Aujourd’hui j’ai fini la semaine 2 de ma préparation marathon. Un brin fatigué, mais c’est normal. Car quand on a choisi un plan d’entraînement à 6 entraînements par semaine, on enchaîne presque tous les jours. Maîtriser l’enchaînement de ces séances est un impératif pour bien passer au travers et ne pas générer de fatigue trop importante. Ce volume important est peut-être le plus dur dans cette préparation marathon. Mais au final ce n’est pas plus compliqué que sur des préparations pour des distances plus courtes, tout est question d’organisation ! Je vous donne ma méthode.

Un footing cool entre chaque séance au minimum

C’est une règle de base pour tous les coureurs, débutant ou expérimenté : on sépare toujours deux séances d’intensité par un footing ou une journée de repos. En préparation marathon c’est quasiment toujours un footing du coup. Il est au moins aussi important que la séance d’intensité en elle-même. Il permet entre autre d’oxygéner les muscles pour bien récupérer et doit être fait lentement, en endurance fondamentale. Pendant ma préparation marathon, j’effectue une bonne partie de ces courses axées récupération, à jeun. Ça permet de se rapprocher (un peu) des conditions de fin de marathon avec des réserves de glycogène basses et donc amène le corps à puiser dans les graisses pour trouver son énergie. Pas forcément de longs runs, 45′, le plus souvent pour aller au travail. Et bien sûr suivi d’un bon petit déjeuner apportant tout ce dont le corps à besoin pour bien récupérer.

La récupération : Arme numéro 1 d’une bonne prépa !

Le paragraphe précédent parle de la récupération intégrée à l’entraînement. En préparation marathon, ou longue distance en général, il faut aussi redoubler d’attention sur la récupération en dehors de l’entraînement. Je mets les bouchées doubles sur toutes les astuces que je vous ai présenté dans l’article sur la récupération. J’écris d’ailleurs cet article avec mes jambes à la verticale contre le mur pour “renouveler mon sang” après ma séance de côtes du jour. Bref ces détails sont importants toute l’année, mais c’est dans ces périodes là où il faut leur porter une attention maximale !

La théorie c’est bien mais en pratique… Pas toujours facile à appliquer! Concrètement, ma semaine d’entrainement a été plus que fatigante car partant en vacance, j’ai dû bosser vraiment fort et… J’étais mentalement vidé au moment d’aller courir… Heureusement un Running Addict n’abandonne jamais donc on a quand même un beau total de 72,8km! Ne cherchez pas, c’est mon plus gros kilométrage enregistré à ce jour! Avec une sortie longue record de 25km également, ça aide! Bref l’entrainement continue! 😉

Et pour finir un peu de fun avec la photo ci-dessous… J’adore le regard de cette passante pendant ma séance de côtes! 😀

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.