Je ne vous ai pas encore souhaité bonne année ici, alors Bonne Année 2017 ! Et en 2017 je veux réussir et surtout je veux qu’on réussisse ensemble. C’est mon objectif numéro un, amener encore plus de coureurs à comprendre leur entrainement et à adopter les bons réflexes pour progresser. Dans cet article je vais donc partager 5 conseils simples pour progresser en 2017. 5 conseils applicables par tout le monde et qui, respectés tout au long de l’année, vont vous permettre d’être fiers de votre année 2017 quoi qu’il arrive. Et pour être sûr que vous vous y teniez, on va s’y engager ensemble… Je vous en dis plus en fin d’article ! 😉

A lire ou en regarder, c’est au choix !

Un de mes objectifs plus personnel est aussi d’utiliser un peu plus le format vidéo. Mais comme je suis encore en développement là-dessus (comprendre, c’est pas encore le fun absolu à voir soyez indulgents :D) je vous laisse le choix entre regarder ces 5 conseils en vidéo juste en-dessous ou à les lire juste après !

Mes 5 conseils simples pour progresser en 2017 !

1. Je me fais plaisir à chaque sortie : Simple, basique, logique… Le plaisir doit toujours rester une priorité, je ne conçois pas ça autrement pour les amateurs que nous sommes. Ce n’est que de la course, c’est un loisir ! Se le dire, y penser au quotidien, se souvenir de ce qu’on a aimé dans nos sorties… Bref voir le positif, ça aide à prendre encore plus de plaisir à chaque entraînement et à ne pas stresser pour des détails.

2. Je trouve des objectifs qui me font rêver : Si ce n’est pas déjà fait trouvez-vous une ou des courses qui vont vous motiver au quotidien à aller vous entraîner, c’est le meilleur moyen de ne pas lâcher. Et pas besoin que ce soit une course ça peut tout simplement être de réussir à courir 10km sans difficulté pour certains ou encore être physiquement prêt à courir pendant vos vacances dans les Alpes. Trouvez ce qui VOUS fait rêver !

3. Je mets la récupération au coeur de mon entrainement : Qui veut aller loin ménage sa monture, une bonne récupération est aussi important qu’un bon entraînement. Qui veut aller loin mais aussi qui veut progresser car c’est pendant la récupération qu’on progresse et pas pendant l’entraînement.

4. J’arrête de vouloir courir trop vite : J’aurai pu le mettre en numéro un, mais on aurait pu prendre ça pour du harcèlement avec mon endurance fondamentale… Car oui je parle surtout du footing, encore. Respecter son allure de footing c’est la base de la base pour progresser, un point c’est tout ! 🙂

5. Je me promet d’être régulier : Avec tous les points précédents ça devrait être le plus facile. Mais je parle de toute l’année, même dans les phases ou la motivation est un peu plus basse. Ne pas lâcher, être régulier, c’est des progrès assurés. Rien ne sert de courir il faut partir à point !

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

mes 5 conseils pour progresser en 2017 la liste

Alors, en 2017 on progresse ensemble ?

Dans la vidéo, je vous le dis, je fais même la démarche de m’engager devant vous. La liste est sur mon frigo et je peux vous assurer que je vais la respecter. Et vous ? Mettez un commentaire pour me dire que vous vous y engagez avec moi, imprimez la liste (image ci-dessus ou le fichier pdf en cliquant ici) et ensuite on a plus qu’à tous s’entraîner et en fin d’année on s’enverra des félicitations quand on aura réussi ! J’attends vos commentaires !! 🙂

 

 

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

20 COMMENTS

  1. Super ces petits rappels simples mais essentiels.La difficulté pour la recup c’est trouver le bon dosage : difficile a évaluer car de plus nous sommes tous différents. Jai 50 ans 19 ans de triathlon et desormais l’equation s’entrainer regulierement et recuperer n’est pas facile a résoudre. Au dela de l’aspect “ressentis” y a t’il des repères , des indicateurs ou mieux encore des chiffres permettant d’ancrer la récup par rapport a l’effort non pas sur un sceance mais de manière hebdomadairepar exemple ?
    Merci pour tout ces conseils simples, applicables et ton coaching bienveillant et stimulant.

    • Merci @pascal-commes très intéressant comme question !
      Oui il y a du data un peu plu poussé là-dessus, je vais travailler un article sur le sujet et essayer d’aller plus loin… sans pour autant tomber dans l’article scientifique ce n’est pas le but non plus ! 🙂

  2. tout a fait d ‘accord j ‘ai parfois tendance à vouloir aller trop loin même si je le sais
    conseils en effet essentiels
    objectif peut être cette année marathon

    • On a tous tendance à ça @delautre c’est naturel ! 🙂
      Par contre plus on réussit à se contenir mieux c’est ! Je ne dis pas à 100% de temps en temps ça fait quand même du bien d’y aller au feeling de faire ce qu’on a envie ! 😉

    • Salut @francois !
      Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir à lire c’est encourageant ! J’ai envie de faire plus de vidéo mais je ne veux pas que ce soit juste pour moi, il faut que ça plaise aussi ! 🙂

  3. Bonjour, je suis une débutantes de 52 ans qui progresse gentiment. Surtout depuis que j’ai commis toutes les erreurs des débutants! Merci pour toutes les infos, J’aime cette liste à laquelle j’ajouterai : sois humble et felicite toi de chaque micro progrès… Meilleurs voeux!

    • Salut @valerie-duverny !
      J’aime beaucoup les deux points que tu ajoutes à la fin !!! Je les reposterais sûrement plus tard si tu permets, c’est tellement vrai ! 😉

  4. Excellents conseils!
    Oui la liste sera bien en vue sur mon frigo!
    Le plus dur sera effectivement le conseil numéro 4…et de loin!

  5. Bonjour,
    Toujours agréable d’avoir cette liste en vue pour se motiver, se booster et se dire qu’on n’est pas seul(e) à tenir ses conseils !
    A garder précieusement sous les yeux et on en reparle au 31 décembre prochain !
    Meilleurs voeux ! 🙂

  6. Cc merci pour ces rappels, ça permet de vraiment se persuader qu’ils sont les clés de la réussite !!! Moi perso je reprends sérieusement après 1 divorce et 1 longue maladie, j ai commencé par la marche et lentement je suis arrivée au running. Ça m a bcp aidé pr reprendre confiance en moi, mais j ai brûlé des étapes, je courais contre le chrono tjs…. Après des blessures, j ai enfin compris l’importance de la récupération, de courir doucement aussi… Normalement, ma 1ère course officielle fin mars, si je peux avoir 1 certificat médical, je veux me prouver que je suis là… Encore !!!

  7. Salut niko ,
    Effectivement prenons du plaisir pour progresser. Pour ma part essayer progressivement d atteindre les 1h35 en semi puis les dépasser si possible et surtout devenir finisher . Will see en fin d année si les objectifs énoncés auront été atteints ou non . Bonne continuation à tous

  8. Merci pour tes conseils.
    Pour moi, le plus dur sera de ne pas me mettre trop la pression. J’aimerais toujours aller plus vite et battre mon “record”. J’ai déjà pas mal progressé. Quand j’ai commencé à courir, je courais à 8-9, sans doute car je n’étais pas à l’aise sur le tapis. Depuis ma participation à une vraie course(10km), je cours plus vite. Je fais maintenant les 10 en moins d’une heure.
    Mon objectif serait un semi début mars..à voir..
    A bientôt!

    • Salut @amandine !
      A chaque fois que tu dois faire un footing, dit toi que c’est de le faire lentement qui va t’aider à courir plus vite ton vrai 10km ! Inscris toi plus souvent à des compétitions si tu veux garder cet esprit de vitesse souvent. Mais surtout freine toi en footing c’est hyper important si tu veux progresser sur le long terme ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.