Ca fait longtemps que je ne vous avais pas partagé mon bilan d’entraînement. À part le début d’entraînement marathon rapidement avorté. il est un peu en dent de scie depuis le début de l’été. Si je poste un article à ce sujet c’est que malgré le fait qu’on soit en Octobre, je suis tourné vers 2016 et je mets déjà en place le socle nécessaire à la réussite que j’espère l’année prochaine.

Peu de course, endurance quand même !

40km, c’est le nombre de kilomètres que j’ai effectué en courant au mois d’Octobre, pas même un marathon, en un mois ! Statistique qui n’a pas grande valeur en fait puisque la course n’était pas la priorité ce mois là. C’est évidemment le sport que je préfère donc quand je peux j’en garde un peu mais en reprise, je ne suis pas boulimique de course. Je préfère faire de l’entraînement croisé et remplacer la course par un autre sport. Moi ce que j’aime, c’est le vélo. Du VTT quand j’étais en France, du vélo de route maintenant que je suis au Québec. Le but est le même, travailler sur un rythme cardiaque faible (120-150bpm) pour construire une belle endurance de base. Avec 529km de vélo au mois d’Octobre, on est pas mal.

Peu de course, mais du renforcement !

Et oui, la reprise c’est aussi ça. Refaire du renforcement du haut du corps, abdominaux, dorsaux, un peu de pompes, etc. Sans oublier squats, fentes et étirements divers pour renforcer et rendre plus souple les muscles. Ce n’est pas la partie que je préfère mais elle aide à être plus fort lorsqu’il s’agit de courir vite, je le fais donc avec application ! 😉

Bref une reprise assez classique pour le Running Addict que je suis. On y va progressivement, sans chercher à forcer. On est en basse saison, trouver le forme en Novembre serait totalement inutile, c’est vers le mois de Mars que j’aimerai la voir venir pour faire descendre les chronos en sortie d’hiver comme cette année sur 10km et semi !

bilan running octobre


Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

2 COMMENTS

  1. Bonjour niko,

    Quand tu faisais du VTT en France, avais tu la même approche de travail cardio sur des fc relativement basse ? Comment y prenais tu ? Tu roulais sur des terrains peu accidenté ?

    Je vais me mettre au vélo pour, comme tu l’as très bien dit, croiser les disciplines. Je suis à 2 doigts de m’acheter un VTT car, où je suis faire de la route est contraignant si on ne veut pas que cela soit dangereux. Cependant, je souhaite avant tout arriver au même objectif que toi, travailler le cardio, et maintenir tout de même un travail sur le jambe musculairement. Et j’associe le VTT tout de même à des efforts plus intenses.

    A plus

    JC

    • Bonjour Christophe! J’ai commencé à utiliser le cardio cette année seulement avant je m’entrainais beaucoup à la sensation (ce que je fais toujours mais couplé à un contrôle cardio)
      Donc oui je travaillais en vtt comme je l’ai fais ce moi ci en reprise! Je ne peux pas te dire mes puls en VTT en reprise mais elles devaienr certainement être proche de ça sur la moyenne de la sortie! Un terrain légèrement accidenté est idéal car si tu prends les difficultées en mode “facile” le cardio monte évidemment mais tu restes dans des zones “non lactiques” donc c’est bon et ce sera compensé pendant la descente suivante. Il faut comparer le VTT au trail : notre moyenne cardio est un peu plus élevée que sur route car quand ça monte difficile de rester à 130puls lol. Mais c’est normal et difficilement évitable! La reprise à VTT ne m’a jamais cramé en tous cas! 😀

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.