J’ai le plaisir de tirer le portrait d’une championne de France aujourd’hui. Mais je préfère parler de championne tout court. Car malgré une domination sans partage de sa catégorie espoir, rien n’empêche Jacqueline Gandar de rester humble, modeste et de penser à son coach, sa famille, ses camarades de clubs au moment d’une interview d’après course. N’est-ce pas ça la définition complète d’un champion?

Championne de France : une ligne toute tracée

J’ai eu la chance de la voir lorsqu’elle était benjamine (12ans). Car oui c’est une havraise elle aussi. Au HAC depuis ses débuts, attachée au club comme pas deux. Déjà à cet âge là on faisait le pari d’un bel avenir avec mon teammate. Je me rapelle lorsqu’elle était minime et qu’elle partageait un entrainement avec nous… Sûrement dotée d’un 2ème cœur et d’un 3ème poumon, elle avait beau faire la moitié de notre taille, faire deux fois plus de foulées pour nous suivre, c’était elle qui était la plus à l’aise pour parler… Bref, ça en disait long. Après avoir été très performante au niveau régional des catégories benjamine à cadette, notre coach lui a fait passer la vitesse supérieure. Progressivement, intelligemment, sans tomber dans l’excès. Certains font des performances dans les catégories jeunes par un très gros entrainement puis disparaissent ensuite, ce n’était pas son cas, elle en avait sous le pied.

Une charge d’entrainement qui augmente en junior et encore en espoir… Et ça paye! Depuis un an on ne l’arrête plus. Championne de France Espoir du 10km (3eme en senior!), championne de France du 5000m espoir et enfin championne de France de cross-country espoir. Si à ça j’ajoute qu’elle a des records à 33’46 au 10km et 1h17’26 au semi-marathon… On peut passer à la partie question en étant d’accord que c’est du lourd! 😉

Championne de France : Du talent et du travail

Quelle est ta semaine type d’entrainement ?

“Je m’entraîne 6 fois par semaine, le contenu varie selon l’objectif préparé mais l’hiver ça ressemble à ça :
– 3 footings en endurance fondamentale,
– 1 séance VMA courte (souvent type 200/300m),
– 1 séance fartlek (durée entre 1min et 5min: total de la séance pour préparer le cross long: en moyenne entre 18 et 25 minutes de fartlek.
– 1 sortie longue avec des lignes droites sur terrain de foot ou un peu de fartlek.”

jacqueline gandar est la championne de france espoir de cross-country 2015

Ça a dû être un challenge de reprendre si tard après ta blessure et d’arriver en forme ?

“Pendant ma blessure au sacrum, j’ai été beaucoup aidée par le soutien
de l’entraineur, Jean Jacques Nouet, du groupe d’entrainement et du groupe du HAC, de la famille et des amis. Cela m’a beaucoup aidé pour le moral et la motivation à mon retour.
Aussi, j’ai eu la chance de pouvoir faire de la piscine : aquajogging et natation, ce qui m’a permis de continuer de me dépenser et de continuer à travailler le foncier. J’étais super contente de pouvoir recourir fin décembre, chaque footing était un vrai plaisir de recourir sans avoir mal ! Jean Jacques m’a permis de bien préparer le foncier à base d’entrainement sur l’herbe et je retrouvais de bonnes sensations à l’entrainement.”

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Ça ne t’as pas fait bizarre de te retrouver dans la foulée de grandes athlètes comme Sophie Duarte (championne d’Europe) et Christelle Bardelle (35 sélections en Equipe de France) aux championnats de France?

“Je ne m’attendais pas du tout à me retrouver dans le peloton de tête au départ, mais comme j’avais de très bonnes sensations et que les jambes répondaient bien, je ne me suis pas posé de questions. J’ai pris beaucoup de plaisir en courant sur ce parcours. J’ai reçu des encouragements pendant le cross de Christine Bardelle, ça m’a motivé encore un peu plus.”

Où as-tu trouvé la force mentale pour ne pas trop perdre en fin de course ?

“Au fil des kms, la tête de course s’éloignait devant et les jambes étaient vraiment lourdes. Au dernier km, les jambes étaient bien lourdes mais dans ce moment on sait que c’est dur pour tout le monde et on pense à tout ceux qui t’encouragent, au club qui est à fond derrière toi, ça ne peut que motiver à ne pas lâcher!”

Résultat? Une 8ème place au scratch et largement 1ère espoir, un beau titre de Championne de France qui en appelle sûrement d’autres vu la marge qu’elle a su montrer sur ses adversaires.

EDIT :En Avril elle a couru à nouveau le Championnat de France du 10km. Résultat? Un nouveau titre de Championne de France Espoir et… Un titre de Championne de France Elite suivi d’un titre d’athlète du mois d’avril décerné par la FFA, bref n’en jetez plus la coupe est pleine! 😉

On en a passé des courses avec mon teammate à courir autour du parcours pour l’encourager, passionnés que nous sommes… J’adore ça et j’espère pouvoir le refaire encore longtemps. En restant humble, simple et attachée à ses valeurs, je ne vois pas pourquoi ça ne continuerai pas. C’est tout ce que je lui souhaite en tous cas, elle le mérite, sincèrement!
Sur ce je finirai juste par un grand Bravo mademoiselle Gandar!

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.