COMMENTS

  1. Vraiment super ce message. Je suis aussi tombé dans cette spirale de l entraînement et de vouloir bien faire. Mais on fait bien que si on se fait plaisirEt j avais mis le plaisir de côté.
    Carpe dieu,!,

  2. @laura Facile à prendre et ca va plus loin que le running j’ai envie de dire… Courir pour le plaisir… Vivre pour le plaisir dès qu’on en a l’opportunité ! :)

  3. @sylvain C’est facile de tomber dans cette spirale, très facile même ! Mais ne mettant le focus sur le plaisir de courir… ON se rend compte que ça marche aussi et que lors des périodes intenses, on a envie de courir même quand on est fatigué et que sans se plaisir on se forcerait à y aller, c’est tout benef de courir pour le plaisir ! :)

  4. Bonjour,
    Avant j’ai aimais courir, j’étais une vrais sportive, j’ai fais de l’athlétisme, du basket.. j’en passe.
    Ma passion a disparu avec l’aparut De mon Asthme en 2000, je n’arrive plus à courir, je suis vite essoufflée. Mais depuis quelque temps j’ai envie de reprendre la course à pied, aller courir le matin ou le soir. Mais j’ai peur de faire des crise. Avez-vous un conseil à me donner.
    J’ai 40ans , je suis passée de la taille 36 à 40, et je fais 70 kilos pour 1m72, mon mois me stress.
    J’ai envie de retrouver une belle silhouette.
    Merci d’avance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.