Ça y est mon duathlon est passé et après avoir pris le temps de récupérer quelques jours, c’est l’heure d’attaquer la dernière ligne droite avec le plan d’entraînement pour le Marathon de Toronto. Je devrais plutôt parler de plan d’attaque ou de plan de conditionnement en vue de ce marathon. Car avec moins de 5 semaines restantes de pure préparation marathon, c’est plutôt de ça qu’il s’agit.

Objectif Marathon sub 3h !

Si mon temps au semi-marathon me prévoit sous les 2h45 au marathon, un objectif abordable serait autour de 2h50. Mais je réserve cette quête de performance pour le Marathon de Paris avec un plan d’entraînement en bon et due forme ! Ici je vais partir sur 3h et espérer que cette aventure soit la plus agréable possible ! Ce serait déjà super de casser cette barrière mythique du sub 3h dès la 1ère tentative…

Machine de guerre Mode On !

L’objectif est clair jusqu’au marathon de Toronto, enchaîner les bornes pour tenir la distance. Beaucoup de volume depuis la reprise mais principalement à vélo, il est maintenant l’heure de mettre des bornes sur le bitume pour que les muscles ne bronchent pas aux 42,195 km qui les attendent…

M’adapter aux 4’15/km qui doivent m’amener aux sub 3h est un autre objectif important. Connaître cette allure, l’intégrer, être efficace en dépensant le moins d’énergie possible pour avancer, c’est le 2ème objectif.

Bref pas de quoi s’ennuyer dans les prochaines semaines… 😉

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

16 COMMENTS

  1. Salut !

    Arf, 4’15, c’est ma VMA, mort de rire (à réévaluer bientôt ceci dit, parce que je crois qu’elle a augmenté depuis les 6 derniers mois) 😉

    Bon courage pour cette nouvelle aventure ! Tu découvres la distance ?

    @+
    Jérôme

  2. Tu les as facile dans les jambes ces 3h00 !! 😉
    même si 5 semaines de prépa, ça reste court. J’admire ta sagesse… Mais en effet, le vrai gros challenge sera Paris!!!
    PS: Je suis dans le même cas que toi, je prépare le Marathon d’Amsterdam pr le 16 octobre et je suis inscrit également pour Paris 2017 😉
    Bonne prépa !

    • Et j’ai encore dû supprimer certaines séances @jeff …
      Bref cette prépa marathon n’en a que le nom mais pour viser 3h je pense que je peux faire ça “sur mon endurance de base” donc j’espère juste que ça va suivre musculairement ! 🙂

    • @sylvain je préfère m’ennuyer sévère et passer la ligne avec le sourire pour ce premier que d’y aller au max de mon potentiel et prendre le mur en pleine face et ramper jusqu’au bout ! 😀
      Question d’entraînement en prépa de la course c’est sûr à 100% que j’irai vers ca ! 😉

  3. Salut!
    j’allais te dire que tu sembles voir un objectif faible mais bon quand j’ai vu ton temps au 10km sur ton blog (“En 2015, le chronomètre s’est arrêté à 36’37 au 10km “), j’ai pensé à un collègue qui a un record en 36min30s mais qui bloque toujours sur le sub 3h au marathon.

    comme quoi des fois les tableaux ça veut rien dire 😉

    bon courage!! (surement la bonne surprise pour toi d’exploser ce sub 3h)

    • Salut @norie ! Oui tu peux le dire l’objectif est “faible”, c’est le cas. Mon potentiel se situerait plutôt à 2h50 voire 2h45 vraiment entraîné pour le marathon. Ce qui n’est justement pas le cas donc j’y vais de manière moins agressive, en mode découverte ! 😉
      Au 10km j’ai un record à 35’53 dans de grosses conditions en terme de chaleur donc un niveau plutôt autour des 35′ mais pas recouru de 10km depuis ! Mais le 1h17 que j,ai fait au semi vaut clairement mieux que 3h, c’est sûr ! 😉

    • Merci d’être passé @lily-running ! 🙂
      Ce sub 3h non préparé me fait peur… J’aime être TRES préparé pour un course, savoir que j’ai mis toutes les chances de mon côté… Gommer toute incertitudes pour pouvoir se concentrer sur la course… On en est loin ! Mais ça va le faire quand même !
      PS : J’ai fait un petit tour sur ton blog (je découvre que tu en as un !), hâte de suivre tes futures aventures par écrit ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.