En fin de semaine j’ai encore vécu une nouvelle expérience, celle d’être lapin sur le demi-marathon de Montréal. Et… c’était top ! La fraîcheur retrouvée et le beau temps qui l’accompagnait ont grandement aidé à rendre cette course vraiment cool ! Et à 3 semaines du Marathon de Toronto, c’était une répétition grandeur nature de l’effort à venir.

Lapin de cadence : double intérêt !

Sur ce demi-marathon de Montréal j’avais deux objectifs, celui de me préparer pour Toronto et celui d’aider les autres coureurs en étant meneur d’allure ! Avec un temps prévu à 1h30 c’est pile le rythme que je cherche à faire à Toronto donc c’est parfait !

Enfin… Ça aurait été parfait si l’organisation derrière avait été à la hauteur… Pas vraiment de consigne pour les lapins, un dossard dans le corral de départ n°7… Je trouvais ça bizarre… Avec en plus un bouchon dans le métro qui fait perdre 10’… Bref je suis arrivé au corral 7 à 1′ du départ… Pour voir le meneur d’allure 2h et me dire que ça ne faisait pas de sens… C’est au pas de course que je vais vers l’avant, et je suis encore loin quand le départ est donné… Je suis alors obligé de justifier pourquoi il faut me laisser passer, que je dois rattraper le groupe devant…

Une départ rocambolesque !

Demi-marathon de Montréal en mode lapin !

Une fois partie (ouf), j’ai un gros trou à boucher pour revenir sur les coureurs qui veulent faire 1h30 ! Au début on descend un peu, ça aide, et j’enchaîne 2kms à 3’38 et 3’59 avant de prendre l’allure cible de 4’15/km et de retrouver des coureurs qui cherchent cet objectif !

Déjà plusieurs cartouches de brulées dans l’optique de faire une sortie spécifique marathon au final… Mais après 1km allure marathon, le cardio redescend et je me retrouve à l’aise, c’est rassurant. Avec plusieurs coureurs qui sont capables de discuter, les kilomètres passent vite. Et la partie sur le circuit de Formule 1 est vraiment agréable. J’ai beau avoir roulé plus de 80 tours sur ce circuit il y a une semaine, je m’y fait toujours plaisir ! Des kilomètres entre 4’10 et 4’15 au GPS, parfait pour prendre en compte les mètres en plus par rapport aux panneaux de l’orga. Rien à voir mais j’ai enfin trouvé la technique pour boire en courant avec les gobelets carton proposés ! Je suis fier ! 😀

On quitte le circuit à mi-course pour prendre le vent et c’est là que mon panneau de meneur d’allure commence à devenir vraiment handicapant. Mais à part ça, c’est top, le cardio est entre 158 et 160 la majeure partie du temps, les jambes sont bonnes… Bref pour le moment je suis rassuré pour le marathon et la vue sur Montréal est magnifique !

Un peu plus loin arrive le Vieux Montréal pour la suite de la visite touristique. Les gens donnent de la voix et je commence à encourager le monde autour de moi à mon tour. Car on est dans le dernier quart de course, déjà ! Je n’ai pas vu les kilomètres passer… Dernier quart de course bien difficile avec trois belle côtes en 3km environ… J’encourage, je pousse mais je perdrais quand même une belle partie de mon groupe à ce moment… Je garde le rythme de mon côté et discute avec un marathonien… Il est pas rendu comme on dit icite ! 😀

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Demi-marathon de Montréal en mode lapin !

Mon cardio est toujours bon, mais mes cuisses fatiguent… Mes 2 premiers kilomètres explosifs et ma double séance de la veille (48km de vélo + 10km de course) se font sûrement sentir… Mais je ne suis quand même pas super rassuré en vue du marathon avec ça ! En tous cas ça tiendra bon jusqu’à la ligne d’arrivée (et les 5kms de recup que j’ai ajouté derrière, total 28km pour la journée !).

Des checks avec tous ceux qui finissent et que j’ai aidé à un moment ou à un autre, c’est vraiment grisant de courir en mode lapin ! 😀

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

6 COMMENTS

    • @firerasta Avec des plaques d,acier pour soutenir mes cuissots qui ont même pas pris la distance d’un marathon par semaine depuis… Des lustres ! 🙂
      Mais pour l’allure oui c’était à l’aise au cardio et ça c,est cool !!!

  1. T’es un grand malade quand même. Quand je vois la séance de la veille du semi l’allure au semi et que tu ajoutes encore 5 au bout …
    On vit quand même pas dans le même monde
    Grand respect c’est beau en tout cas !!

    • Salut @benc !
      Il me faut bien à pour me mettre à niveau pour Toronto ! 🙂
      Le vélo du samedi matin est pour mettre une pré-fatigue sans les chocs de la course, le 10km de course pour les bornes… Un beau total de 38km de course et 50 de vélo en 24h ! 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.