Pour ceux qui me suivent un minimum, il n’y aura pas de surprise si je dis que ce Bilan Running Mars est très positif. Avec un premier dossard accroché au semi-marathon de New-York et 3′ de gagnées sur mon précédent record, ce serait faire la fine bouche que de dire autre chose. En terme d’entraînement ce fut plutôt light en volume pour arriver au top le jour de la course.

Récupération et entretien de la forme

Un début de mois axé sur la récupération en fait. Après une petite douleur à l’adducteur, quelques très belles séances ensuite pour valider l’allure semi-marathon, et du repos avant et après la course. Voilà comment on atteint 142km de course à une allure de 4’20 de moyenne. Beaucoup d’intensité en course, la base d’endurance est quand même là sur le vélo avec 175km ou le cardio reste en dessous des 65% FCM.

Simple mais efficace, quand tu te sens prêt mieux vaut réduire le volume et privilégier l’assimilation du rythme de course avec une récupération efficace. Ça évite les petits bobos pour ne pas risquer sa course. Savoir en faire moins, ça paye des fois ! Mes 1h17’11 au semi-marathon de New-York, c’est une course bien menée mais surtout une réflexion sur l’entraînement totalement réussie ! 🙂

bilan running mars 2016 avec 142 km de course au compteur

Entretien du fond en phase de vitesse ?

La fin du mois de Mars aura aussi vu mon retour sur la piste. Parti pour préparer un 10km fin Mai, voire un 5km si l’occasion se présente j’ai remis de la grosse intensité sur les derniers jours de Mars. Une semaine intense, atypique qui m’a vu gouter des 1000m à 18,5km/h, des 500m à 20km/h et des 200m à 21km/h. Tellement plaisant quand tu viens de la piste que de gouter à nouveau à ces sensations de vitesse !


Mais avant ce 10km j’ai un nouveau semi-marathon à courir ! Pas encore certain de le courir à fond mais dans le doute… Je garde une séance de rappel d’allure semi par semaine… Me connaissant, l’appel du dossard sera sûrement suffisant pour me faire courir ce semi à 100%… Je suis un compétiteur on ne se refait pas ! 😀

Bref un beau mois qui en appelle d’autres avec toujours comme objectif numéro de me faire plaisir et d’éviter les bobos ! Si je peux garder l’attitude de gagnant de la photo en titre d’article et le sourire du plaisir de courir de celle ci-dessous, j’aurai tout gagné ! 😉

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.