La Suunto 7 se place entre la Suunto 5 et la Suunto 9 dans la gamme Suunto, mais elle n’a rien à voir ni avec l’une ni avec l’autre. Mais en réalité, cette montre est un OVNI, développée conjointement par Suunto et… Google. En effet, la Suunto 7 est une montre connectée Wear OS sur laquelle Suunto a apporté son expertise sportive. C’est donc clairement la plus sportive des montres connectées Wear OS.

L’évolution de la Suunto 7 (les mises à jour) se fait sur 2 plans en parallèle :

  • Suunto développe la partie sportive
  • Google développe la partie connectée (Wear OS)

Fonctionnalités principales de la Suunto 7

De loin, la Suunto 7 a des airs de Spartan Sport. Mais dès qu’on la prend en main et qu’on l’allume, boum, on a un superbe écran AMOLED de résolution 454 x 454 pixels devant les yeux. L’écran n’a rien à voir avec les écrans transréflectifs auxquels on est plus habitués sur les montres sportives. C’est une smartwatch. Une grosse smartwatch quand même, même si son poids de 70 g est assez léger pour une montre GPS de cette taille.

L’interaction avec la montre se fait soit par l’intermédiaire de l’écran tactile, soit des 3 boutons (plus pratique lors d’une activité sportive). L’interface est complètement nouvelle, puisque c’est celle de Wear OS, dans laquelle Suunto a développé des widgets et applications supplémentaires spécifiques.

Suunto 7 : entre montre connectée et outdoor

Elle embarque tous les capteurs d’une montre GPS outdoor

  • Puce GPS / GLONASS
  • Capteur cardio optique
  • Altimètre barométrique
  • Boussole

On retrouve la centaine de profils sportifs des montres multisports Suunto, qui couvre tout : course à pied, vélo, roller, stand up paddle, même la natation en eau libre. Mais les fonctionnalités pour l’entraînement sont réduites. Il n’y a notamment aucune possibilité de programmer une séance de fractionné.

Suunto 7 : entre montre connectée et outdoor

Pour les aficionados des sports en pleine nature, l’argument massue de la Suunto 7, c’est la cartographie. Ou plutôt du package Suunto app + cartographie + cartes de chaleur. Pour commencer, la cartographie est du plus bel effet sur l’écran AMOLED de la Suunto 7, dont la résolution est 50% meilleure que celle des Fenix. Sur cette cartographie, on voit les chemins, la végétation, les courbes de niveau, etc. En plus de ça, on peut afficher les cartes de chaleur, par sport, directement sur la montre. Plus un trait est gros et coloré, plus il est fréquenté par des utilisateurs de montres Suunto.

Suunto 7 : entre montre connectée et outdoor

Enfin, Suunto a bien travaillé l’interface sur l’application Suunto pour smartphone. On peut voir les points de départ les plus fréquentés, tracer des itinéraires facilement en utilisant soit le fond de carte soit la carte de chaleur puis transférer l’itinéraire à suivre dans la montre.

Qui dit smartwatch dit généralement autonomie réduite et la Suunto 7 n’y fait pas exception. Prévoyez de la recharger tous les 1 ou 2 jours (en fonction de votre utilisation). En enregistrement GPS, elle ne dépassera pas les 10h, avec un mode économie d’énergie qui pourra monter jusqu’à 16h. Suunto a aussi pensé à développer un mode économique avec écran allumé en permanence.

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Le suivi d’activité quotidienne est assuré en parallèle par Google Fit et l’application Suunto

Toutes les fonctionnalités attendues d’une montre connectée sont gérées par Wear OS : smart notifications, météo, calendrier, Google Pay, téléchargement d’applications depuis le Google Store. Il y a donc de quoi faire de ce côté-là.

Suunto 7 : entre montre connectée et outdoor

À qui se destine la Suunto 7 connectée ?

C’est justement la question à laquelle il n’est pas facile de répondre. À la base, c’est une montre Wear OS, donc une montre qui se veut l’équivalent de l’Apple Watch pour les smartphones Android. C’est l’orientation des messages marketing de Suunto. Mais à côté de ça, c’est aussi une montre GPS avec cartographie, qu’on pourrait avoir envie de comparer avec une Fenix 6 Pro.

Je pense que la réponse se trouve dans la liste des outils pour l’entraînement. Au sein de la gamme Suunto, la montre conçue pour l’entraînement poussée, c’est la Suunto 9, pas la Suunto 7. Donc la Suunto 7 se destine plutôt aux sportifs qui pratiquent à la cool, pour le plaisir, sans viser d’objectif de chrono. Et qui veulent profiter d’une carto.

Suunto 7 : entre montre connectée et outdoor

Dois-je l’acheter ?

La Suunto 7 est une belle montre connectée, qui vous accompagnera 7 jours sur 7 dans toutes vos activités. Ce n’est pas une montre spécialisée, ni dans le triathlon, ni dans la recherche de la performance, ni dans l’aventure outdoor extrême. Elle n’est clairement pas destinée aux sportifs en quête de performance (pas de possibilité de programmer une séance de fractionné, pas compatible avec des accessoires comme une ceinture cardio, peu de métriques pour analyser sa charge d’entrainement).

C’est plutôt la montre connectée polyvalente, à porter au boulot, chez soi et en pleine nature (typiquement pour de la randonnée ou du trail à la cool).

>> Acheter la Suunto 7 via le lien Running-Addict :) 
(ce n’est pas plus cher et ça soutient le site ;))

Coureur expérimenté avec 18 ans de pratique en athlétisme, course sur route, trail. Je cours le marathon en 2h41. Je conseille les coureurs depuis 10 ans sur Running Addict et Campus.coach ! Auteur de 650 articles sur la course et 400 vidéos, j'ai lu plus de 200 livres et études scientifiques sur l'entraînement, la physiologie, le fonctionnement du corps humain et rencontré 100 professionnels de la course (coach, scientifiques, kinésithérapeutes, ostéopathes...) ces 10 dernières années. C'est ce qui me permet de vulgariser l'entraînement au mieux pour vous accompagner dans votre progression !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.