cross-country boueHier c’était les championnats régionaux de cross-country. Le compte-rendu de cette course sera teinté de tristesse parce qu’une figure de mon club de toujours le HAC athlétisme qui vient de disparaître… Retour donc sur une course ou le temps, pluvieux à souhait, était à l’image de nos pensées, bien mornes.

Un hommage, la moindre des choses

Son nom ne parlera qu’au Normands, principalement au havrais. Marc Dumont était et restera le symbole du HAC athlétisme pour plusieurs générations. 50 ans de bons et loyaux services pour l’amour de l’athlé et de son club. Il aimait écrire, je me souviendrais longtemps de ses missives explosives pour motiver l’équipe avant les interclubs. C’était un féru d’athlétisme et de son club. N’importe quel athlète du HAC athlétisme qui le croisait après une compétition se faisait haranguer par Marc pour “refaire le match”. Il connaissait les résultats de chacun, au centième prêt. Par les cahiers qu’il mettait à jour après chaque week-end, toute l’histoire du club est désormais gravée. Un passionné qui aura formé des milliers de jeunes dans sa très belle carrière d’éducateur. Bref vous l’aurez compris une personne qui manquera au monde de l’athlé…

Monsieur dumont hommage

Hommage dans les labours

Quel meilleur façon pour lui rendre homme que de courir, de tout donner en pensant à lui. Un liseré noir accroché sur le maillot et on se retrouve sur la ligne de départ pour un cross boueux à souhait. La première ligne droite suffira pour gouter à cette boue au sein du peloton. Le premier virage s’annonce, un concurrent vient coller son épaule à la mienne espérant sûrement que je m’écarte. C’est loupé je reste à ma place, j’entendrais quelques mètres plus loin sa chute… (Je ne me savais pas réputé armoire à glace pourtant ^^) Pas le temps d’y réfléchir puisque devant moi ça trébuche et une pointe me griffe gentiment le tibia… 300m sont passés, cette course démarre sur les chapeaux de roue! Ça colle, il faut être puissant dans les appuis pour s’extraire du sol et surtout ne pas glisser.

Parti tranquillement, l’heure de la remontée s’annonce. Tranquillement mais sûrement, une place par une place la remontée s’opère. Lorsque ça devient dur une pensée pour le liseré noir sur le maillot suffit pour en remettre une couche. Le terrain est vraiment usant et on sent qu’on avance pas super vite… Jusqu’au 4ème et dernier kilomètre tout va bien et puis l’entrainement de reprise réalisé en Janvier montre encore quelques manques, la remontée s’arrêtera là. Revenu derrière un groupe de 7-8 athlètes l’allure chute soudain et je n’arriverai jamais à les doubler. Une 30ème place au final sur 89 arrivants à 15,3 km/h. On a vu meilleur résultat mais je me suis battu aujourd’hui et c’est bien là l’essentiel pour honorer la mémoire d’un grand homme.

Merci pour tout M. Dumont…

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

1 COMMENT

  1. Merci monsieur dumont respect. Professeur irreprochable. Et super cool vous nous manquez enormement une ancienne eleve de jean moulin malika

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.